Quoi faire à Montréal — Février 2022

Mylène Augustin

Amoureuse de Montréal depuis qu’elle a quitté sa banlieue natale pour y élire domicile, Mylène redécouvre de nouveaux quartiers à travers le regard émerveillé de ses deux enfants. Touche à tout, elle a choisi l’écriture comme fil conducteur de toutes ses activités professionnelles, de la rédaction de contenus à la production cinématographique en passant par l’aide à la scénarisation.

Le mois le plus court de l’année offre un concentré de propositions divertissantes pour profiter de l’hiver à Montréal. Qu’elle soit sportive, musicale, ludique ou gastronomique, l’offre d’activités extérieures peut combler toutes les envies quand vient le temps de passer du temps de qualité au grand air, de jour, comme de soir.

Apprivoisez l’hiver urbain

L’événement emblématique du mois de février, le Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE est programmé du 17 au 27 février cette année. Surveillez le site Web de l’événement pour découvrir la programmation de spectacles et d’activités familiales extérieures, ainsi que le volet gastronomique qui seront adaptés selon l’évolution de la situation sanitaire pour assurer la sécurité de tous.

Un rallye hivernal gratuit pour découvrir le Vieux-Montréal autrement ? Pourquoi pas ? Guidatour et la SDC du Vieux-Montréal vous invitent à vous habiller chaudement pour braver le froid et prendre part à un parcours d’une heure semé de défis. Tous les samedis jusqu’au 5 mars et tous les jours durant la semaine de relâche (du 28 février au 4 mars 2022), explorez les trésors du quartier historique tout en vous amusant.

Le terrain de jeux offert par Luminothérapie dans le Quartier des spectacles fera briller la nuit de mille feux grâce à des installations interactives sensationnelles jusqu’au 27 février. De nouvelles installations interactives rejoignent des classiques comme les œuvres Impulsion et Entre les rangs.

Suivez notre guide pour faire le tour des grandes murales ou des autres œuvres d’art public. À la tombée de la nuit, qui arrive plus tôt ces jours-ci, découvrez les projections de Cité-Mémoire qui retrace l’histoire de la métropole, avec le Vieux-Montréal pour canevas. 

Des expositions pour maintenir le lien avec la culture

En mode immersif

Une expérience à la fois apaisante et stimulante vous attend à l’espace Oasis Immersion. Mettant en vedette quelques-uns des plus grands artistes des arts génératifs à l’échelle locale et internationale, l’exposition RECHARGER propose une visite en trois temps, axée sur les concepts de relaxation, d’énergisation et de reconnexion. Le passeport vaccinal et le couvre-visage sont obligatoires.

La très attendue exposition immersive Imagine Monet est présentée en première mondiale à Arsenal art contemporain jusqu’au 27 février. Plus de 200 peintures projetées de Claude Monet plongent le public au cœur de l’œuvre du peintre impressionniste français.

Dans sa nouvelle maison installée à Place Ville Marie, le Musée d’art contemporain de Montréal présente l’installation immersive Contagion de la terreur qui offre une représentation graphique et 3D des connexions, schémas et conséquences des actes de violence numérique. La journaliste et cinéaste lauréate d’un prix Pulitzer Laura Poitras est aux commandes de l’expérience narrée par Edward Snowden et enjolivée des sons de Brian Eno.

Photographie, peinture et installation

Au Centre Phi dès le 11 février, l’exposition gratuite Marven Clerveau : Visions Hip-Hop QC présente une nouvelle série d’œuvres de l’artiste afrocontemporain Marven Clerveau qui mettent en lumière des figures connues et moins connues du hip-hop québécois. L’exposition met également en lumière des récits audio produits par Gayance et le travail de l’artiste multimédia George Fok. À partir du 19 février, la Fondation PHI pour l’art contemporain présente pour sa part les séries de photos Penn Station’s Half Century (2021) et Disco Angola (2012) du célèbre artiste canadien Stan Douglas dans la nouvelle exposition Dévoilements narratifs.

À partir du 12 février, le MBAM présente la première exposition solo de l’étoile montante de la peinture Nicolas Party. À travers quelque 100 œuvres et une série de murales in situ, Nicolas Party : L’heure mauve dévoile un parcours onirique s’inspirant de la nature. Les expositions « Combien de temps faut-il pour qu’une voix atteigne l’autre ? » mettant notamment à l’honneur des acquisitions encore jamais montrées d’Hannah Claus, Stanley Février et Shilpa Gupta, et Hors cadre qui rend hommage aux artistes qui travaillent au musée à titre d’employés ou de guides bénévoles se poursuivent jusqu’au 13 février. Enfin, l’exposition Écologies : Ode à notre planète qui traite de la relation entre les humains et la nature ainsi que des conséquences dévastatrices de l’intervention humaine sur les écosystèmes de la planète est prolongée jusqu’au 13 avril.

Mode et univers queers et autochtones au McCord

L’expo à succès Parachute : Mode subversive des années 80 fait découvrir une marque montréalaise emblématique reconnue de New York à Tokyo grâce à ses créations androgynes audacieuses et ses boutiques-concepts novatrices. La marque Parachute, lancée à Montréal en 1977 par la créatrice Nicola Pelly et l’architecte Harry Parnass, comptait parmi sa célèbre clientèle Madonna, Duran Duran et Peter Gabriel !

En collaboration avec MOMENTA, biennale de l’image, le McCord présente aussi le travail des artistes autochtones Caroline Monnet et Laura Ortman. L’exposition Partition exquise présentée jusqu’au 27 février met en lumière l’univers sonore de la musicienne White Mountain Apache Laura Ortman, et les images de Caroline Monnet, artiste d’ascendance anishinaabe et française.

L’expo solo Photographies queers de JJ Levine, photographe trans de Montréal, spécialisé dans le portrait intimiste présente des photos tirées de ses séries Queer PortraitsAlone Time et Switch à partir du 18 février.

Sous les toits et les chapiteaux

À Pointe-à-Callière, l’exposition Place au cirque ! documente 200 ans d’art circassien à travers quelque 350 objets, de P.T. Barnum au Cirque du Soleil. L’expo offre une incursion dans les coulisses des différentes disciplines du cirque, de la vie en tournée, de l’entraînement des acrobates et de la vie après le cirque.

Au Centre canadien d’architecture, musée qui s’est donné pour mission de nous faire réfléchir sur la manière dont nous occupons l’espace, trois expositions sont présentement à l’affiche : Ces tapis qui nous façonnent et Espaces médians : repères de dépossession (jusqu’au 13 mars), et Une portion du présent : Les normes et rituels sociaux comme sites d’intervention architecturale (jusqu’au 1er mai).

On s’amuse en plein air !

Quelque 115 espèces animales de la vallée du Saint-Laurent, notamment des ours noirs, des caribous des bois, des loutres de rivière, des tortues, des lynx du Canada et des aigles logent au Zoo Ecomuseum, seul zoo extérieur sur l’île de Montréal, à 25 minutes de voiture du centre-ville. Notez que les billets doivent être réservés en ligne.

Une panoplie d’activités hivernales pour toute la famille sont offertes au parc Jean Drapeau, à seulement 5 minutes en métro du centre-ville de Montréal. Patin, ski de fond, raquette, fat bike, randonnée pédestre, glissade libre, location d’équipement (gratuit pour les 17 ans et moins) sont disponibles sur le site. De plus, un tout nouveau sentier de patin réfrigéré de 500 mètres qui sillonnera le boisé et offrira des vues imprenables sur Montréal sera inauguré cette année. Illuminé en soirée, il accueille des DJs les samedis soir.

Dans le Vieux-Port, la patinoire située au pied de la grande roue offre vue imprenable sur Montréal. Elle est ouverte du lundi au dimanche, et un service de location de patins y est offert. Notez que les billets sont limités et disponibles à l’achat 2 jours à l’avance seulement.

Malgré le temps froid, sur le Plateau Mont-Royal, le parc Jeanne-Mance sert de lieu de rendez-vous aux flâneurs et aux sportifs, tout comme le majestueux parc La Fontaine. Les amis de la Montagne chapeautent un service de location de patin, de ski de fond, de raquettes et de tubes chaque hiver dans le parc du Mont-Royal. Profitez de la patinoire réfrigérée du lac aux Castors et explorez les nombreux sentiers de ski de fond (22 km), de raquettes (3 km) et de randonnée (10 km l’hiver). Plus à l’est, le parc Maisonneuve étonne et offre encore plus d’espace. Si vous possédez votre propre équipement, découvrez-le à pied, en ski ou en raquettes. Au nord, le parc Frédéric-Back est un lieu à découvrir.

Pour découvrir d’autres lieux inspirants pour s’adonner au patinage, tels que le lac aux Castors dans le parc du Mont-Royal, le parc La Fontaine ou l’étang du parc Jarry, consultez notre guide des patinoires montréalaises. Et pour ceux qui préfèrent déambuler ou glisser sur des surfaces enneigées, consultez notre liste des meilleurs lieux pour s’adonner au ski de fond ou la raquette en ville.

En prévision de la relâche

Dès le 28 février, à l’occasion de la semaine de relâche, les Bibliothèques de Montréal célèbrent le jeu et la culture ludique, en lançant Toute l’année, Montréal joue! Un programme d’activités et d’évéments qui auront lieu à l’année dans le réseau de bibliothèques de la ville.

Surveillez la programmation de la 25e édition du Festival international de films pour enfants de Montréal, le rendez-vous par excellence des cinéphiles de demain qui débutera le 26 février.  

Célébrer la gastronomie montréalaise

En ces temps incertains, les restaurateurs montréalais font preuve de courage et d’ingéniosité pour continuer à stimuler nos papilles !

Les restaurateurs Paul Toussaint, chef-propriétaire du restaurant Kamúy et Massimo Piedimonte, ancien chef du Mousso ainsi que les sommeliers Xavier Richard-Paquet et Joris Gutierrez-Garcia se sont associés pour nous offrir une Cinquième vague, clin d’œil rigolo à la pandémie. Le concept ? Un resto pop-up sur la terrasse chauffée du restaurant Kamúy, au cœur du quartier des spectacles, qui offrira un menu gourmand (et quelques boissons chaudes !) du jeudi au dimanche jusqu’au 5 mars.

Le mois de février sonne la réouverture des restaurants, et on avait tous très hâte ! Rien ne remplace une soirée inoubliable au resto, en couple ou entre amis. Faites-vous plaisir ! Les restaurateurs montréalais vous attendent avec impatience. Et si vous préférez l’expérience à domicile, consultez notre liste des restos, répartis par quartier, qui offrent d’excellents repas à emporter ou livrés à domicile.

 

 

Mylène Augustin

Amoureuse de Montréal depuis qu’elle a quitté sa banlieue natale pour y élire domicile, Mylène redécouvre de nouveaux quartiers à travers le regard émerveillé de ses deux enfants. Touche à tout, elle a choisi l’écriture comme fil conducteur de toutes ses activités professionnelles, de la rédaction de contenus à la production cinématographique en passant par l’aide à la scénarisation.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité