Où louer de l’équipement de sports d’hiver à Montréal

Cet article a été mis à jour le 25 novembre 2019.

Séjourner en hiver à Montréal est une expérience unique. Toits enneigés, rues illuminées, restos et hôtels accueillants en font un endroit féérique. Mais pour vivre l’hiver comme les Montréalais, il faut enfiler une paire de patins, de raquettes ou de skis de fond. Voici notre carnet d’adresses où louer de l’équipement hivernal et nos conseils pour rester actif sans avoir froid tout en visitant la ville.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Au bord de l’eau

De tous les endroits où patiner en ville, la Patinoire du Vieux-Port est l’un des plus pittoresques, avec sa vue imprenable sur les édifices historiques du Vieux-Montréal — notamment le dôme argenté du Marché Bonsecours de style néoclassique et les anges qui ornent le toit de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, la « Lady of the Harbour » de la chanson Suzanne de Leonard Cohen —, sur la Grande Roue de Montréal, le pont Jacques-Cartier et au-delà. Ouverte tôt en saison jusqu’à la fin de l’hiver, à la mi-mars, c’est l’une des plus grandes patinoires réfrigérées en ville et des plus festives : on y organise des soirées avec DJ, des entraînements sur patins, du karaoké et une foule d’activités thématiques. Il est possible d’y louer patins pour petits et grands, et on y trouve des casiers pour ses effets personnels et le Bistro Bonsecours, où avaler un bon chocolat chaud et prendre une bouchée.

Au sommet de la montagne

Découvrez un autre versant de notre « montagne » lorsqu’en hiver, le parc du Mont-Royal se dote d’une patinoire naturelle réfrigérée au lac aux Castors, de sentiers de ski de fond, de raquette, de glissade sur chambre à air et plus encore. La location de patins, de skis et de raquettes est possible dès la mi-décembre, grâce à l’organisme Les amis de la montagne, au pavillon du lac des Castors. On peut aussi, muni d’une carte, explorer l’espace vert à sa guise — la vue sur la ville depuis le belvédère Kondiaronk est splendide en hiver et fera un tabac sur Instagram. Les amis de la montagne offrent également des visites guidées à la découverte de l’endroit, qui permettent d’en savoir plus sur l’histoire du parc et son écologie et de rencontrer des locaux.

Une tranche de nature dans le Plateau

Avec son charmant bassin circulaire discrètement illuminé en hiver, sa fontaine centrale et les beaux arbres qui l’entourent, la patinoire du parc La Fontaine est tout simplement inoubliable. Que vous soyez à Montréal en escapade romantique ou à la recherche d’une activité à faire avec d’énergiques bambins, vous apprécierez la proximité des boutiques et restos de la rue Rachel, de l’avenue du Mont-Royal et de la rue Saint-Denis, où vous pourrez vous ravitailler avant ou après l’effort ou encore prendre un encas à emporter.

Des aventures dans le Sud-Ouest

On peut patiner comme un hockeyeur professionnel aux patinoires extérieures réfrigérées BLEU BLANC ROUGE du parc Willibrord à Verdun (miam ! ce quartier regorge de bons restaurants !) et du parc Hayward à LaSalle. Elles sont plus grandes que la plupart des patinoires en ville, car construites par la Fondation des Canadiens pour l’enfance selon les normes d’une patinoire réglementaire de la Ligue nationale de hockey. À LaSalle, on peut aussi glisser sur une planche à neige, une chambre à air ou une luge, à la mini station de ski urbaine Pente à neige, au parc Ignace-Bourget, près du métro Angrignon. Les pentes y sont régulièrement damées et des moniteurs peuvent vous y enseigner les joies de la glisse.

À l’intérieur, au centre-ville

Pour changer de décor ou quand le temps est particulièrement froid, on peut glisser dans l’atmosphère animée de l’Atrium Le 1000, une patinoire installée dans le plus haut gratte-ciel du centre-ville. Son dôme en verre permet un éclairage naturel, et des illuminations saisonnières et des activités en toute saison en font un lieu festif. Une musique d’ambiance permet de patiner en rythme, on peut y louer des patins pour petits et grands, y manger une bouchée dans l’un de ses casse-croûte, puis rejoindre le Réseau piétonnier intérieur, depuis la station de métro Bonaventure tout près de là.

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter Instagram

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus