Les activités gratuites à faire cet hiver à Montréal

Robyn Fadden

Cet artice a été mis à jour le 16 novembre 2018.

Nous n’avons pas peur de l’hiver à Montréal : de novembre à mars, les activités gratuites, à faire à l’intérieur comme à l’extérieur, ne manquent pas, des marchés et événements de fin d’année aux concerts et activités culturelles en passant par la Parade du père Noël, les feux d’artifice sur glace et le party du jour de l’An, dans le Vieux-Port.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Décembre festif

Dans le Vieux-Montréal, on peut boire un chocolat chaud autour d’un brasero, se divertir et se balader au marché de Noël de Montréal en Fêtes, place Jacques-Cartier. Au Marché Atwater, le Village de Noël de Montréal nourrit les esprits et les gourmands (du 30 novembre au 23 décembre). Dans leurs plus beaux atours, les marchés de Noël montréalais, dont le gigantesque Salon des métiers d’art du Québec, font de chouettes destinations, qu’on ait envie de faire des emplettes ou pas. Au centre-ville, on peut boire le spectacle des 13 000 ampoules du sapin de la Place Ville Marie et entrer dans le Royaume du père Noël du Complexe Desjardins, qui compte petit train, manèges, apparitions du père Noël et performances musicales (du 1er au 30 décembre). Du 15 décembre au 5 janvier, les spectaculaires Feux sur glace Natrel embrasent le Vieux-Port où, le 31 décembre, un concert, des activités et un feu d’artifice sont au programme de la Saint-Sylvestre.

Thumbnail

Défilés et activités dans les parcs

Le père Noël parade avec ses amis au Défilé du Père Noël annuel, le 17 novembre, rue Sainte-Catherine. Sur l’avenue du Mont-Royal, on fête Noël sur l’Avenue, en accueillant le temps des Fêtes avec de la musique, des balades en calèches et La Marche de Noël aux flambeaux (le 8 décembre). Place Émilie-Gamelin, au centre-ville, et dans les parcs des Compagnons de Saint-Laurent et Lahaie, dans le Plateau, on profite du festival Noël dans le parc pour écouter de la musique en buvant un chocolat chaud (du 1er au 25 décembre). Dans les grands parcs, le parc La Fontaine, le parc du Mont-Royal et le parc Jarry, on fait du patin à glace, de la raquette, de la luge ou tout simplement un peu de marche. Et au parc Frédéric-Back, légèrement excentré, on participe aux promenades astronomiques, dès la tombée du jour. En journée, on se balade puis on se réchauffe en voyant les expos temporaires de la TOHU, la cité des arts du cirque.

Thumbnail

Merveilles de l’hiver

On dit parfois de Montréal qu’elle est l’autre Ville Lumière, mais avec une composante high-tech. C’est clair comme de l’eau de roche, place des Festivals, où composer, du 11 décembre au 27 janvier, une symphonie musicale avec les 120 dominos lumineux géants de l’installation interactive Effet Domino, dans le cadre de l’événement annuel Luminothérapie. Sur place, on en profite pour se rincer l’œil de la projection Probabilités de neige : 100 %, qui pose un regard ludique sur l’hiver. Dans le Vieux-Montréal, on admire les gigantesques projections à caractère historique de Cité Mémoire. On assiste à des concerts gratuits dans de belles églises de la métropole, comme l’Oratoire Saint-Joseph du mont Royal ou la cathédrale Christ Church, ou à l’excellent Festival Bach de Montréal (du 17 novembre au 7 décembre) ou encore à la biennale Montréal/Nouvelles Musiques, du 23 février au 4 mars. Et toutes les fins de semaine, du 19 janvier au 10 février, on joue dans la neige, on patine, on glisse sur une chambre à air et on danse à la familiale Fête des neiges de Montréal du parc Jean-Drapeau.

Thumbnail

Fête urbaine

Accueillez (gratuitement) 2019 dans le Vieux-Port au grand party du Nouvel An, où mirer un feu d’artifice, boire et manger, voir l’illumination du pont Jacques-Cartier et entendre de bons musiciens d’ici. Du 21 février au 3 mars, MONTRÉAL EN LUMIÈRE, le grand festival d’hiver montréalais, adoucit le mois de février avec de la bonne chère, de bonnes bouteilles, des cocktails créatifs, des spectacles et des concerts en salle comme en plein air. Grande roue, glissade géante, curling illuminé et projections de l’événement Illuminart sont de la partie. Le 2 mars, en clôture du festival, la Nuit blanche à Montréal rassemble dans les rues de la ville et dans son réseau souterrain des milliers de curieux qui vont de performances en expos en activités, jusqu’au petit matin. Du 23 février au 10 mars, on joue gratos dans une atmosphère cordiale dans le cadre de Montréal joue, le festival des jeux de société et vidéo. À la fin de l’hiver, on ne se découvre pas d’un fil et on se coiffe d’un bonnet vert pour assister au populaire Défilé de la Saint-Patrick de Montréal, qui se met en branle, rue Sainte-Catherine, le 17 mars.

Thumbnail

Musées et activités culturelles

Dans de nombreux musées montréalais, l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. C’est le cas au Musée d’art contemporain de Montréal, qui présente Manifesto, l’immense œuvre vidéo de l’Allemand Julian Rosefeldt, ainsi qu’une rétrospective de Françoise Sullivan, une artiste québécoise, jusqu’au 20 janvier. Au Musée des beaux-arts de Montréal, l’accès aux collections permanentes est gratuit le dernier dimanche du mois, ainsi que du 26 décembre au 2 janvier et en tout temps pour les moins de 30 ans (le week-end, des ateliers gratuits sont également ouverts aux familles). Au nombre des musées montréalais pour toute la famille, mentionnons le Musée McCord, où vivre la féerie des vitrines de Noël avec Univers enchantés et parcourir une expo une lampe de poche à la main avec Ombres sans frontières. À Pointe-à-Callière, la cité d’histoire et d’archéologie de Montréal, l’entrée est payante, mais donne accès à plusieurs activités gratuites, dont Qui est le vrai père Noël?. Sur le campus de l’Université McGill, le Musée Redpath, où admirer squelettes et fossiles de dinosaures, entre autres trésors, propose des activités aux bambins. L’entrée de l’Expo Barbie, où découvrir la célèbre poupée dans une myriade de tenues, est gratuite, tout comme le Mini-Comiccon de Montréal des 24 et 25 novembre, au Palais des congrès, qui fait le bonheur des jeunes fans de bédé et d’animation. À la mi-février, les Rendez-vous Québec Cinéma, dont les projections sont généralement payantes, proposent des conférences et des soirées ouvertes à tous. Pendant le Mois de l’histoire des Noirs (février), on présente des expos, des conférences et des performances gratuites. Enfin, durant tout l’hiver, des concerts, de la danse et des expos sont présentés à l’Espace culturel Georges-Émile Lapalme de la Place des Arts et dans les nombreuses maisons de la culture municipales.

Thumbnail

Un après-midi dans les galeries

Habillez-vous chaudement et choisissez l’un des parcours d’Art public Montréal pour découvrir des œuvres tout en visitant la ville, des immenses sculptures du Vieux-Montréal aux gigantesques murales représentant Leonard Cohen. En février, à l’intérieur (et en sous-sol), voyez Art Souterrain, une expo-événement dans le réseau intérieur piétonnier réunissant une centaine d’œuvres contemporaines qui compte aussi des activités. Faites un tour à DHC/ART Fondation pour l'art contemporain, dans le Vieux-Montréal, où Everything That You Desire and Nothing That You Fear, l’expo de Jasmina Cibic s’intéressant à la construction de la culture et à son instrumentalisation politique, est présentée. Non loin de là, faites une immersion dans de nouveaux univers de créations high-tech au Centre Phi. Faites une tournée des galeries d’art en ville, au Belgo, notamment, un édifice de cinq étages au centre-ville qui abrite de nombreuses galeries, dont la SBC galerie d’art contemporain, la Galerie Donald Browne, le Centre des arts actuels Skol, la Galerie Dominique Bouffard, PROJET PANGÉE, Les Territoires et Visual Voice Gallery. Puis allez faire un tour à la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia, à la Fresh Paint Gallery et à la Parisian Laundry de Saint-Henri, à l’Arsenal et à la Galerie Division, à la Galerie MX, à la Galerie Bloom, à la Galerie Matthew Namour, à la Fonderie Darling (donation suggérée) et à L’Affichiste, dans le Vieux-Montréal, à OBORO, à la Galerie Simon Blais, à la Galerie D’Este, au Centre Clark, à Dazibao, à OPTICA et à Monastiraki, dans le Mile End, au Never Apart, et à la Galerie Yves Laroche, au Battat Contemporary et à Eastern Bloc, dans la Petite-Italie et le Mile Ex. Vous dénicherez aussi de belles œuvres en courant les antiquaires de la ville. Quel que soit le quartier, il y a toujours quelque chose d’intéressant à faire qui ne coûte rien, à Montréal.

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter Instagram

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.