Neuf bibliothèques à la page

Isa Tousignant

Rats de bibliothèque, réjouissez-vous : Montréal possède un très bon réseau de bibliothèques municipales. Certaines ne se contentent pas de mettre à disposition leurs vastes collections: elles ont aussi une architecture qui vaut le détour ou font preuve de créativité dans les activités qu’elles proposent. En voici neuf qui se démarquent au chapitre de l’originalité.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

La plus grande

Véritable bijou à l’intersection de la rue Berri et du boulevard de Maisonneuve, la Grande Bibliothèque est la plus grande des institutions culturelles de Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ) qui en compte dix dans la province. Bien plus qu’une bibliothèque (son impressionnante collection se compose de 3,5 millions de documents à emprunter ou à consulter sur place) à la conception qui lui a valu plusieurs prix d’architecture, elle abrite des espaces de lecture, de projection, de réunion, de recherche et d’écoute, outre plusieurs aires d’exposition. De très nombreuses activités gratuites pour tous y sont proposées toute l’année.

La plus pittoresque

Rue Viger, dans un bel édifice Beaux-arts des années 1900, la BAnQ Vieux-Montréal éblouit par son intérieur aux escaliers en spirale blancs et aux balcons en filigrane de fer forgé. Outre sa collection de documents du XVIIe siècle, elle offre de nombreuses tables où étudier au calme dans un cadre splendide. Plus de 8500 images d’archives de photographes professionnels et amateurs de tout le Québec y sont conservées.

La plus nature

La Bibliothèque publique de Westmount est un magnifique édifice de brique rouge posé dans le verdoyant parc Westmount, un des plus jolis en ville. Elle est flanquée d’un conservatoire botanique et de serres (fermés pour réparations) qui valent le coup d’œil. C’est un vrai paradis pour les enfants, avec ses séances de conte hebdomadaires, ses ateliers de bricolage, son club de lecture et ses activités comme la construction avec LEGO et un atelier d’écriture de mémoires qui permet aux bambins de s’initier à la forme narrative. Les 9 à 13 ans peuvent même s’exercer à des jeux vidéo.

La plus communautaire

La Bibliothèque de Parc-Extension a tout prévu pour les petits, avec ses jeux et ses jouets, ses sièges confortables et des ouvrages multilingues à l’image de la population diversifiée du quartier. Elle fait partie du complexe William-Hingston, où une vaste gamme d’activités est proposée (du basketball au yoga en passant par les cours de langue et de cuisine) et qui comprend également une piscine intérieure.

La plus écolo

Elle vous fera pousser des oh ! et des ah ! Magnifique et minimaliste, la Bibliothèque Marc-Favreau, dans Rosemont, est l’une des toutes premières au Canada à avoir décroché une certification LEED (pour son écologie et sa performance énergétique). Lumineux et ultraconfortable, c’est l’endroit rêvé où dévorer un bon bouquin (ou deux). Sa fabuleuse salle de lecture est dotée d’une baie vitrée pleine hauteur et d’une cheminée en son centre qui réchauffe cet univers avant-gardiste de verre et de métal.

La plus branchée

Au cœur du secteur branché montréalais et nommée en l’honneur de l’un des plus célèbres écrivains du Mile End, la Bibliothèque Mordecai-Richler est le point de rencontre des habitants du quartier. Située dans l’ancienne église de l’Ascension datant de 1910, elle offre un cadre splendide, avec son plafond en bois, ses arches et ses vitraux. Elle possède une intéressante collection de bédés ainsi que de nombreux ouvrages en chinois et en espagnol. Des activités familiales y sont offertes : du yoga enfantin associé à des histoires d’animaux, des ateliers de travaux manuels et des projections en collaboration avec l’Office national du film (ONF).

La plus artistique

Petite par la taille, mais grande par son ouverture d’esprit ! La Bibliothèque Robert-Bourassa est située en plein cœur du quartier résidentiel d’Outremont, face à sa caserne de pompiers. Elle est baignée de lumière et possède une collection d’ouvrages de gastronomie et d’histoire de l’art, mais sa singularité vient aussi du fait qu’elle expose sur ses murs des œuvres prêtées par la Galerie d’art d’Outremont voisine. Cette dernière vaut d’ailleurs le détour : ce petit lieu d’exposition donne à voir les œuvres triées sur le volet des meilleurs artistes contemporains montréalais.

La plus cosmopolite

La Bibliothèque de Côte-des-Neiges se situe dans le même édifice que la Maison de la culture de Côte-des-Neiges qui comprend une vaste galerie d’art contemporain et où l’on présente plus de 80 spectacles (théâtre, danse, cinéma) et conférences par année. Il possède le premier toit vert à avoir été installé à Montréal et a reçu une mention dans le cadre des Prix d’excellence en architecture de l’Ordre des architectes du Québec pour la qualité et l’harmonie de sa conception. On s’y installe avec bonheur pour éplucher sa vaste collection de romans noirs comprenant de nombreux auteurs scandinaves, de romans fantastiques et de science-fiction.

La plus solennelle

Petit bijou d’architecture, la Bibliothèque Maisonneuve, installée dans l’ancien hôtel de ville de la municipalité de Maisonneuve, se remarque aisément dans le quartier d’Hochelaga-Maisonneuve. De grands travaux de rénovation y sont prévus en 2020, mais ils préserveront sa façade et les armoiries qui ornent son sol en marbre, en plus d’ajouter 230 sièges, un salon, un café, une place publique et un toit vert. Vivement la fin de ce grand chantier !

Isa Tousignant

Isa Tousignant, blogueuse

Isa Tousignant est une journaliste art et style de vie résidant dans le quartier multiculturel Parc-Extension de Montréal. Elle est collaboratrice à la rédaction du magazine Canadian Art et écrit à la pige pour une variété de revues et de marques. Elle crée également des bijoux et se passionne pour le costume animalier et son rôle dans l’art contemporain.