Bienvenue en 4717. Nouvel An chinois : 2019, l’année du cochon

Cet article a été mis à jour le 7 janvier 2019.

Le 1er janvier est derrière nous et peut-être avez-vous déjà du mal à tenir vos résolutions. Que diriez-vous d’obtenir une nouvelle chance et de repartir l’année à neuf ? Car c’est possible. En quelque sorte… Soyez prêt à célébrer à nouveau, car le 5 février marquera le Nouvel an (lunaire) chinois… et l’an 4717 !

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Le Nouvel An lunaire survient chaque année lors de la première nouvelle lune du premier mois lunaire. L’événement est très important pour les communautés chinoises et asiatiques. Cette journée est célébrée par différentes traditions : on offre, entre autres, de l’« argent chanceux » aux proches dans des enveloppes rouges et on fait le ménage pour se débarrasser du vieux et accueillir le nouveau. Il existe également une foule de festivités colorées. Une des traditions animées est la danse du lion et du dragon. Des participants acrobatiques portent des costumes de papier mâché qui rappellent les créatures mythiques sensées chasser la mauvaise fortune et apporter la chance. Admirez les troupes de danse du lion et du dragon alors qu’elles déambuleront dans le Quartier chinois de Montréal, visitant les commerces où fruits, légumes et enveloppes chanceuses sont offerts aux danseurs et danseuses en échange de leurs vœux prospères pour l’année à venir.

D’autres traditions qui entourent le Nouvel An chinois sont plus gourmandes. Les Chinois sont superstitieux et leurs croyances se reflètent aussi dans les plats servis au Nouvel An.  

Thumbnail

Dumplings

Vous pensez peut-être que la forme des dumplings est laissée au hasard, mais il existe une signification derrière la manière dont les raviolis sont façonnés. Les dumplings sont faits en forme de lingots d’or et d’argent. Et on dit que plus on en mange au Nouvel An, plus l’année sera prospère. Alors, si vous cherchez encore une raison pour déguster un festin de raviolis, au nom de la chance, par exemple, visitez l’un de mes établissements préférés en ville, Qing Hua Dumpling, Restaurant Yi Pin Xiang, Mei Restaurant, Mai Xiang Yuan, Restaurant Jiu Xiang Yuan ou Harbin Dumplings. Vous pouvez aussi pousser la porte des meilleurs restos de dim sum de Montréal, si vous avez envie d’une assiette plus variée, tels Restaurant Ruby Rouge, Tong Por et Chez Chine.

Poisson

Un autre aliment qui apporte la chance au Nouvel An chinois est le poisson. En chinois, la prononciation du mot « poisson » se rapproche de celle du mot « abondance ». C’est pour cette raison qu’on considère le plat comme étant chanceux. Préparé de plusieurs façons, le poisson est toujours servi entier, avec la tête et la queue, qui représentent le début et la fin. Dans le Quartier chinois, essayez Restaurant ChinaTown Kim Fung, Restaurant Keung Kee et Nouveau Maison Foo Lam, qui servent les produits de la mer les plus frais – les bassins de poissons prouvent à quel point les ingrédients sont de qualité.

Thumbnail

Nouilles

Les nouilles sont aussi fort populaires au Nouvel An. Et sachez qu’on ne devrait jamais les couper. Plus elles sont longues, mieux c’est! Les longues nouilles sont synonymes de longévité et d’une année prospère. Il n’y a rien de plus savoureux que les nouilles fraîches préparées et étirées devant vos yeux. Ne manquez pas celles de Nouilles de Lan Zhou, de NUDO et de Restaurant Noodle Factory, où vous pourrez choisir le style qui convient le mieux à votre repas.

Thumbnail

Que l’année du cochon soit prospère et fructueuse et vous apporte santé, richesse et bonheur. Gung hei fat choy!

Jason Lee

Jason Lee, blogueur

Dans la vie, Jason aime deux choses : manger et prendre des photos. Dans son blogue, Shut Up and Eat, il passe à table et livre recettes et critiques. Jason s’est donné pour mission de planter sa fourchette dans tous les restos de Montréal, car sa faim justifie les moyens.

Blogue / Facebook Instagram

 

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.