Le guide de la vie nocturne à Montréal

Alexandra Gauthier

Alexandra Gauthier est une jeune Montréalaise qui aime manger, boire et passer de bons moments avec ses amis dans tous les quartiers de la ville.

Cet article a été mis à jour le 12 mai 2022.

Le cœur de Montréal bat à l’unisson de son nightlife. Peu importe la saison ou le jour de la semaine, la vie nocturne vibre au rythme si caractéristique des bars, bistros, boîtes burlesques et brasseries installés aux quatre coins de la ville et dont l’ambiance est toujours accueillante. Grâce à ce guide, nous levons notre verre à certains des lieux les plus emblématiques de Montréal, ceux-là mêmes qui combleront toutes vos envies.

Concerts à la montréalaise : salles indépendantes

Montréal est reconnue pour sa scène musicale bien vivante. Et rien de mieux pour en prendre le pouls que de visiter ses bars à spectacles. Pour quelques dollars seulement (et parfois même gratuitement), vous pouvez assister à des concerts indépendants de tous horizons, 7 jours sur 7. Surveillez la programmation dans les salles légendaires du Mile End Casa del Popolo et Sala Rossa, l’alternative Hémisphère gauche dans La Petite-Italie, l’experte de la contre-culture du Mile-Ex Ritz P.D.B., la classique du Plateau L’Escogriffe, la maison du hardcore de la rue Saint-Denis Turbo Haüs ou la relativement nouvelle Diving Bell Social Club installée dans la Main. Le Centre Phi, dans le Vieux-Montréal, vaut aussi le détour avec ses programmations hors du commun mettant en scène les nouveaux venus comme les grands noms de la scène indé.

 

Une soirée rythmée : repaires jazzés

Les adeptes de jazz et autres vieilles âmes sont toujours servis dans la ville qui accueille chaque été l’important Festival International de Jazz de Montréal. Mais au-delà de cet événement phare, le jazz se conjugue au quotidien dans la métropole. Au centre-ville, Upstairs Jazz Bar & Grill est aussi cool que classique. Sur le Plateau, on trouve le chaleureux Diese Onze et le speakeasy inspiré de l’ère de la prohibition, le Bootlegger. Dans le Vieux-Montréal, le Modavie et le Stash Café proposent des concerts qui accompagnent à merveille des plats français et polonais, respectivement. Enfin, aucune recension du jazz dans la région ne serait complète sans mentionner House of Jazz Laval, dont le décor est si extravagant qu’on croit être catapulté dans un autre monde.  

 

 

Se mettre sur son 36 : bars d’hôtels

Il y a un je-ne-sais-quoi à propos des bars d’hôtels, non? Ils sont à la fois familiers et mystérieux, sont peuplés d’un heureux mélange de touristes et de gens du coin. Que ce soit pour un souper d’affaires, un dernier verre avant de se mettre au lit ou un cocktail (accompagné d’un repas ou non) pour lancer une soirée mémorable, ces adresses hôtelières devraient répondre à vos désirs.

 

 

Bulles, blanc, rouge : bars à vin

Pour plusieurs Montréalaises et Montréalais, rien n’égale une table garnie de plats à partager et de verres sur pied. Portez un toast avec un grand cru ou un nouveau millésime à l’un des merveilleux bars à vin de la ville. Parmi le lot, notons le très apprécié Vin Papillon, dans Saint-Henri, la populaire Buvette Chez Simone, dans le Mile End, ou le toujours chic Pullman, un peu plus au sud dans l’avenue du Parc. Dans le Vieux-Montréal, le coquet Philémon peut se vanter de tenir de mémorables partys les week-ends, mais si vous préférez un samedi soir plus intime, essayez Le Diplomate, dans La Petite-Italie. La Petite-Patrie abrite le seul bar à vins nordiques en ville, le vinvinvin, alors que dans le Quartier des spectacles, L’idéal bar & contenus marie bar à vin et studio à balados!

 

De la broue dans le toupet : brasseries

La brasserie Molson de Montréal est la plus vieille en Amérique du Nord. C’est donc sans surprise si la ville se passionne pour les broues et bières artisanales. Des brasseries exceptionnelles se trouvent un peu partout dans la métropole et l’offre est aussi spectaculaire que diversifiée. Plusieurs proposent des formats de dégustation afin de tester IPA, ales, stouts, sûres, et même des cidres. Effectuez un pèlerinage brassicole par quartier en visitant Dieu du ciel!, Siboire et HELM dans le Mile End, ou Saint-Houblon, Birra et Harricana dans La Petite-Italie. Faites le pont jusqu’au Plateau pour pousser la porte du Réservoir, ou dirigez-vous vers le Quartier des spectacles pour vous abreuver au BENELUX ou au Cheval blanc. Lors d’une escapade le long du canal de Lachine, passez par la Brasserie McAuslan (et sa terrasse estivale), 4 Origines et Messorem. Santé!

 

Au jeu : bars sportifs

Rien ne bat un match au stade ou à l’amphithéâtre, mais il existe une énergie propre aux bars sportifs, avec leur clientèle enthousiaste et leurs grands écrans, qui a de quoi séduire. Encouragez votre équipe favorite (Go, Habs, go!) devant un pichet bien froid et des bouchées frites à l’un ou l’autre des bars sportifs de Montréal : le légendaire Champs, boulevard Saint-Laurent; Ziggy’s Pub, pilier du centre-ville; le NextDoor Pub & Grill, dans NDG; ou l’une des nombreuses succursales de La Cage. Et pourquoi pas un accord soccer et pastis au Monsieur Ricard, avenue du Parc? Il s’agit là que de quelques suggestions parmi tant d’autres.

 

Sorties al fresco : terrasses du tonnerre

L’été occupe une place bien particulière dans le cœur de la ville. Du printemps à l’automne, en fait, les bars, restos et cafés de la ville doublent leur superficie en s’installant à l’extérieur, que ce soit sur les toits, sur les trottoirs ou dans les cours. Les terrasses de Montréal sont une attraction en soi! Les options sont quasi illimitées : cocktails rétro sur la terrasse du Snowbird Tiki Bar, terrasse couverte de vignes au Pub Le Sainte-Élisabeth ou encore terrasse sur le toit du chic Hôtel Nelligan du Vieux-Montréal. Il y a une terrasse parfaite qui vous attend à Montréal.

 

Soirées dansantes : bars à DJ

Lieu de naissance de MUTEK, ville où se trouve la SAT et théâtre d’un événement annuel sur l’art numérique… Pas de doute : Montréal est une destination de choix pour l’EDM. En plus d’une foule d’événements ponctuels, la ville accueille entre autres le festival EDM îLESONIQ. Et il est facile de trouver un endroit où danser en ville, entre des salles désormais légendaires comme New City Gas, dans Griffintown, et des bars de quartier qui proposent des soirées hebdomadaires comme Barbossa, sur le Plateau, et Bar Datcha, dans le Mile End. Les partys saisonniers montréalais incluent Piknic Electronik, présenté chaque semaine de l’été, et les événements du Beachclub, qui a déjà reçu Kylie Jenner pour son anniversaire. Enfin, le très réputé after-hour Stereo est un paradis pour les fans de DJ, et ce, à l’année.

Tout le monde danse : boîtes de nuit

Parmi l’offre nocturne à Montréal, notons la panoplie de pistes de danse. Découvrez les plus anciennes boîtes de danse latine de Montréal : Salsathèque et Club 649, où les rythmes tropicaux sont rois et tout le monde est accueilli à bras ouverts, pros comme novices. Le repaire des rythmes du monde et quartier général du Festival international Nuits d’Afrique, le club Balattou, est installé dans le boulevard Saint-Laurent. Dans Pointe-Saint-Charles, l’école de danse swing Cat’s Corner ouvre ses portes au public tous les vendredis soir pour une courte leçon suivie d’une soirée qui a du punch. Les adeptes de musique et de danse country se retrouvent pour leur part dans le quartier voisin, à Lachine, au seul et unique Honkeytonk. Si vous êtes plutôt du type nostalgique et avez envie d’une soirée sans chichi, poussez la porte du Electric Avenue, dans la rue Crescent.

 

 

Se mettre en appétit : cabarets

Tout le monde devrait vivre au moins une fois l’expérience du cabaret, qui allie restaurant et boîte de nuit pour offrir des soirées uniques en leur genre. Le Vieux-Montréal en compte plusieurs, y compris le populaire Time Supper Club, le plus récent (et tendance) 212 Montréal, le paradis du cocktail en pichet Santos, le cabaret de fusion franco-asiatique Bord’Elle et une banque des années 20 transformée en repaire de la nuit, La Voûte. Ailleurs dans la ville, au centre-ville plus exactement, on trouve la « forêt souterraine » du Soubois et le spectaculaire souper-spectacle du Balcon, près de l’historique Église unie Saint-James. Dernière suggestion mais non la moindre, la mère de tous les spectacles de divertissement « à la Vegas » : le Cabaret du Casino de Montréal.

 

Sláinte! : pubs et bars à whiskys

Difficile de battre l’atmosphère d’un pub authentique avec des détails de laiton chromé, son bois riche et ses banquettes de cuir vert. Montréal compte plusieurs pubs de style irlandais, britannique ou écossais où prendre une bonne pinte, y compris McKibbin’s, Hurley’s et Ye Olde Orchard. Si vous préférez le scotch et le whisky, dirigez-vous vers le Quartier latin pour visiter l’un des rares bars spécialisés en whisky, L’Île noire, ou dans le Mile End, au salon de cigares Whisky Café. Le whisky japonais vous fait de l’œil? Visitez sans hésiter le Big in Japan, sur le Plateau.

Les reines de la soirée : spectacles drag

La scène drag de Montréal est vivante et unique, combinant des artistes qui mettent en avant camp, cabaret, glamour et humour. Rendez hommage à la grande dame de Montréal, Mado Lamotte, en visitant son Cabaret Mado, un des bars les plus populaires du Village. Dans le même quartier, des bars comme le Complexe Sky, avec des événements drag les deuxièmes vendredis du mois, le District Video Lounge, avec ses compétitions drag hebdomadaires du jeudi, et le Bar Le Cocktail, où les talents locaux se produisent sur scène presque tous les soirs de la semaine, sont à visiter. À l’extérieur du Village, la drag est régulièrement à l’affiche au Café Cléopatra (au deuxième étage, qui présente des revues depuis 1895) et au repaire burlesque The Wiggle Room. Mentionné plus haut, le Diving Bell Social Club accueille aussi des événements drag, y compris son quiz du lundi.

 

Combattre le froid par le show : fêtes hivernales

L’hiver n’est pas une excuse pour éviter de sortir dans une ville qui a toujours le cœur à la fête. L’Igloofest, autoproclamé « festival de musique le plus froid au monde », attire des dizaines de milliers de personnes à Montréal chaque hiver pour ses partys EDM sous zéro menés par des DJ à la réputation internationale. Pensez à votre habillement, car un concours récompense les tenues hivernales les plus chouettes! MONTRÉAL EN LUMIÈRE réchauffe de son côté le mois de février et le cœur du centre-ville avec sa gastronomie et ses accords de classe mondiale, sa musique, ses prestations extérieures, son art interactif et ses installations lumineuses éblouissantes. Ne manquez pas la populaire Nuit blanche du festival, un carnaval nocturne à travers les galeries, musées et installations de la ville. Parmi les autres événements hivernaux, notons le festival familial BARBEGAZI et la Fête des neiges de Montréal, qui offrent toutes deux des journées remplies d’activités et de musique.

Alexandra Gauthier

Alexandra Gauthier est une jeune Montréalaise qui aime manger, boire et passer de bons moments avec ses amis dans tous les quartiers de la ville.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité