Les bars cachés de Montréal

Laure Juilliard

Une forêt enchantée dans un sous-sol du centre-ville, un bar japonais tamisé derrière une porte grise de la Main, un bar tiki dans le quartier chinois : Montréal aime parfois se faire discrète, pour mieux se laisser découvrir. Guide des speakeasies et autres bars secrets et éphémères de la ville.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Plateau Mont-Royal / Mile End

Ambiance zen

Au croisement de la rue Rachel et du boulevard Saint-Laurent, derrière une porte qui ne paie pas de mine, vous pourrez siroter dans cet écrin de bon goût au parfait éclairage tamisé de délicieux cocktails à base d’alcools japonais. Le Big in Japan, un must; idéal pour un rendez-vous doux.

Derrière les cloisons

Dans l’esprit des speakeasies (bars clandestins), ce 4e mur  est un secret bien gardé. Étape 1 : devenir membre pour faire partie du club des initiés (et connaître l’emplacement exact). Étape 2 : se creuser les méninges afin de déterminer quelle brique ouvrira la porte. Étape 3 : descendre le grand escalier pour y profiter été comme hiver de la terrasse d’inspiration parisienne et voir des spectacles de burlesque.

Branché petit budget

Ne marchez pas trop vite, vous pourriez le rater! Légèrement en retrait de la rue Rachel, Le A Bar fait partie de ces endroits simples et abordables qu’on aime fréquenter en petit comité. On peut y amener son repas ou commander des restaurants environnants. Une chouette idée qui fait sa singularité.

Les mille et une nuits

Aussi connu sous le sobriquet de Bar sans nom, The Emerald  se décline en deux ambiances : La Havane des années 1950, à l’avant, et la Marrakech cossue, à l’arrière. Le cocktail y est roi, et les serveurs tirés à quatre épingles sont d’une redoutable efficacité. Une très bonne adresse dans le Mile-End.

À l’ombre

Le bar à vin éphémère du restaurant Maïs est de retour pour les beaux jours une troisième fois. Situé dans la ruelle à l’est du boulevard Saint-Laurent, Parasol propose de très bons petits plats de barbecue accompagnés de cocktails, de bières et d'une petite sélection de vins qui change au gré des humeurs. Rafraîchissant !

Son Altesse Royale

Élégant bar à l’atmosphère feutrée et tamisée, Le Royal est situé sous le populaire bar à vin le Rouge Gorge, dans le quartier du Plateau-Mont-Royal. Dans une ambiance musicale assurée par des DJ d’ici et un décor rappelant les années 20, propice aux confidences, on y sert de succulents cocktails, mousseux et champagnes.

Le jazz, en toute clandestinité

Bar intimiste et chaleureux, Bootlegger, L'Authentique a élu domicile au 2e étage du 3481, boulevard Saint-Laurent. On y propose surtout des cocktails à base de whisky, dada de la maison, qui possède plusieurs centaines de variétés de bouteilles de scotch, d’irish whisky, de rye ou encore de bourbon. Des musiciens de hip-hop/funk, jazz, blues ou soul, ainsi que des humoristes s’y produisent fréquemment.

Thumbnail

Mile Ex

Un goût de Berlin à Montréal

Ce bar estival éphémère d’inspiration berlinoise est planté dans un décor industriel où sont disposées pêle-mêle de longues tables en bois. Le AlexandraPlatz est un secret de polichinelle très apprécié des locaux, où l’art de vivre branché à la montréalaise s’exprime à la perfection.

Quartier des spectacles

Délices d’initiés

Au dernier étage de la Société des arts technologiques, le Labo culinaire propose un menu de saison et une carte des vins où s’épanouissent les crus nature. L’été, sa terrasse haut perchée est l’une des plus agréables et des plus courues des Montréalais.

Ville-Marie

Côté jardin

Le Sainte-Élisabeth possède, à l’abri des regards, l’une des terrasses les plus verdoyantes et les plus calmes du centre-ville. C’est l’endroit parfait pour un 5 à 7 entre amis, avant de se joindre aux oiseaux de nuit qui déploient leurs ailes dans la rue Sainte-Catherine.

Thumbnail

Quartier chinois

Pousse l’ananas

Pour le trouver, cherchez l’ananas fluorescent qui tient lieu d’enseigne, puis descendez au sous-sol. Le Mal Nécessaire, ce bar au look mexicain du quartier chinois fait dans le cocktail tiki et les tapas asiatiques peu chers. Il faut le voir pour le croire.

Centre-ville

Chic, racé et ultra intime

Le vrai speakeasy, dissimulé dans une boutique de confection sur mesure haut de gamme, au cœur du Mille carré doré. Chic et confidentiel, la Maison Clakroom ne peut accueillir que 25 convives. Son alcôve privée offre plus d’intimité encore et les cocktails sont préparés selon les envies et l’inspiration du moment. Une version moderne et élégante du bar clandestin du début du XXe siècle.

Une forêt enchantée sous terre

Imaginez un bistro du terroir, un bar et une boîte de nuit nichés dans une « forêt » souterraine accessible jusqu’à 3 heures du matin du jeudi au samedi… Magique! Avec sa nature enchanteresse, le Soubois fait battre le cœur du centre-ville.

L’Orangerie

Et quitte à vous aventurer plus en profondeur, cherchez L’Orangerie, petite salle privée située dans l’antre du Soubois, et à laquelle on accède depuis une ruelle attenante. N’hésitez pas à communiquer avec l’établissement pour plus de renseignements.

Gokudo

Petit frère du Escondite, Koa Lua, Habanera et Biiru, Le Gokudo est un minuscule bar japonais secret, qui partage son espace avec Le Ryōshi, « une petite cabane de pêcheur » où l’on déguste des spécialités japonaises. Vous y goûterez différents sakés et des cocktails nippons qui vous transporteront immédiatement au Pays du Soleil Levant.

Piscine souterraine

En plein cœur du quartier des affaires, un petit nouveau est né dans le sous-sol du Tiradito. De style Art déco, librement inspiré de la piscine Molitor à Paris, le Club Pelicano offre un joli voyage dans le temps, branché et décalé. Vins d’importation privée, cocktails maison, petites assiettes bien faites et DJ vous invitent à plonger dans les années 1930 et 1940 sur des rythmes tantôt afrobeat, tantôt disco, et pourquoi pas électro. Éclectique et très joli !

Vieux-Montréal

Chaudement recommandé

Ancienne chambre froide du XIXe siècle, The Coldroom fait le frais derrière une porte noire au croisement des rues Saint-Vincent et Saint-Amable. Un indice ? #followtheduck.

Métamorphose nocturne

Le Speakeasy mène une double vie : sandwicherie de luxe de jour et bar élégant de nuit. À partir de 17 h, une lumière rouge s’allume au-dessus de la porte du frigo. Un espace rétro d’allure gangster chic à débusquer.

Péché mignon

Au sous-sol de l’Auberge Saint-Gabriel se trouve un chic club branché attirant une faune clinquante. On va au Velvet Speakeasy pour les talons hauts, les tenues légères et les souvenirs embués, le lendemain matin.

Charmes et mystères de l’Asie

Le Flyjin, c’est une brasserie asiatique sophistiquée côté pile et une boîte de nuit électrisante côté face. Sur le coup de 23 h, la piste de danse se remplit et le bar déballe sa vaste sélection de whiskys, de sakés, de bières et de vins japonais.

Miami Vice

Le Boho navigue entre le style huppé de la Floride et l’énergie chaleureuse de Cuba. Caché au fond du restaurant Venice de la rue Saint-François Xavier, il sert des cocktails fruités dans une ambiance « palmier stylé ». Dépaysement immédiat.

Mexique confidentiel

Un bar caché dans un autre bar caché ? Le restaurant Venice y a pensé avec le Clandestino, petit frère du Boho. Dans un cadre intimiste et feutré, on y sirote en toute confidentialité des cocktails à base de tequila et de mezcal concoctés avec l’une des 100 bouteilles d’importation privée. Caliente !

Opium Den

Le Nhâu Bar se dissimule dans le sous-sol du nouveau restaurant Hà du Vieux-Montréal. Dans une ambiance élégante tamisée de jolies lanternes en papier, on y commande des cocktails aux saveurs panasiatiques et d’exquises petites bouchées vietnamiennes signées Hà.

Griffintown

De Marrakech à Montréal

Caché dans le sous-sol du Bird Bar, le  HENDEN est le dernier projet de Kimberly Lallouz. L’impressionnante carte des cocktails et l’atmosphère feutrée inspirée du Maroc des années 1970 font de ce bar caché un irrésistible rendez-vous avant ou après le repas.

En eaux profondes

Le King Crab, bar-lounge ouvert du mercredi au samedi jusqu’à 3 h du matin, est situé dans le sous-sol du nouveau restaurant Makro, petit frère du Grinder. À la fois feutré et clinquant et possédant un côté jet-set assumé, c’est l’endroit idéal pour les fins de soirée, après un bon repas dans l’un de ces deux établissements prisés et branchés de Griffintown.

Thumbnail

Le luxe au fond de la ruelle

Down the back alley to luxury

Au fond d’une ruelle, à quelques pas du diner branché Foiegwa, ce bar à l’atmosphère intimiste et sensuelle séduit par sa végétation luxuriante, ses banquettes invitantes et ses miroirs de plafond. La carte de l’Atwater Cocktail Club réunit 450 alcools et 16 cocktails maison, le tout servi dans une atmosphère flamboyante.

Laure Juilliard

Laure Juilliard, blogueuse

Laure est la fondatrice du blogue « Une Parisienne à Montréal ». Rédactrice et gestionnaire de communautés, Laure est aussi une globe-trotteuse épicurienne toujours en quête de concepts innovants et de bonnes adresses. Début 2016, elle a cofondé Slow Journeys, un webzine sur le tourisme écoresponsable et design.

Blogue / Facebook / Instagram / Twitter / Linkedin

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.