Les activités gratuites à faire à Montréal ce printemps

Robyn Fadden

Au printemps, que la neige tombe encore ou fonde enfin, il y a toujours quelque chose à faire à Montréal! Spectacles de plein air, balançoires musicales, festivals en tous genres, les occasions de se divertir en solo, en famille ou entre amis sans dépenser un sou ne manquent pas.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Activités extérieures

Petits et grands enfants peuvent se balancer tout en faisant de la musique aux 21 balançoires, une installation collaborative située à l’arrière de Place des Arts (à compter du 9 avril). Se balader dans le Vieux-Port, le long du Saint-Laurent, et profiter de la vue sur la ville, Habitat 67 et la Biosphère ne coûte pas un sou. Dans le Vieux-Montréal, le réseau d’Internet sans fil gratuit MtlWiFi permet de consulter une carte ou une critique de restaurant en ligne, trouver une œuvre d’art public ou encore découvrir les legs du 375e anniversaire de Montréal, comme les spectaculaires projections de Cité Mémoire. Remonter le coloré boulevard Saint-Laurent est toujours une activité plaisante; c’est d’autant plus vrai durant le festival MURAL, qui le transforme en véritable musée à ciel ouvert (du 7 au 17 juin). Surtout, ne manquez pas les deux murales consacrées à Leonard Cohen, celle de la rue Crescent (près du Pub Sir Winston Churchill) et celle du boulevard Saint-Laurent (à l’intersection de la rue Napoléon, non loin du fameux resto Schwartz). De là, le mont Royal est tout près. De son sommet, la vue sur le centre-ville est imprenable. Sinon, vous pouvez marcher jusqu’au parc La Fontaine, dans le Plateau, où les Montréalais aiment se prélasser près de la fontaine et pique-niquer, ou quitter la ville en métro pour rejoindre le parc Jean-Drapeau. Au début du mois de juin, Go Vélo MTL donne l’occasion aux enfants de 12 ans et moins de prendre part gratuitement au Tour de l’île de Montréal et au Tour la Nuit.

Thumbnail

Musées, lectures et ateliers

Si vous êtes en ville le 29 mai, sachez que la Journée des musées montréalais est l’occasion rêvée de découvrir gratuitement les institutions muséales de la ville. Avec le Passeport MTL Culture, toute la famille peut se plonger dans l’histoire et la culture montréalaises, avec d’autant plus de bonheur qu’il procure aux enfants de moins de 12 ans un accès gratuit à la plupart des grands musées montréalais, notamment : le Musée des beaux-arts (où l’accès à la collection permanente est gratuit pour tous le dernier dimanche du mois, et en tout temps pour les visiteurs de moins de 30 ans); le Musée d’art contemporain (où voir A crack in everything/Une brèche en toute chose, l’exposition consacrée à Leonard Cohen, jusqu’au 9 avril), les musées d’histoire McCord et Stewart, le Centre d’histoire de Montréal, le Redpath de l’Université McGill (où voir des squelettes de baleines et de dinosaures) et le Centre canadien d’architecture. Vous pourrez émerveiller vos tout-petits avec les singes, les capybaras, les manchots, les paresseux et toutes les autres espèces animales du Biodôme de l’Espace pour la vie (c’est gratuit pour les enfants de moins de 4 ans). Les amoureux de Barbie pourront admirer la célèbre poupée dans ses plus beaux atours (tenues haute couture d’époques différentes) à l’Expo Barbie. Le festival littéraire Metropolis bleu propose des activités gratuites pour tous telles que lectures, discussions et contes (du 20 au 29 avril) et le Festival Eurêka des démonstrations, des ateliers et des performances dont raffoleront les petits curieux (du 8 au 10 juin).

Thumbnail

Spectacles

Spectacles, concerts, événements, bars et restos sont attendus à compter du 17 mai aux Jardins Gamelin, un événement annuel à la sortie du métro Berri-UQAM, au centre-ville. Vous pouvez voir de la danse et du théâtre de classe mondiale au Festival TransAmériques, dont des installations et des performances extérieures (du 23 mai au 7 juin), et d’audacieux artistes de la relève à l’OFFTA. Pilotes et groupes de musique se produisent sur la scène extérieure du centre-ville à l’occasion du Grand Prix de Formule 1 (du 8 au 10 juin). Au Festival St-Ambroise Fringe de Montréal, les spectacles sont toujours peu onéreux, mais vous pouvez aussi assister à performances gratuites (pièces de théâtre, concerts et drag-queens, entre autres) sur sa scène extérieure à l’intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue Rachel (du 28 mai au 17 juin).

Thumbnail

Concerts

Rue Wellington, dans Verdun, le plus gros campement de bûcherons urbain, la Cabane Panache et bois rond, annonce l’arrivée du printemps avec ses concerts d’artistes québécois, sa danse et son sirop d’érable, entre autres douceurs (du 22 au 25 mars). Le festival punk rock Pouzza Fest prend le Quartier des spectacles d’assaut à coups de spectacles extérieurs, de camions de cuisine de rue et de barbecues (du 18 au 20 mai). À l’École de musique Schulich de l’Université McGill, on peut entendre, en fin d’année scolaire, des concerts gratuits de musique classique et de jazz. À la cathédrale Christ Church, on présente de concerts gratuits toutes les semaines (donation suggérée) et à l’Oratoire Saint-Joseph des concerts d’orgue, entre autres. La programmation du Festival de musique de chambre de Montréal comporte quelques soirées gratuites (du 1er au 17 juin). Le Festival Accès Asie offre des performances et des événements gratuits à la découverte de la richesse culturelle des Canadiens d’origine orientale (du 1er au 27 mai). Les Francofolies, un des plus gros événements de musique francophone au monde, ont à leur programme une foule de concerts gratuits sur la place des Festivals (du 8 au 16 juin). Le long du canal de Lachine, on peut étendre une nappe de pique-nique quand les talents locaux et les musiciens de passage se produisent en plein air au Festival folk de Montréal sur le canal (du 14 au 17 juin).

Art numérique et public

Dans toute la ville, le Printemps numérique est la vitrine de la créativité techno sous toutes ses coutures (du 21 mars au 21 juin). La foire d’œuvres contemporaines Papier est une immense expo réunissant à l’Arsenal des dizaines de galeries (du 19 au 22 avril). Au Centre Phi, MUTEK_IMG présente une conférence gratuite sur l’art et les nouvelles technologies, dont une sur les projections interactives et la réalité virtuelle (du 11 au 13 avril). Le Printemps nordique présente l’art et la culture des pays nordiques à l’occasion de performances et d’expos gratuites à la Place des Arts (du 4 au 29 avril). Le festival Chromatic célèbre le talent local et la créativité avec des expos et des soirées à l’ancienne École des beaux-arts (du 26 mai au 2 juin). Le Festival BD de Montréal rassemble des bédéistes québécois au parc La Fontaine et offre une foule d’activités gratuites pour tous. La manifestation d’art public Aires Libres marque l’arrivée de la belle saison en donnant à voir ses œuvres d’art public sous les boules roses de la rue Sainte-Catherine Est, dans le Village gai.

Thumbnail

Galeries

En balade dans le Vieux-Montréal, ne manquez surtout pas de faire une visite à la fondation pour l’art contemporain DHC/ART, où voir l’expo phare du printemps-été 2018, Bharti Kher : points de départ, points qui lient. Puis passez au Centre Phi non loin, pour plonger dans un monde de créativité et de réalité virtuelle. Enfin, découvrez une foule de galeries d’art et de collectifs d’artistes, et notamment : le Belgo, un édifice du centre-ville où cinq étages de galeries vous attendent, dont la SBC Gallery of Contemporary Art, le Centre des art SKOL, la Galerie Dominique Bouffard, Projet Pangée, Les Territoires et Visual Voice; la Galerie Leonard et Bina Ellen de l’Université Concordia; la Galerie de l’UQAM (Université du Québec à Montréal); la galerie Fresh Paint; la Parisian Laundry, dans Saint-Henri, et l’Arsenal, dans Griffintown. Dans le Vieux-Montréal, il y a les galeries MX, Bloom, Matthew Namour ainsi que la Fonderie Darling (donation suggérée) et L’Affichiste. Dans le Mile End, faites un saut à la Galerie Simon Blais, au Centre Clark, à Optica, à la Galerie d’Este et à Monastiraki, et dans le Mile Ex et la Petite-Italie, au Never Apart, à la Galerie Yves Laroche, au Battat Contemporary et à l’Eastern Bloc

 

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter Instagram