Changer de décor grâce à un road trip Ottawa-Montréal

Robyn Fadden

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Selon la façon dont vous voyez les choses, un road trip entre Ottawa et Montréal peut être rapide et pratique, court et efficace ou encore plus paresseux et pittoresque. Après tout, même si la destination est idyllique (vous rêvez sans doute déjà d’arpenter le parc du Mont-Royal, bagel frais à la main), les arrêts en cours de route peuvent rendre le voyage mémorable. Voici quelques façons de faire de transformer votre périple en aventure, du départ à l’arrivée.

Escapade d’un jour

Faites de votre périple vers Montréal une escapade d’une journée en partant tôt. Préparez un déjeuner pique-nique ou ramassez quelque chose en route vers la pointe sud du parc de la Gatineau (le parc de 360 kilomètres carrés et ses sentiers de randonnée s’étirent jusqu’à Hull, du côté québécois de la rivière des Outaouais). Empruntez la promenade de la Gatineau verdoyante afin de gagner l’accueil situé près du sentier des Pionniers et de trouver un endroit oxygéné où prendre le petit déjeuner, à l’ombre des arbres. 

Relaxez et une fois prêt à reprendre la route, suivez la promenade jusqu’à la 148 pour rejoindre l’autoroute 50 (autoroute des Outaouais) et traverser la rivière des Outaouais. Longeant des secteurs résidentiels en banlieue de la ville, la 50 vous fera traverser des fermes et contourner la ville de Buckingham, au Québec, sise sur la rivière du Lièvre. De là, vous pourrez opter pour une vraie belle route panoramique.

Errance sur la rivière

Autoroute à deux voies parfois surnommée la «vieille autoroute», la 148 connecte de petites municipalités comme Thurso, Papineauville et Plaisance (bifurquez au sud pour le marais et les voies navigables du parc national de Plaisance et au nord pour découvrir les chutes de Plaisance). La 148 offre des coups d’œil sur la rivière des Outaouais et des fermes pentues jusqu’au nord de Hawkesbury (à 10 km des limites de l’Ontario), où elle rentre dans les terres, laissant à la 344 le soin de suivre l’eau.

Par ailleurs, sur la rive ontarienne de la rivière, l’autoroute 174 offre aussi un beau panorama, serpentant à travers des enclaves et des fermes avant de devenir l’autoroute 17. Arrêtez-vous observer les oiseaux et vous promener au sanctuaire de Beckett Creek, à l’est de Cumberland. Petit et paisible, le zoo Papanack, à Wendover, permet de se familiariser avec les animaux sauvages. Continuez votre chemin pour commander une poutine au snack-bar Landriault ou à l’un des nombreux casse-croûtes de la municipalité franco-ontarienne d’Alfred, autoproclamée capitale canadienne de la patate frite!

Escale à Montebello

Que vous ayez pris la 148 ou la 50 à partir de Gatineau, vous voudrez faire un arrêt à Montebello. C’est là que vous pourrez admirer la façade rustico-chic unique de l’hôtel Fairmont Le Château Montebello ou revisiter l’histoire du Québec au lieu historique national du Manoir Papineau. Satisfaites vos envies chocolatées à la fabrique artisanale de chocolat Chocomotive installée dans l’ancienne gare de Montebello, goûtez aux fromages de la Fromagerie Montebello et achetez une caisse de six à la micro Les Brasseurs de Montebello.

Autre option à proximité, surtout si vous êtes avec des enfants : dirigez-vous vers le nord pour emprunter la 323 jusqu’au Parc Oméga, un safari de 12 km qui vous fera voir loups, caribous, bisons et autres animaux. Le site propose aussi un pont suspendu et des randonnées dans les bois, un resto et un café ainsi qu’une cabane à sucre saisonnière.

Trois options pour gagner Montréal

Côté ontarien : Conduisez vers l’est sur la 148, la 50 ou la 17 vers Hawkesbury pour rejoindre la Transcanadienne sur le territoire ontarien avant de rouler jusqu’à Montréal. Si vous avez envie d’une autre halte, lunchez près de la rivière, à Hawkesbury, ou continuez au sud jusqu’à la microbrasserie Beau’s, à Vankleek Hill, où vous trouverez également le vignoble de Vankleek Hill, le site historique du moulin de Higginson Tower ainsi que les marinades maison de la ferme Pickle Patch. Pour un point de vue unique sur l’histoire, conduisez jusqu’à la prison de L’Orignal.

Route panoramique du Québec : Dirigez-vous vers Grenville, puis empruntez la 344, la route lente et panoramique qui longe la rivière. Elle vous mènera jusqu’à Oka, un magnifique parc national québécois qui compte une longue plage sablonneuse sur la rivière des Outaouais (consultez le site web pour connaître les tarifs d’entrée). Tout près se trouve le Vignoble d’Oka. Poursuivez ensuite votre route vers Montréal sur la 344 ou alors passez sur l’eau grâce au traversier saisonnier Oka-Hudson.   

Route du nord : Empruntez la 50 jusqu’au pied des Laurentides, au Québec, juste au sud de la ville de Saint-Jérôme, puis la 15 à travers Laval, jusqu’à Montréal (les familles voudront peut-être s’arrêter au Cosmodome de Laval, centre d’aventures dédié à l’espace). Sinon, optez pour la route des montagnes à votre retour de Montréal, ce qui vous donnera le temps d’explorer de petites localités comme Val-David et Sainte-Agathe-des-Monts en route vers Mont-Tremblant, Mont-Laurier et le sud de Maniwaki. En chemin vers Ottawa, faites une pause pour manger et admirer le pont couvert de Wakefield.

Détente dans l’Ouest-de-l’Île

Si vous arrivez à Montréal par la Transcanadienne, vous passerez par Rigaud, où vous pouvez faire un arrêt au parc Chartier-De Lotbinière, un espace vert apaisant qui compte des jeux d’eau pour les enfants, ou encore au parc municipal de Rigaud, tout près, pour une promenade. Mettez un peu de piquant dans votre escapade en découvrant les sauces piquantes de Peppermaster ou faites des réserves à la microbrasserie bio Le Castor. À partir de là, continuez plus à l’est et arrêtez-vous à la plage ou au marché de Hudson.

Par après, vous poursuivrez la route dans la banlieue de Vaudreuil-Dorion, puis emprunterez le pont de l’Île-aux-Tourtes pour gagner l’île de Montréal! Peu après le pont, vous pouvez prendre la sortie du Zoo Ecomuseum et de l’Arboretum Morgan de McGill. Passez par la Transcanadienne à travers le West Island (faites halte au Ikea si vous ressentez l’envie soudaine de changer de décor), puis la 15 (boulevard Décarie) vers Westmount et le centre-ville si vous manquez de temps. Sinon, sortez plus loin sur la 40 (que les Montréalais appellent la Métropolitaine), à la sortie du boulevard Saint-Laurent, pour un arrêt au marché Jean-Talon.

Autre option dans le West Island : rendez-vous dans la pittoresque Sainte-Anne-de-Bellevue une fois le pont traversé. Vous y trouverez une promenade riveraine et une marina, des parcs de même que des restos, crémeries et boutiques. Conduisez dans la rue Lakeshore vers Beaconsfield pour admirer le fleuve Saint-Laurent. Puis reprenez la 40 ou alors empruntez la 20 vers l’arrondissement historique de Lachine (où se trouve le Musée de Lachine), puis le centre-ville. Vous y voilà, vous pouvez explorer les attraits et les rues du cœur de Montréal!

Robyn Fadden

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité