Journée internationale des femmes : Célébrons les Montréalaises qui font bouger les choses

Robyn Fadden

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Jour après jour dans le monde, les femmes innovent dans les sphères sociales, économiques, culturelles et politiques. Il en va de même à Montréal et à l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, nous tenons à célébrer leurs réussites et à sensibiliser les citoyens au sujet de l’égalité des droits en mettant de l’avant le thème choisi pour la journée de 2021 : Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19.

Il y a, dans la métropole québécoise, un très grand nombre de femmes qui, tous les jours et dans tous les domaines, accomplissent des choses étonnantes et défient toutes les attentes. Voici quelques-unes de ces Montréalaises qui dans les affaires, la science, la technologie, les arts, la culture et la gastronomie changent les choses, aujourd’hui.

Entrepreneuriat et affaires

Maryline Bouchard, fondatrice et PDG de BKIND, s’est spécialisée en microbiologie avant de devenir entrepreneure lorsqu’elle a créé sa marque montréalaise de cosmétiques écologiques pour peaux sensibles. Sophie Boulanger, PDG et cofondatrice de BonLook, avait, elle, de l’expérience dans la mode et le commerce avant de révolutionner la manière de magasiner des montures de lunettes dans les centres commerciaux du pays. La fondatrice de Stimulation Déjà Vu, Audrey Bernard, mêle science cognitive, créativité et émotions, afin de créer des expériences olfactives uniques, pour les individus ou les événements, dont sa toute dernière : un vaporisateur antibactérien trois en un… qui sent bon !

Entrepreneure, militante, autrice et fondatrice de la Librairie Racines, Gabriella G. Kinté met en lumière les histoires, la culture et les expériences des personnes noires et racisées (le site de la librairie a depuis peu une boutique en ligne). La fondatrice et la directrice du média bilingue Lez Spread the Word, Florence Gagnon, continue de donner la parole aux voix LGBTQ du Québec et d'ailleurs. La vice-présidente et associée d’URBANIA Média, Raphaëlle Huysmans, a récemment lancé URBANIA France dans l’univers multimédia de l’Hexagone.

Esther Youte, Stéphanie Jecrois et Carla Beauvais sont cofondatrices (avec Williamson Dulcé) de la plateforme technologique Unite Prosper (UP), une initiative de l’organisme sans but lucratif Orijin Village, dont l’objectif est de fournir des solutions technologiques innovantes aux entrepreneurs noirs. La cofondatrice et PDG de l’entreprise de prêt-à-manger Cook It, Judith Fetzer, a assuré la croissance de son entreprise avec l’acquisition récente de sa compétitrice MissFresh. France Margaret Bélanger, vice-présidente exécutive et chef des affaires commerciales des Canadiens de Montréal depuis 2016, est l’une des rares femmes cadres dans la LNH. Elle fait à présent partie du nouveau Conseil exécutif d’inclusion de la ligue ayant pour mission de lutter contre le racisme et de promouvoir l’inclusion dans le hockey.

Médecine, science et technologie

Pédiatre à l’urgence de l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal, récipiendaire de l’Ordre du Canada et longtemps figure de proue de Médecins sans frontières, dont elle a été la présidente pendant six ans, la docteure Joanne Liu a joint l’Independent Panel for Pandemic Preparedness and Response en 2020, afin d’évaluer la réponse mondiale à la COVID-19. Chef de clinique de l’oncologie obstétrique et de l’unité de recherches sur la santé des femmes au CUSM, la docteure Lucy Gilbert est de la liste des femmes d’influence de 2021 pour son travail de détection des cancers ovariens et de l’endomètre.

Cogestionnaire du FAIR (le laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Facebook) et codirectrice du Reasoning and Leaning Lab de l’Université McGill, Joëlle Pineau, lauréate du prix du gouverneur général pour l’innovation, poursuit ses recherches de pointe dans le milieu de l’intelligence artificielle montréalais. Première femme PDG d’Anges Québec, un chef de file de l’investissement dans des entreprises prometteuses, Geneviève Tanguay a passé la dernière année à épauler les innovateurs du secteur des technologies et des sciences biologiques.

Scientifique et ingénieure biomédicale, Azadeh Dastmalchi est la fondatrice de VitalTracer Ltd et la créatrice de la nouvelle montre connectée VTLab, qui mesure la fréquence cardiaque et pourrait servir à détecter les premiers symptômes de la COVID-19. Charlotte Savage, la fondatrice et PDG de HaiLa Technologies qui a fait partie de la liste de 2021 des 30 individus de moins de 30 ans les plus prometteurs de la revue Forbes, a mis au point une technologie pour l’Internet des objets permettant aux données de capteurs sans fil de circuler, sans batterie, grâce à des ondes existantes. De la liste des 100 entrepreneures qui changent le monde, Sandrine Milante, la PDG d’EcoloPharm, s’est attaquée aux déchets que génèrent l’emballage et le suremballage des médicaments délivrés sur ordonnance, en offrant des solutions d’emballage écoresponsable aux pharmacies.

Milieux communautaires

Cofondatrice de Never Was Average aussi connue sous le nom d’Hanna Che, Joanna Chevalier travaille à créer un espace inclusif pour les PANDC dans le domaine des arts et de la création, par le biais de conversations, d’expositions et d’événements. Elle est l’une des personnes à l’origine de la fresque de rue La vie des Noir.e.s compte, une œuvre imposante peinte, l’été dernier, sur l’asphalte de la rue Sainte-Catherine. Cofondatrice et directrice de l’entreprise sociale Petites-Mains, Nahid Aboumansour a été décorée en 2002 de la croix pour service méritoire (division civile) de la gouverneure générale du Canada, pour son engagement auprès des femmes immigrantes du Québec.

Femme d’affaires émérite et ex-PDG des Aliments Wong Wing, Pauline Wong, chevalière de l’Ordre national du Québec, continue d’œuvrer au mieux-être de la communauté chinoise montréalaise et à la promotion de l’interculturalité. Citée dans la liste des 25 femmes d’influence de 2021, la militante antiracisme Nelly Bassily est la directrice des initiatives jeunesse et des relations internationales de DAWN Canada (un réseau de soutien aux femmes handicapées), où elle travaille à améliorer le sort des jeunes femmes en situation de handicap et sourdes.

Architecture et design

Cofondatrice du marché de design innovant SOUK, Azamit a fait de la 17e édition de l’événement un marché virtuel, avec l’aide de l’entreprise de commerce en ligne Lightspeed, offrant ainsi aux artisans québécois une vitrine internationale. Kim Pariseau, la fondatrice de l’agence de design et d’architecture multidisciplinaire Appareil Architecture, qui a reçu en 2020 le prix Relève en architecture de l’Ordre des architectes du Québec, conçoit avec son équipe des projets enracinés dans la nordicité.

Cofondatrice et directrice de la création du magazine bilingue primé BESIDE, Eliane Cadieux cherche à « créer des ponts entre les humains et la nature » avec du contenu éditorial et visuel de qualité. Directrice et éditrice de la revue esse, le plus ancien magazine de beaux-arts publiés au Québec, Sylvette Babin promeut la diversité dans l’art dans les médias, des conversations avec les communautés artistiques d’ici et d’ailleurs et son travail artistique.

Arts visuels, arts de la scène, cinéma et littérature

Artiste multidisciplinaire, Meky Ottwa crée des vidéos, des illustrations et des installations au service de l’identité autochtone, comme la murale en hommage à la cinéaste Alanis Obomsawin créée à l’intersection des avenues Atwater et Lincoln. Actrice et cofondatrice du Théâtre de la Sentinelle, Tatiana Zinga Botao promeut l’équité en donnant aux personnes racisées des premiers rôles dans des productions porteuses de sens et la diversité par la représentation et l’inclusion. L’actrice Nahéma Ricci, qu’on a pu voir en 2020 dans Antigone, le film de Sophie Deraspe en nomination aux Oscars, a reçu pour ce rôle l’Iris de la révélation de l’année et un prix Écran canadien.

Présidente et PDG de l’organisme sans but lucratif Culture pour tous, Louise Sicuro soutient les arts et la culture comme facteurs d’épanouissement individuel et citoyen, y compris pendant la pandémie, durant laquelle elle a participé à la tenue virtuelle sur un mois des Journées de la culture et offert des ateliers de formation professionnelle. Chef d’agence et directrice de la création du studio graphique House9, Farah Khan soutient la collaboration et l’inclusion chez les artistes, les chercheurs, les organismes à but non lucratif et les institutions culturelles, notamment dans le balado Art&Humanity, produit par House9. La célèbre comédienne, chanteuse, productrice et écrivaine Tranna Wintour a récemment lancé la troisième saison de son podcast sur la culture pop Chosen Family. Le podcast produit par CBC a été nommé par Apple Canada parmi les meilleurs podcasts de 2019 et 2018. Sculpteure et militante anti-prison, Sheena Hoszko s’intéresse aux dynamiques de pouvoir et à la violence de certains lieux. Elle a été des nombreux artistes de l’exposition La Machine qui enseignait des airs aux oiseaux, présentée en 2020 au Musée d’art contemporain de Montréal.

L’autrice remarquée et universitaire Robyn Maynard, à qui l’on doit NoirEs sous surveillance : esclavage, répression, violence d’État au Canada, commente régulièrement les enjeux raciaux dans la province. La poétesse, autrice et performeuse antiguaise et québécoise Tawhida Tanya Evanson se produit dans des festivals d’art et de littérature du monde entier. Son roman Book of Wings a paru récemment aux éditions Véhicule Press. Heather O’Neill, qui, en 2019, a remporté la Writers’ Trust Fellowship récompensant les auteurs phares canadiens, a récemment fait partie d’une exposition interactive consacrée à la littérature et fait avec sa fille de judicieuses recommandations de lectures. La poétesse-interprète, comédienne, artiste visuelle et militante pour les droits des Autochtones et l’environnement, Natasha Kanapé Fontaine, a fait paraître trois recueils de poésie remarqués et se produit dans le monde entier.

Musique

Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, a récemment fait l’acquisition du label musical Dare to Care, renommé Bravo Musique, en mettant l’accent sur l’inclusion, le respect des artistes et de leur travail. Autrice-compositrice-interprète, performeuse et militante, Elle Barbara, que l’on connaît aussi pour le groupe de bals vogue House of Barbara, crée du contenu musical et communautaire en lançant un message d’inclusion des personnes queers, noires et trans. L’artiste inuk Elisapie Isaac célèbre ses racines dans un folk nordique séduisant chanté en inuktitut, en anglais et en français, notamment dans un enregistrement lancé à l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones.

La pianiste et compositrice lauréate d’un Félix Alexandra Strélinski est une figure de proue de la musique néoclassique, avec ses compositions minimalistes au fort pouvoir d’évocation. Dominique Fils-Aimé, musicienne s’inspirant des icônes soul et jazz des années 1940 à 1960, a remporté en 2020 le Félix de l’album jazz de l’année et le Juno de l’album de jazz vocal de l’année pour Stay Tuned !

Gastronomie

À l’origine du guide gourmand interactif Tastet, Élise Tastet encourage la découverte du terroir et des tables du cru, avec le millier de fiches, profils, recettes et palmarès de son site. De nombreux Montréalais ont cuisiné en 2020 en compagnie de Dyan Solomon, la célèbre chef et copropriétaire des restaurants Olive + Gourmando, Foxy et Un Po’ di Più, qui a lancé Olive + Gourmando : The cookbook, un peu avant Noël 2019. Ardentes défenseures de la culture et de la gastronomie africaines, Maria-José et Zoya de Frias, les propriétaires du restaurant Le Virunga, servent dans le Plateau-Mont-Royal des plats savamment relevés de l’Afrique subsaharienne.

Collectif de Montréalaises d’origines et de professions diverses, Les Filles Fattoush est une entreprise culinaire qui aident les femmes syriennes à surmonter les obstacles sociaux, culturels et économiques auxquelles elles sont confrontées, en mettant à profit leur talent de cuisinière. Dan Yu a fait de la Plaza Saint-Hubert une destination de choix pour les dumplings à La Maison de Mademoiselle Dumpling, où elle partage avec ses clients les recettes réconfortantes du nord de la Chine héritées de sa mère. Mentionnée dans la liste des 100 meilleurs restaurants canadiens, Kate Boushel, la directrice des boissons et de l’éducation du Groupe Barocco, enseigne à ses équipes comment intégrer les notions de durabilité et de diversité au milieu de la restauration. Mixologue, elle fait également partie de l’équipe québécoise de Speed Rack, une compétition féminine nationale qui récolte des fonds pour la lutte contre le cancer du sein. Joanna Chery fait appel à son héritage gréco-haïtien et montréalais au charmant Phyllo Bar Mélina, le restaurant du Mile End où elle régale sa clientèle de saveurs méditerranéennes dans des mets préparés avec de la pâte phyllo.

Mode

Designer et fondatrice du studio Miljours, Marie-Anne Miljours crée, dans l’esprit « slow-made », des accessoires en cuir écoresponsable classiques, simples, élégants et durables. Artiste visuelle et designer, Gabrielle Laïla Tittley possède une boutique colorée à la Plaza Saint-Hubert, Pony (c’est également son nom d’artiste), où elle vend vêtements, affiches et masques rigolos inspirés de la culture pop, entre autres articles réconfortants qui font du bien au moral. Elle anime aussi la nouvelle émission culturelle de TV5 intitulée Résiste!. La designer Sofia Sokoloff est la fondatrice de la marque à la production éthique Sokoloff Lingerie, qui conçoit « de la lingerie fine fabriquée avec amour par des femmes » pour tous les types de corps et tous les goûts.

Conçues à Montréal avec une philosophe de longévité, une grande attention apportée aux détails et une simplicité raffinée, les marques de la designer Marie-Eve Emond Betina Lou, pour femmes, et Marmier, pour hommes, proposent des articles de mode créés pour durer. L’entrepreneure Sophie Boyer a fait de la compagnie québécoise de manteaux de qualité Audvik une entreprise haut de gamme contemporaine et branchée sur son temps, qui offre des modèles bien coupés dans des tissus écoresponsables. Les cofondatrices de la boutique de chaussures Maguire, Myriam et Romy Belzile-Maguire offre du haut de gamme abordable, en travaillant directement avec des manufacturiers, sans aucun intermédiaire. Avec son étiquette Noémiah, Noémie Vaillancourt conçoit de superbes robes et salopettes, des articles de lingerie et des accessoires faits à la main à Montréal par des ateliers indépendants aux pratiques et aux tissus écologiques.

La designer Naomie Caron nous prépare à la belle saison avec sa collection éthique et durable Selfish Swimwear de maillots de bain faits en fibres recyclées de qualité. S’inspirant de créations minimalistes haut de gamme, la designer Madeleine Beaulieu a lancé la maroquinerie de luxe montréalaise Partoem. Les chapeaux sont de véritables œuvres d’art dans les mains de Samantha-Tara Mainville, la fondatrice d’Heirloom Hats, dont les créations ont été retenues pour l’exposition Thierry Mugler : Couturissime du Musée des beaux-arts de Montréal. Lignes épurées, classicisme et féminité définissent les robes et essentiels d’Eliza Faulkner, qui choisit pour ses créations toutes réalisées à Montréal des tissus fabriqués localement ou dans des usines réputées.

Esser est la marque montréalaise fondée sur l’authenticité et l’accessibilité de Marie-Christine Fortier, dont le prêt-à-porter rafraîchissement est fait de manière éthique et durable. La boutique en ligne Maison Petite & Bold appartenant à l’entrepreneure, la commissaire d’exposition et la créatrice de contenu Josiane Konate offre de superbes accessoires et bijoux faits en Afrique. Enfin, Marie-Ève Lecavalier, qui a remporté un prix au Festival d’Hyères pour sa mode féminine nostalgique et psychédélique s’inspirant des années 1960 et 1970, propose une nouvelle collection de vêtements tout aussi étonnants avec sa marque LECAVALIER.

Robyn Fadden

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus