L’autobus à 2 étages : un autrepoint de vue sur Montréal

Jamie O'Meara

Quel que soit l’amour que l’on porte à quelqu’un ou à quelque chose, la proximité au quotidien de l’objet de sa flamme fait qu’on a tendance à le négliger. À Montréal, il en va ainsi des rues pavées du quartier historique, de la tour inclinée du Stade olympique ou de la gracieuse silhouette du mont Royal. Heureusement, il existe un remède pour contrer cet aveuglement passager : une virée en ville à bord d’un authentique autobus à impériale rouge londonien!

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

S’il est vrai que les gens de passage ont tout à gagner d’un tour de ville, un moyen très pratique de s’en faire rapidement une idée, les locaux ont aussi tout intérêt à prendre l’autobus en marche dans le but de redécouvrir leur lieu de résidence. Croyez-nous sur parole, il n’y a rien comme une visite guidée à bord d’un autobus à étage vintage pour raviver son attachement à Montréal, pour la voir d’un œil nouveau et pour se sentir comme un touriste dans sa propre ville!

Thumbnail

Plusieurs tours de ville en autobus à étage sont offerts à Montréal du mois de mai à la fin du mois d’octobre. Il y a des circuits sans arrêts de durées variées, des excursions nocturnes (épatantes, la vue de nuit du centre-ville depuis la structure géométrique unique d’Habitat 67 vaut le coup d’œil), des balades bilingues en français et en anglais, réjouissantes pour leurs commentaires animés qui, parfois, ne manquent pas de piquant. Il y a également des tours à arrêts multiples permettant aux passagers de descendre de l’autobus à l’endroit de leur choix puis de remonter à bord (les autobus passent à intervalle régulier), sur le même itinéraire ou circuit (il en existe plusieurs).

Thumbnail

Pour se rincer l’œil rapido

Pour qui veut se rincer l’œil rapido, les visites d’une heure et demie à trois heures semblent tout indiquées. Pour les visiteurs qui veulent prendre le temps de faire connaissance avec leur nouvelle bien-aimée, acheter un billet pour un circuit à arrêts multiples, valable 48 h, de 10 h à 16 h, est sûrement la meilleure solution. Les billets sont vendus au Centre Infotouriste de Montréal, au 1225 rue Peel, et les autobus partent de l’historique square Dorchester, en face.

Thumbnail

Infos pratiques

Penser à apporter boisson et collation. Dans un autobus qui ne fait pas d’arrêts, vous finirez peut-être par avoir une petite soif ou une petite faim.

Portez des vêtements chauds : il peut faire frais à l’étage extérieur d’un autobus à impériale, surtout en soirée.

Apportez un chapeau ou de la crème solaire par temps clair (on prend un vrai bain de soleil à l’étage de ces autobus).

Ne vous en faites pas trop avec votre mise en plis : le vent souffle là-haut, ça décoiffe!

Arrivez à l’avance à l’arrêt de bus du square Dorchester : les sièges à l’étage avec la meilleure vue sont les plus prisés!

Pensez à aller aux toilettes avant de partir (il n’y en a pas dans ces vénérables modèles).

Gardez un œil sur les branches dans les zones arborées! Dans certains quartiers, des branches basses pourraient frôler votre crâne et vous pourriez dire adieu à votre joli chapeau!

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici.