Où déguster la meilleure cuisine chinoise à Montréal

La communauté chinoise de Montréal a commencé à s’enraciner à la création du Quartier chinois (au début des années 1890) dans l’arrondissement de Ville-Marie. Ils ont été nombreux à s’y installer et à ouvrir boutiques et buanderies sur la rue de la Gauchetière. Les premiers immigrants chinois sont arrivés la tête pleine de rêves, dans l’espoir de mener une nouvelle vie au Canada. Et ils ont apporté de la diversité à la ville grâce à leur culture riche. 

Et qui dit culture, dit gastronomie !

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Qu’est-ce que la cuisine chinoise ?

Il existe huit cuisines régionales en Chine, lu (cuisine du Shandong), chuan (cuisine du Sichuan), hui (cuisine de l’Anhui), yue (cuisine du Guangdong), min (cuisine du Fujian), xiang (cuisine du Hunan), su (cuisine du Jiangsu) et zhe (cuisine du Zhejiang). Ces types de cuisine diffèrent les uns des autres, étant basé sur les ingrédients, le climat, la géographie et l’histoire d’une région distincte. N’oubliez pas que la Chine est immense !

De ces huit cuisines régionales, les plus connues sont sans doute les suivantes : lu, chuan, yue et su. Ces dernières sont surnommées les « quatre cuisines majeures » ou les « quatre styles culinaires de Chine ». 

Au fil du temps, alors que de nouvelles générations d’immigrants chinois se sont installées à Montréal, la scène culinaire chinoise de la ville s’est grandement diversifiée. Voici quelques-uns des meilleurs endroits où goûter aux quatre cuisines majeures de la Chine.

Yue (cuisine du Guangdong)

La cuisine yue, aussi connue sous le nom de cuisine cantonaise, est la plus populaire et la plus répandue à Montréal. Elle est née dans la province du Guangdong, dans le sud de la Chine. Elle propose des plats sautés, frits, mijotés et braisés.

Poussez la porte de Restaurant ChinaTown Kim Fung, dans le Quartier chinois. C’est l’un des meilleurs endroits en ville pour la cuisine cantonaise. On y commande des nouilles, des plats mijotés fumants et des légumes sautés.

Restaurant Beijing Montreal (aussi dans le Quartier chinois) est une adresse chouchou auprès des Montréalais qui veulent leur dose de cuisine cantonaise sans chichi. Les plats du jour et le mystérieux menu secret sont à découvrir.  

Restaurant PM est situé en plein centre-ville. « PM », pour les habitués de l’endroit, est populaire auprès des étudiants voisins qui viennent engouffrer les menus du midi et autres plats abordables.

Restaurant Kam Shing (plusieurs adresses) s’est bâti avec les années une clientèle fidèle qui apprécie ses plats cantonais traditionnels... et d’autres plus occidentalisés. Les côtes levées aigres-douces, le riz frit au poulet et le bœuf sauté à la sauce XO sont tous des choix gagnants.

Chuan (cuisine du Sichuan)

Aussi appelée cuisine du Sichuan, la cuisine chuan est reconnue pour ses plats très relevés. L’usage d’ail et de piments forts, en plus du goût unique du poivre de Sichuan, ajoutent du piquant à ce type de cuisine.

Cuisine Szechuan sert des classiques. Endroit favori des étudiants étrangers et des expatriés, ce resto propose des plats savoureux, comme le filet de poisson poché, les germes de haricot servies dans un bouillon de piment et de poivre ou encore les aubergines Yu Xiang relevées de doubanjiang.

Restaurant Gia Ba a pris le quartier résidentiel de Notre-Dame-de-Grâce par surprise lorsqu’il a ouvert ses portes dans le Village Monkland. Le chef Su propose une version moderne des plats classiques sichuanais. Commandez le poulet braisé avec pommes de terre, un plat qui ne compte pas moins de 13 épices !

La Promenade Wellington, à Verdun, abrite un des restaurants sichuanais les plus sous-estimés de la ville. Hong Mere est un resto familial qui se spécialise dans la cuisine maison. L’épaule de porc servie froide, les nouilles dong-bei ou le bœuf au cumin sont tous des choix sûrs. Et on y sert les meilleures crêpes aux oignons de la ville.

Su (cuisine du Jiangsu)

La cuisine su vient de la région chinoise du Jiangsu. Connue comme un territoire de poisson et de riz, cette province fait la part belle aux produits frais et aux fruits de mer. La cuisine du Jiangsu englobe aussi d’autres styles de cuisine liés à des villes et régions propres, du Huaiyang, de Nankin, de Suzhou et de Wuxi.

Le Restaurant chinois haohao, aussi installé dans Verdun, est une adresse familiale où le menu fait une grande place aux spécialités de Nankin, comme le canard salé (servi froid) et le poulet frit Gongbao garni d’arachides. Demandez des conseils, car le personnel est très serviable. 

Le premier établissement à proposer le style de cuisine du Huaiyang à Montréal est le JCer, situé tout près du Quartier des spectacles. Connue comme l’un des styles les plus sophistiqués en Chine, la cuisine du Huaiyang mise sur des ingrédients de très haute qualité. Le chef Yuan utilise des produits locaux et saisonniers pour établir son menu. Ses côtes de porc à la Zhenjiang, son canard à la bière et son tofu épicé « Mapo » sont ses plats favoris... et deviendront sûrement les vôtres aussi !

Délice Oriental se spécialise dans la cuisine su de la province du Hubei. Piments forts séchés, poivre noir et autres épices sont souvent utilisés pour ajouter de la saveur aux plats. Il vous faut essayer le poisson entier, un poisson frit dans une soupe épicée de piment et de légumes. Attendez-vous à suer un peu !

Lu (cuisine du Shandong)

Le type de cuisine du Shandong tend à préserver les coupes, les couleurs et les saveurs des ingrédients plutôt que de les faire baigner dans des sauces et des épices, comme c’est le cas avec d’autres styles culinaires chinois. C’est la cuisine la plus populaire et influente en Chine. Elle est considérée comme la mère des cuisines du nord du pays. 

Dans le Mille carré doré, une adresse est réputée pour ses plats du nord de la Chine, comme en fait foi son nom, La Maison du Nord Restaurant. Le restaurant, modeste, sert des classiques de la nourriture de rue, comme de l’agneau en pita, le sandwich au porc, le chachlyk de mouton et la soupe bœuf et nouilles. 

La cuisine du nord de la Chine rime aussi avec dumplings. À Ville-Saint-Laurent, visitez Restaurant Yi Pin Xiang afin de goûter aux plus authentiques raviolis chinois du nord. Les raviolis frits à l’agneau et à la coriandre ou encore aux crevettes et au porc sont parmi les favoris de la clientèle.

Vous pouvez faire un voyage culinaire et goûter aux différents styles de la cuisine chinoise sans même avoir à quitter la ville. Découvrez ce que cette gastronomie peut vous offrir au-delà du général tao et du riz frit au poulet. Bien des nouvelles saveurs vous attendent !

Jason Lee

Jason Lee, blogueur

Dans la vie, Jason aime deux choses : manger et prendre des photos. Dans son blogue, Shut Up and Eat, il passe à table et livre recettes et critiques. Jason s’est donné pour mission de planter sa fourchette dans tous les restos de Montréal, car sa faim justifie les moyens.

Blogue / Facebook Instagram

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.