Les meilleurs endroits à Montréal où déguster un authentique bol de ramen

Jason Lee

Dans les dernières années, Montréal est passée d’une scène du ramen quasi inexistante à une offre bouillonnante qui propose même des spécialités régionales du Japon. Si vous n’avez jamais goûté au ramen, sachez qu’il s’agit d’un plat simple : des nouilles de blé qui baignent dans un bouillon qui a mijoté pendant des heures et qui est garni de viandes et de légumes. Cet incontournable des aliments réconfort japonaise gagne en popularité et les bars à nouilles poussent comme des shitakés un peu partout en ville. Voici quelques-uns de nos endroits favoris où avaler un bol de ramen authentique.

 

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Yokato Yokabai

Au Yokato Yokabai, sur le Plateau Mont-Royal, la spécialité est une authentique soupe ramen de style Hakata Tonkotsu, à base d'os de porc. Le restaurant offre deux types de bouillons, à l'os de porc ou végétarien, un choix de porc grillé ou de poulet et une myriade de condiments pour garnir votre bol, oignons verts, œufs durs, algues marines, sur un menu où vous cochez les items désirés à votre table. Le décor en bois et les panneaux en papier de riz vous transportent dans un film de Kurosawa. Quant au nom du restaurant, il n’est ni plus ni moins qu’une traduction littérale d'un terme japonais qui signifie, « je l'aime. » Commandez une tonkasu aux os de porc ultra salée, garnie d’oignons verts et d’un demi-œuf dur, et je vous garantis que vous l'aimerez!

Thumbnail

Kazu

Ce populaire izakaya du centre-ville est reconnu pour ses files d'attente qui s'étendent jusque dans la rue et se forment une heure avant l’ouverture des portes. Connu pour ses classiques d'izakaya réinventés, Kazu sert également un excellent bol de ramen. Les nouilles maison surmontées de poitrine de porc braisée et d'échalotes dans un bouillon de miso lisse et soyeux vous laisseront pantois. Installez-vous au bar pour belle vue de la cuisine ouverte en pleine action.

Misoya

Misoya est une chaîne de ramen qui compte plus de 30 restaurants dans le monde; elle a été mentionnée trois années d’affilée dans le guide Michelin New York. Le restaurant offre trois types de bouillons à base de miso, shiromiso, komemiso et mamemiso, dont les saveurs oscillent de légère à douce et sucrée en passant par un bouillon plus robuste au savoureux goût corsé. Le bol classique est délicieux, mais essayez le curry ramen, un bouillon riche au miso et au curry, surmonté de trois morceaux de poulet katsu (côtelettes de poulet frit), de germes de soja, de maïs et de tranches de pomme de terre frite.

Schlouppe Bistrot Nakamichi

Nakamichi se spécialise en ramen de style tori paitan. Une soupe crémeuse et riche faite d'os et de consommé de poulet dont le bouillon incroyablement succulent s'accroche littéralement à chaque brin de nouille que l’on porte à sa bouche. Clair et concis, le menu offre trois choix de ramen, incluant une option végétarienne. On y retrouve également d’excellents plats d’accompagnements et des salades. Essayez le combo spécial qui comprend une soupe ramen, un plat d’accompagnement et une crème glacée maison au thé vert.

 

Kinton Ramen

Membre de la bannière Kinka, qui regroupe des izakayas qui invitent les clients à explorer la cuisine japonaise au-delà des sushis, Kinton a fait grand bruit dès son ouverture au début de 2016. Le mandat des visiteurs? Aspirer toutes les nouilles et le bouillon jusqu’à la dernière goutte. Si vous finissez votre bol, vous pourrez vous vanter d’être un guerrier Kinton. Il y a même des prix à gagner!

 

 

Thumbnail

Ichifuku

Rien n’égale le ramen frais. Et quand je dis frais, je pense à des nouilles maison sorties tout droit d’une machine spéciale importée du Japon! Le gage de qualité d’Ichifuku réside dans le processus méticuleux derrière la production de chaque bol de ramen (sans glutamate de sodium) à partir de six types de nouilles de différentes grosseurs qui se marient aux bouillons de la maison.

Thumbnail

Cocoro

Cette adresse relativement nouvelle de la scène ramen de Montréal s’est installée dans l’avenue du Parc, au grand plaisir des résidents. Cocoro est au cœur du Mile End (ça tombe bien, «cocoro» signifie «cœur» en japonais). On y sert, entre autres, le Shogun, un bol à base de shoyu, et un tonkotsu crémeux à base de porc.

Ramen Ya

Ramen Ya est considéré comme le pionnier du ramen à Montréal. Le restaurant garde les choses toutes simples et satisfait les appétits grâce à sa spécialité maison, le chashu tonkotsu servi avec des tranches épaisses de flanc de porc. Aussi au menu : un ramen au bœuf épicé appelé gyu et une option végétarienne pour les non-carnivores.

Kumamato Ramen

Kumamato sait comment séduire les amateurs de ramen. L’endroit s’aligne sur les bars à ramen japonais qui proposent aux clients de déguster leur bol fumant de tonkotsu en solitaire, loin des distractions. Les mangeurs solos s’installent à des tables à cloisons où ils commandent leur plat. Un rideau de bambou s’ouvre et le bol est servi, ce qui garantit le moins d’interaction humaine possible.

Thumbnail

Ramen Plaza

Installé sur la Plaza Saint-Hubert – célèbre pour ses boutiques pour la mariée et ses magasins de dépôt-vente – Ramen Plaza est un paradis pour les amateurs de nouilles du quartier Petite-Patrie. Les bouillons tonkotsu, double au poulet et miso épicé sont offerts.

Imadake

Cet izakaya animé contribue à la scène montréalaise du ramen depuis des années. Grâce à ses versions tonkotsu, kara-miso et végé (conçue à partir de shitakés et de kombu), Imadake propose des bols originaux. C’est sans compter sur les garnitures (maïs au beurre, bœuf saignant – comme dans le pho – et œufs marinés) que vous pouvez y ajouter.

Ramen 9000

Ce resto éphémère s’installe dans une crémerie de Saint-Henri (Dalla Rose) pendant l’hiver et propose trois bols différents : le classique, le ramen chili et le Dalla Rose. Les trois options sont véganes. Vous avez bien lu! Des garnitures classiques (comme du porc et des œufs) peuvent toutefois être ajoutées.

Thumbnail

Tsukuyomi

Nouveau venu sur la Main, Tsukuyomi se concentre sur le ramen tonkotsu servi avec un bouillon épais et votre choix de porc ou de poulet. Des bouillons végétaliens sont aussi offerts.

Thazard

Ce bistro japonais propose sa vision du ramen traditionnel. Le bouillon classique au porc et au soya est garni de porc chashu grillé, de maïs et d’un œuf mariné. Le bol «Very Spicy Noodles» est fait de porchetta, d’œuf, de yu choi, de germes de haricot, d’enoki, de poivrons rouges confits et d’huile épicée.

Jason Lee

Jason Lee, blogueur

Dans la vie, Jason aime deux choses : manger et prendre des photos. Dans son blogue, Shut Up and Eat, il passe à table et livre recettes et critiques. Jason s’est donné pour mission de planter sa fourchette dans tous les restos de Montréal, car sa faim justifie les moyens.

Blogue / Facebook Instagram