Musique classique : une pléiade d’étoiles attendue à Montréal

Richard Burnett

Cet automne et cet hiver, les amateurs d’opéra, de ballet et de musique classique pourront admirer des étoiles du monde entier sur les scènes montréalaises.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Musiques de film

L’Orchestre de chambre McGill ouvrira sa 79e saison avec Dompierre en cinémascope, une soirée consacrée à la musique de film du compositeur québécois François Dompierre, à qui l’on doit, entre autres, la trame sonore du Déclin de l’empire américain et de Jésus de Montréal. Les œuvres de Dompierre ont marqué le cinéma québécois tout au long des années 1980. Il animera en personne cette soirée du 22 septembre, dans la magnifique Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal, au centre-ville.

Chefs d’œuvre opératiques

À l’Opéra de Montréal, on poursuit la saison 2018-2019 avec le grandiose Das Rheingold, de Wagner, donné à la Salle Wilfrid-Pelletier les 10, 13, 15 et 17 novembre.

Premier volet de la célèbre tétralogie du compositeur allemand, Das Rheingold est une parabole de l’histoire du monde et a été source d’inspiration pour Le seigneur des anneaux. Une musique envoûtante chantée par des créatures mythiques crée une expérience complète dans un univers où cohabitent dieux, humains et géants. La superbe distribution comprend les barytons-basses américain Ryan McKinny et canadien Nathan Berg. Durée : 2 h 30 sans entracte.

L’Opera McGill présentera le travail de calibre professionnel des étudiants de l’Université McGill à l’occasion de trois représentations d’Albert Herring, un opéra de chambre en trois actes de Benjamin Britten, du 8 au 10 novembre, à la Salle Pollack.

Soirées symphoniques

Montréal possède deux grands orchestres symphoniques, l’Orchestre Métropolitain (OM), dirigé par Yannick Nézet-Séguin (le nouveau directeur musical du Metropolitan Opera de New York), et l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), dirigé par le maestro Kent Nagano, lauréat d’un Grammy et véritable rock star à Montréal.

Pour sa treizième saison consécutive à la barre de l’OSM (la 85e de l’orchestre), Kent Nagano dirigera Dvořák, Schubert et Schumann, une matinée et deux soirées à la Maison symphonique, les 29 et 30 novembre. Au programme, la Symphonie no 7 en ré mineur, op. 70 de Dvořák, Die Zauberharfe, de Schubert, et le Concerto pour piano en la mineur, op. 54, de Schumann, avec le pianiste allemand Martin Helmchen.

L’OSM accueillera le chef invité François-Xavier Roth, à l’occasion d’Atmosphères d’Halloween, un programme de saison qui comprendra Atmosphères, de Ligeti, L’apprenti sorcier, de Dukas, et Totentanz, de Liszt. À la Maison symphonique, les 31 octobre et 1er novembre.

Pour les fêtes, l’OSM donnera, à la Maison symphonique, Les jours de la semelle, du 12 au 15 décembre, en compagnie du célèbre conteur québécois Fred Pellerin, et l’incontournable Messie de Haendel, le 18 décembre.

À l’Orchestre Métropolitain, Yannick Nézet-Séguin dirigera Viva Verdi, qui donnera à entendre, le 28 octobre à la Maison symphonique, le puissant baryton-basse russe Ildar Abdrazakoz, qui a ébloui tant au Metropolitan Opera qu’au Mariinsky de Saint-Pétersbourg ou à l’Opéra Bastille.

Songes de Shakespeare, le 6 décembre, fera appel au chef invité Alexandre Shelley, et En toute complicité, le 21 décembre, à l’incroyable pianiste française Hélène Grimaud.

Pour un soir seulement

À l’occasion de leur 35e saison, Les Violons du Roy reçoivent le contre-ténor américain de renom Anthony Roth Costanzo pour la très attendue soirée Anthony Roth Costanzo chante Handel et Glass du 29 septembre à la Maison symphonique.

L’orchestre de chambre I Music de Montréal ouvrira sa 35e saison avec Portraits de femmes, avec une impressionnante distribution de chanteuses et un chœur qui donneront un programme allant de Strauss à Puccini. À la Maison symphonique, le 21 octobre.

Pour marquer son 70e anniversaire, la Société Pro Musica accueille la très aimée soprano québécoise Marie-Josée Lord et Hugues Cloutier au piano pour une matinée dominicale d’arias opératiques à la Salle Pierre-Mercure, le 4 novembre.

Le 16 décembre, la superbe Church of St. Andrew & St. Paul (dont l’architecture néo-gothique fait qu’on la croit sortie de Robin des bois) présente ses très populaires Carols by Candlelight, avec le chœur de l’église sous la direction de Jean-Sébastien Vallée. Le 23 novembre, l’église organisera son concert-bénéfice annuel au profit de la Maison du parc (un des derniers hospices montréalais pour hommes et femmes séropositifs ou sidéens), avec le même chœur et des musiciens de l’OSM qui interpréteront Un Messie nouveau genre. Enfin, le 9 décembre, l’église accueillera le célèbre CBC Christmas Sing-in, qui sera diffusé dans tout le pays.

Casse-Noisette

Pour la 55e année, Les Grands Ballets Canadiens de Montréal présenteront à la Salle Wilfrid-Pelletier l’intemporel Casse-Noisette du chorégraphe québécois Fernand Nault, d’après le conte d’Hoffman et sur la musique de Tchaïkovski. Plus de 60 artistes et une centaine de danseurs en herbe seront sur scène, accompagnés de l’Orchestre des Grands Ballets canadiens sous la direction de Dina Gilbert. À voir ou à revoir, du 13 au 30 décembre.

Le génie musical de Johann Sebastian Bach

Enfin, du 22 novembre au 7 décembre, le Festival Bach de Montréal présentera, dans plusieurs salles de la ville, des talents d’ici et d’ailleurs qui tous donneront des œuvres de Bach, dont l’illustre Yo-Yo Ma, le violoncelliste américain d’origine chinoise né à Paris, en concert de clôture, le 7 décembre, à la Maison symphonique.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.