Tout ce que vous devez savoir à propos de Griffintown

Griffintown, La Petite-Bourgogne, Saint-Henri… comment s’y retrouver ? Nous vous aiderons à clarifier le tout, mais sachez qu’au final, tout finit par se mélanger. Connu sous l’appellation générale Les Quartiers du Canal, ce secteur de Montréal est prisé de tous et de toutes, et ce n’est certainement pas un hasard. Entre histoire grandiose, architecture avant-gardiste et scène culinaire du tonnerre, c’est une destination en soi.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Bienvenue dans le quartier

Faisant partie des Quartiers du Canal, Griffintown est un quartier de Montréal situé à l’ouest du secteur du Vieux-Montréal connu sous le nom de Cité du Multimédia. Griffintown est délimité à l’est par l’autoroute Bonaventure et au nord par la rue Notre-Dame. Il s’étend à l’ouest jusqu’à la rue des Seigneurs, et le magnifique canal de Lachine coule sur son flanc sud, le séparant du quartier Pointe-Saint-Charles.

Thumbnail

L’architecture et les populations de Griffintown

Griffintown se développe dans les années 1820, à l’ouest de ce qui était jadis le centre-ville. Ce sont les ouvriers irlandais qui s’y installent majoritairement. Le quartier est fondé par une femme hardie, Mary Griffin, épouse d’un entrepreneur qui a mis la main sur le territoire et a commencé à le diviser en rues dès 1804. Au début du 20e siècle, les habitants irlandais sont rejoints par les communautés juive, italienne, ukrainienne et canadienne-française. Cet heureux métissage se diversifie encore aujourd’hui, particulièrement depuis que le quartier, en plein essor depuis le début des années 2000, attire de jeunes professionnels. Les duplex des ouvriers sont maintenant plus rares et ont surtout fait place à des immeubles à condos offrant des vues sur le canal. D’anciens entrepôts ont aussi été convertis en galeries d’art et autres restaurants branchés. 

Ce que les résidents apprécient du quartier

La proximité du canal de Lachine compte parmi les nombreux avantages du secteur, sans parler du fait que le quartier a des airs de village, même s’il n’est qu’à quinze minutes de métro du centre-ville. Les nouveaux bâtiments donnent pour la plupart sur le canal et les pistes piétonnes et cyclables qui l’encadrent. La portion de la rue Notre-Dame qui traverse le quartier propose une tonne de restaurants tous plus alléchants les uns que les autres (particulièrement si vous vous aventurez à l’ouest de La Petite-Bourgogne). Plusieurs antiquaires et boutiques pour la maison complètent l’offre commerciale et permettent de belles occasions de balade.

Thumbnail

À faire à Griffintown

D’abord, passons à table ! Grinder, Restaurant LE BOUCAN et Restaurant Le Richmond sont tous des restaurants populaires auprès de la clientèle d’affaires. Goûtez au délicieux poulet frit du Bird Bar et aux viandes et poissons grillés du Foxy. Vous souhaitez vous gâter ? Dirigez-vous vers le Candide pour un repas de plusieurs services épatant. Le quartier est aussi idéal pour une promenade, que vous ayez envie de partir à la chasse aux trouvailles en fouillant le Quartier des Antiquaires, de fureter les beaux objets des boutiques design de la rue Peel (comme West Elm Montréal, EQ3 et Kartell) ou d’admirer les attraits et le canal de Lachine. L’été, les rives du canal accueillent le Marché des Éclusiers, un marché saisonnier extérieur et aire de repos. Juste après la rue des Seigneurs, vous pouvez contempler les œuvres d’art contemporain proposées au centre Arsenal Montreal, à la Galerie Division ou à la Galerie Antoine Ertaskiran.

Isa Tousignant

Isa Tousignant, blogueuse

Rédactrice spécialisée dans les arts et le style de vie, Isa Tousignant vit dans le quartier montréalais de Parc-Extension. Quand elle ne promène pas son carlin borgne, elle écume les expositions, fait des emplettes d’articles vintage, sillonne la métropole ou encore crée des modèles de bijoux pour sa marque, Gré.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.