Devant les plus belles cheminées de Montréal

Thom Seivewright

« Bien au chaud » et « Montréal » ne peuvent rimer ? Détrompez-vous : se réchauffer au coin du feu en hiver est aussi montréalais que patiner, skier ou faire de la raquette. Alors, pour faire grimper le mercure par journées frisquettes, repérez nos plus belles cheminées !

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Hôtel St-Paul

Racée, chic et tout simplement magnifique. Que dire d’autre de cette cheminée contemporaine si stylée qu’elle pourrait être une œuvre d’art ? Ouverte sur deux côtés et habillée d’albâtre illuminé de l’intérieur, elle vous invitera à passer un brin de temps dans le lobby avant de monter dans votre chambre.

L’Auberge Saint-Gabriel

Véritable institution, cette auberge fut la première en Amérique du Nord à obtenir un permis d’alcool… en 1754 ! Avec respect pour le passé et foi dans le futur, cet hôtel mêle l’ancien et le nouveau comme seul peut le faire un établissement montréalais. Imaginez : vous êtes dans la superbe salle à manger de son resto à siroter un délicieux cocktail ; d’un côté, sa cheminée en pierre ronfle et, de l’autre, des flocons de neige tombent doucement derrière des vitres givrées. Ce moment de béatitude hivernale vous est offert par Montréal !

Maison Saint-Gabriel

Ce musée et site historique (à ne pas confondre avec l’auberge du même nom) vous guidera dans le Montréal rural des années 1600. Cette propriété patrimoniale à l’architecture typique de la Nouvelle-France ne laisse personne indifférent. Sa superbe cheminée est un régal pour les yeux, mais c’est son utilité bien plus que son esthétique qui a permis aux résidants de cette demeure de se protéger du froid.

Bar George

Dans une demeure qui servit de résidence à sir George Stephen, un magnat du chemin de fer et de la finance, ce bar raffiné fait partie de l’hôtel Mount Stephen. Vous serez soufflé par les détails de son décor dès votre arrivée et pourrez remonter le temps à une époque où poignées de porte plaquées or et vitraux étaient très en vogue auprès de la bourgeoisie. Et sa cheminée ? Du marbre, de l’onyx et des carreaux peints à la main.

Sucrerie de la Montagne

À une heure de route de Montréal, prenez part à une coutume québécoise à nulle autre pareille. La bonne chère, la musique et l’hospitalité ne sont-elles pas les meilleurs moyens de découvrir une culture ? À cette cabane à sucre traditionnelle, vous verrez la sève se changer en délicieux sirop d’érable, puis vous passerez à table dans sa salle à manger dotée d’une immense cheminée, où l’expérience sera complétée par des danses et des chansons.

Thom Seivewright

Thom Seivewright, rédacteur

Thom aime alimenter les clichés montréalais : il est fou de Leonard Cohen, il maîtrise parfaitement le franglais et il est accroc au sirop d’érable. Il adore jouer au touriste dans sa propre ville, mais lorsqu’il voyage, il fait tout pour se fondre dans la foule locale.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus