Bonjour de Villeray, l'un des quartiers les plus cool au monde!

Mark Hamilton

Mark Hamilton est gestionnaire de communauté pour QueerMTL et un musicien qui voyage partout dans le monde grâce à ses projets Woodpigeon et Frontperson. Également étudiant des cycles supérieurs en histoire, il mène des recherches sur l’activisme LGBTQ+ dans la métropole. Résident de Montréal depuis 2015, on le retrouve le plus souvent en route sur un vélo BIXI, avec quelques minutes de retard.

 

Villeray n’est peut-être pas le plus imposant des quartiers, mais il a de la gueule et un charme fou. Les Montréalaises et Montréalais le savent depuis longtemps et c’est pourquoi le magazine Time Out l’a inclus dans sa liste des quartiers les plus cool au monde.

L’état des choses

Bordé par des artères résidentielles (la rue Garnier à l’est et l’avenue Casgrain à l’ouest), et blotti entre l’autoroute 40 au nord et la rue Jean-Talon et le marché Jean-Talon au sud, Villeray est depuis plusieurs années parmi les quartiers les plus en vogue de la métropole. Ville indépendante à partir de 1896, Villeray était entourée de carrières qui ont fourni les pierres de nombreux attraits architecturaux encore debout aujourd’hui. Annexé à Montréal en 1905, le secteur aux racines ouvrières a attiré travailleurs de la pierre et entrepreneurs, développant ainsi son caractère unique. Villeray abrite aujourd’hui le Centre culturel japonais de Montréal, point de rencontre pour la communauté japonaise de la ville (son marché annuel extérieur transforme la rue Rousselot en Petit Japon). Enfin, l’endroit est facilement accessible grâce aux trois stations de métro qui le traversent.

Les incontournables de Villeray

Le charme de Villeray réside dans ses citoyens et commerces indépendants, dans ses parcs pittoresques et ses appartements aux escaliers torsadés. Parmi les espaces verts du coin, notons les parcs Turin, Prévost et Villeray. En déambulant dans les rues Jarry, de Castelnau (piétonne l’été) et Villeray, on remarque aisément dans les boutiques indépendantes et autres troquets l’esprit villageois et créatif qui a façonné le quartier. Et il y a peu d’endroits en ville comme les populaires cafés de Villeray pour observer la faune montréalaise.

Au menu

 

  • Café Vito (151, rue Villeray) : Point de départ pour tâter le pouls du quartier, le Café Vito regorge toujours de gens du coin, de cyclistes en ravitaillement et de fans de soccer qui regardent sur le bout de leur siège les prouesses de l’équipe italienne. 
  • Miss Villeray (220, rue Villeray) : Vous ne voudrez pas manquer l’occasion photo qu’offre l’insigne néon du Miss Villeray. La clientèle de ce bar de quartier ouvert en 1960 est aussi sympathique que le personnel.
  • Café Ferlucci (432, rue de Castelnau Est) : Ferlucci promet « du bon temps et du bon café ». L’endroit est devenu plus qu’un des cafés favoris du quartier. Nommé en l’honneur de la marque Ferlucci Jeans créée ici même en 1980, l’endroit rend aussi hommage aux immigrants italiens – et ça se transpose dans le décor. Le coin boutique permet d’acheter des chandails aux couleurs de l’endroit, le mélange expresso utilisé sur place et des tasses rétro.
  • Restaurant Moccione (380, rue Villeray) : Paradis de la cuisine italienne, Moccione sert des plats réconfortants de pâtes, des fleurs de courgette frites et de la mozzarella tendre. On trouve aussi une petite épicerie qui vend gelato, sauces et saucisses maison de même que des tuques.
  • Restaurant Pachamama (7245, rue Saint-Hubert) : Avec ses plats péruviens traditionnels (tiraditos, ceviches, tallarines…), Pachamama trône au cœur de l’autoproclamé Alameda Peruana (ou Petit Pérou).
  • Cafécoquetel (426, rue Faillon Est) : Mettant en vedette les ingrédients locaux, Cafécoquetel reflète le côté créatif de Villeray grâce à son menu unique de boissons, comme le Montréal Fog. Les recettes sont révélées sur le site web, mais rien ne bat les versions des baristas attentionnés de l’endroit.
  • Knuckles cantine & vins (241, rue Jarry Est) : Optez pour les spécialités de la maison comme les knuckles (panzerottis farcis) et accompagnez-les d’un vin nature trié sur le volet. Voilà la façon parfaite de se ravitailler avant d’explorer le quartier.
  • Le P’tit Atelier, boulangerie & pâtisserie (427, rue Jarry Est) : Pains, douceurs et sandwichs attirent les foules dans cette boulangerie de quartier. Il y a même quelques tables pour s’arrêter ou surfer en ligne.  
  • Avanaa chocolat (309, rue Gounod) : Avec sa production « de la fève à la barre » faite en collaboration avec de petites cacaoyères, Avanaa propose des chocolats parmi les meilleurs en ville. Et ce n’est pas seulement nous qui le disons : les créations de la marque ont décroché plusieurs médailles à l’international. De plus, les thés infusés au cacao sont vraiment uniques.  
  • Rawesome (151, rue Gounod) : Spécialisé dans les gâteaux au fromage véganes, Rawsome propose des parts de gâteau, des fromages de cajou et des crèmes si délicieuses que le plus grand défi sera de faire un choix (mais ne mettez pas trop de temps, car vous avez encore tellement à explorer!).
  • Baristello (709B, rue Jarry Est) : Offrant une expérience caféinée purement italienne, Baristello rend hommage à son quartier grâce au mélange Villeray, aussi en vente sur place ou en ligne.
  • Café Larue & fils (244, rue de Castelnau Est) : Adresse incontournable du quartier, Larue & fils est devenu un arrêt obligé pour les adeptes de café.
  • Tandem (586, rue Villeray) : Chaleureux et populaire, Tandem est l’endroit idéal pour un repas français en tête à tête. C’est aussi un des meilleurs restos « apportez votre vin » de la ville, alors n’oubliez pas votre bouteille!
  • Cantine Emilia (7901, rue Saint-Dominique) : Cette adresse de cuisine réconfort portugaise vous régalera grâce à ses plats traditionnels et à ses à-côtés généreux.

Séance de magasinage

  • Archive Montréal (318, rue Villeray) : Mettant de l’avant le minimalisme chic, Archive tient les dernières tendances pour hommes et femmes, des bijoux et des objets déco. Les griffes locales côtoient les marques internationales comme Naked and Famous et Anian.
  • Boutique Articho (300, rue Villeray) : Céramiques, bijoux, savons, cosmétiques et vêtements pour bébés font d’Articho un endroit parfait où dénicher un cadeau.
  • Magasin général de Castelnau (337, rue de Castelnau Est) : Magasin général nouveau genre, cet endroit fait la part belle aux produits artisanaux et présente un large éventail de bières de microbrasseries dans son magnifique frigo de bois. Impossible de repartir les mains vides.
  • Anfibio (175, rue Villeray) : Dessinées et fabriquées à la main à Montréal, les bottes Anfibio (de même que les manteaux et sacs) vous protègent des intempéries tout en vous donnant fière allure.
  • Maison de l’astronomie (8074, rue Saint-Hubert) : Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour une nuit d’observation d’étoiles, entre télescopes, jumelles et appareils de vision nocturne.
  • Dumoulin bicyclettes (173, rue Jean-Talon Est) : Faites comme les Montréalais et procurez-vous un vélo pliant chez Dumoulin. Ramenez-le à la maison dans la soute de bagage à main.

Mark Hamilton

Mark Hamilton est gestionnaire de communauté pour QueerMTL et un musicien qui voyage partout dans le monde grâce à ses projets Woodpigeon et Frontperson. Également étudiant des cycles supérieurs en histoire, il mène des recherches sur l’activisme LGBTQ+ dans la métropole. Résident de Montréal depuis 2015, on le retrouve le plus souvent en route sur un vélo BIXI, avec quelques minutes de retard.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité