Le festival de cinéma LGBTQ Image + Nation

Richard Burnett

Depuis de nombreuses années déjà, Image + Nation joue un rôle d’avant-garde dans le circuit des festivals de cinéma canadiens, américains et étrangers. Durant 11 jours, de longs métrages primés, des documentaires percutants et des courts métrages salués par la critique, tournés entre autres par des réalisateurs brésilien, français, indien et sud-africain, seront au programme de cette nouvelle édition. Les cinéphiles y trouveront leur bonheur, entre comédies légères, histoires d’amour, drames et fresques sociales

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Tapis rouge à l’Impéria

Le film d’ouverture du festival sera présenté dans le décor majestueux du Cinéma Impérial, inscrit au Répertoire du patrimoine culturel québécois.

En ouverture de cette nouvelle édition, le 22 novembre, c’est le film français Plaire, aimer et courir vite, du réalisateur français Christophe Honoré, qui sera présenté. Le long métrage, qui a reçu de bonnes critiques à Cannes cette année, évoque une relation amoureuse entre un écrivain séropositif, Jacques (campé par Pierre Deladonchamps) et un jeune lecteur, Vincent (incarné par Vincent Lacoste). Que feront-ils du temps qui leur est donné ? En français, avec des sous-titres anglais.

C’est un autre succès critique, Un couteau dans le cœur, qui sera projeté en clôture du festival, le 2 décembre au cinéma de l’Université Concordia (salle H110).

Un couteau dans le cœur du réalisateur français Yann Gonzalez met en vedette Vanessa Paradis dans le rôle d'une productrice de pornos gais dans le Paris de 1979. Anne Parèze (Vanessa Paradis) et sa bande créent des scénarios pornographiques alambiqués en s'inspirant des morts atroces de leurs anciens collaborateurs, assassinés par un mystérieux tueur masqué. Le groupe M83 signe la trame sonore de cette fable psychédélique sur un amour dévorant. 

Action !

Voici quelques-uns des films à ne pas manquer à cette nouvelle édition du festival Image + Nation.

Basé sur le roman d’Emily M. Danforth, The Miseducation of Cameron Post, sorti cette année, est un drame américano-britannique de la réalisatrice Desiree Akhavan. Il raconte l’histoire de Cameron, une ado qu’une tante dévote, Ruth, décide d’envoyer dans un centre thérapeutique de conversion des jeunes homosexuels, après que la jeune fille a eu une relation sexuelle « inappropriée », le soir de son bal des finissants. Ce film a remporté le grand prix du jury au Festival Sundance de 2018

Le documentaire de Kevin Kerslake Bad Reputation s’intéresse au parcours de la rock star et icône féministe Joan Jett, fondatrice du groupe de femmes The Runaways et leader de Joan Jett and the Black Hearts (c’est à elle qu’on doit notamment la célèbre chanson I Love Rock’n’Roll). Devant la caméra, la musicienne révèle comment il était difficile de jouer du rock à de la guitare à une époque où l’on disait que ce n’était pas fait pour les filles, comment elle a décidé de n’y prêter aucune importance et comment elle a survécu à tout ce qui s’en est suivi. Joan m’a un jour confié : « J’aime le rock’n’roll, mais l’industrie de la musique, elle est comme toutes les autres. C’est de plus en plus du “show business”, avec la mentalité de “réalité” qui s’empare du monde entier. Vraiment pas cool. Les filles du rock n’ont toujours aucune reconnaissance. Toutes ces années après les Runaways, et l’industrie n’a pas changé. »

Drame biographique de 2018 à propos de l’icône queer Oscar Wilde, The Happy Prince est écrit, mis en scène et interprété par l’acteur britannique Rupert Everett (lui aussi auteur et raconteur ne

manquant pas d’esprit), dont c’est la première réalisation. Une superbe distribution l’accompagne. Un Oscar pour Oscar ?

Drame paraguayen primé de 2018 Las Herederas (« Les héritières ») est le récit de deux Paraguayennes fortunées, Chiquita (Margarita Irun) et Chela (Ana Brun, qui a remporté l’Ours d’argent de la meilleure actrice pour ce rôle à la 68e Berlinale) qui perdent tout. Alors que, pour s’en sortir, elle se fait chauffeuse de taxi pour les dames âgées de son quartier, Chela tombe follement amoureuse d’une femme plus jeune qu’elle, Angy (Ana Ivanova). En espagnol, avec des sous-titres anglais.

La dramatique suisse allemande Mario s’attache à deux footballeurs professionnels et coéquipiers, Mario et Leon, qui tombent en amour. Quelle sera la réaction de la direction de leur équipe et des autres joueurs ? Céderont-ils à la masculinité toxique qui règne dans le vestiaire ? Le sport pourra-t-il accepter deux stars en couple ? En suisse allemand, avec sous-titres anglais

Riot, du réalisateur australien Jeffrey Walker, revisite des événements historiques en s’inspirant de la vie des militants Lance Gowland et Marg McMann. Riot relate les émeutes de 1978, à l’occasion du premier Sydney Mardi Gras, devenu tristement célèbre en raison de la brutalité policière et des nombreuses arrestations des forces de l’ordre qui y ont eu lieu.

Love, Scott est un documentaire lancinant produit par l’ONF à propos de Scott Jones, un musicien et chef de chœur gay néo-écossais, paralysé à la suite d’une attaque homophobe à la sortie d’un club de New Glasgow, en 2013 (il a poignardé dans le dos et on lui a tranché la gorge). Shane Edward Matheson, 19 ans, qui a plaidé coupable en court, a été condamné à 10 ans de prison pour cet acte monstrueux. La route vers la guérison a été semée d’embuches pour Jones, qui m’a récemment avoué : « Faire ce film a changé ma vie et contribué à ma guérison.

J’espère aussi que la communauté queer se sentira représentée à l’écran. On ne voit pas assez d’histoires de queer handicapé au cinéma, alors c’est un grand pas en avant. »

Documentaire de Caroline Berler sorti en 2018, Dykes, Camera, Action ! s’intéresse au cinéma lesbien depuis les années 1950 à aujourd’hui et, plus particulièrement, à des œuvres telles que Superdyke, de Barbara Hammer, Go Fish, de Rose Troche, et la télésérie The L Word.

Mapplethorpe (2018) est le film biographique américain écrit et réalisé par Ondi Timoner mettant en vedette l’acteur britannique Matt Smith, — connu pour ses rôles du onzième docteur dans la série britannique Doctor Who et du prince Phillip dans The Crown, la série produite par Netflix — dans le rôle de Robert Mapplethorpe. Il campe l’accès à la célébrité du photographe, dans les années 1970, et son décès, des suites du sida, en 1989.

Le percutant documentaire du cinéaste Tristan Aitchison, Sydney & Friends, qui a demandé trois ans de tournage, suit la vie et le combat quotidien d’un groupe de jeunes gens intersexués et transgenres à Nairobi. Le protagoniste en est Sydney, qui a fui le Kenya rural quand sa famille a tenté de le tuer. À Nairobi, il fait la connaissance d’un groupe d’amis transgenres et, ensemble, ils combattent la discrimination et découvrent la vie, l’amour et l’estime de soi. Un film profondément touchant.

La vie et la carrière de Terrence McNally, le prolifique dramaturge lauréat de Tony à qui l’on doit Ragtime, Love ! Valour! Compassion ! et Kiss of the Spider Woman, est à l’avant-plan dans le documentaire de Jeff Kaufman, Every Act of Life, dans lequel une pléiade de stars (Nathan Lane, Christine Baranski, Rita Moreno, Angela Lansbury, Chita Rivera, outre McNally) fait une apparition.

L’importance du cinéma queer

Trente et un ans après son lancement, Image + Nation joue encore un rôle essentiel. Comme aime à le souligner son directeur, Charlie Boudreau : « se voir au grand écran est puissant, et cette force est d’autant plus importante dans l’obscurité d’une salle de cinéma, en compagnie d’amis, de membres de sa famille, de collègues et de queer de tous acabits. »

Image + Nation a lieu du 22 novembre au 2 décembre 2018 dans plusieurs cinémas montréalais. Information et billets à www.image-nation.org et www.facebook.com/image.nation.festival.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogger

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.