Mais où se cache la scène lesbienne de Montréal?

Ellelui

Marlyne Désir a fondé Sweet Like Honey. Iel donne aussi des performances queer et est la mère de la Sinful House of Lust.

Taylor Douglas est la co-fondatrice de ElleLui. Son objectif est de rendre la communauté lesbienne plus accessible et d'ouvrir plus tard son propre bar lesbien.

 

Cet article a été mis à jour le 7 juin 2022.

Depuis l’âge d’or des bars lesbiens de Montréal, dans les années 80, les espaces consacrés à la communauté lesbienne sont en déclin. Malgré la popularité du Village (gai) de Montréal, plusieurs lieux manquent de diversité. Comment les femmes et les personnes non binaires peuvent-elles s’accrocher à la réalité lesbienne?

 

Après la fermeture du dernier bar lesbien à Montréal (le Royal Phoenix, en 2014), les espaces et événements éphémères ont pris de plus en plus de place sur la scène queer et lesbienne. Ça va du rave underground en plein air, comme re.un1t10n et Wh0rekout, aux événements récurrents, comme L Nights et ElleLui, tenus dans des bars ouverts aux queers. Ce passage aux pop-ups a permis de proposer des événements lesbiens diversifiés, par exemple des soirées adressées aux personnes noires, autochtones et racisées, aux communautés latinx et aux personnes non conformes dans le genre.

 

 

La communauté lesbienne n’a donc pas fini de se rassembler. Différentes organisations ont pour mission de présenter des événements dans une pléthore de lieux afin d’encourager la socialisation au sein de la communauté, dans des environnements sécuritaires où on ne boude pas son plaisir. En voici quelques-uns qui vous permettront de planifier vos prochaines sorties.

ElleLui propose une série d’événements lesbiens qui mettent en vedette des artistes queers souvent sous-représentés. ElleLui a mis sur pied des groupes d’entraide et a animé des événements, partys, prestations et queer pong; le collectif souhaite proposer de nouveaux types d’événements queers et lesbiens en 2022. Ne manquez pas par exemple ses soirées saphiques estivales sur le toit tous les vendredis d’été à partir du 13 mai, au Club Unity.

 

 

Sweet Like Honey offre des événements pour les personnes queers et trans noires, autochtones et racisées qui adhèrent à l’expérience lesbienne-saphique. Au programme : beaucoup d’énergie et de belles personnes. Vous pourrez vous trémousser sur la piste de danse grâce à des chansons qui ne se retrouvent pas au top 40 (si vous voyez le genre).

Entre Nous présente des soirées endiablées ayant à cœur le confort des femmes et personnes non binaires queers noires. Attendez-vous à de l’afro-beat, de la soca, du dancehall, du raboday, du konpa (de tout pour vous déhancher, quoi!). Certaines de ces soirées ont eu lieu dans des espaces spacieux de la ville et même dans des disco-bus, maintenant légaux à Montréal.

 

 

Surveillez aussi les soirées disco BLUSH destinées aux jeunes queers de même qu’Où sont les femmes, présenté par Lez Spread the Word, pour une foule légèrement plus âgée. La meilleure façon de rester à l’affût des prochains événements est de consulter les pages Instagram qui y sont reliées.

Une chose est sûre : toutes les organisations citées plus haut partagent l’amour de leur communauté. La création d’événements éphémères demande beaucoup de travail. Puisque les applis peuvent parfois être redondantes, la meilleure façon de rencontrer de nouvelles personnes et d’interagir avec la communauté et d’assister à ses événements. Alors, sortez de chez vous!

 

Ellelui

Marlyne Désir a fondé Sweet Like Honey. Iel donne aussi des performances queer et est la mère de la Sinful House of Lust.

Taylor Douglas est la co-fondatrice de ElleLui. Son objectif est de rendre la communauté lesbienne plus accessible et d'ouvrir plus tard son propre bar lesbien.

 

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité