Les lieux montréalais qui ont la cote sur Instagram (1re partie)

Lynn Habel

Montréal est très photogénique. Qu’on la visite ou qu’on y vive, on aime capturer ses multiples facettes et ses saisons sous différents angles. C’est pourquoi nous étions curieux de savoir quels lieux montréalais s’illustraient sur Instagram. Nous avons donc consulté quelques statistiques (données touristiques tirées de nos propres outils de veille) et passé des heures en ligne pour nous faire une idée. Voici le palmarès des lieux montréalais dont on tire le plus souvent le portrait.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Basilique Notre-Dame de Montréal

Dans la mire : Le divin intérieur polychrome (bleu roi, rouge, violet, argent et or) de la basilique.

Dans les environs : L’architecture néogothique de la basilique Notre-Dame de Montréal vaut le coup d’œil. La basilique borde la place d’Armes et sa statue de Paul de Chomedey, un des fondateurs de la ville. Des bâtiments historiques complètent le quadrilatère, comme le Vieux Séminaire de Saint-Sulpice, le plus vieil immeuble de l’arrondissement Ville-Marie, datant de 1687, et les édifices New York Life, Aldred et Banque de Montréal.

Le belvédère Kondiaronk du mont Royal

Dans la mire : Au sommet du mont Royal, le belvédère est un site prisé pour son splendide panorama sur la ville.

Dans les environs : De style Beaux-Arts français, le Chalet du mont Royal est orné de tableaux illustrant l’histoire du site, de 1535 à 1760. Repérez les écureuils en bois sculptés dans les chevrons! (Le Chalet et son esplanade, à l’arrière du belvédère, sont très fréquentés en été, quand on y donne des concerts et que s’y déroulent des activités.) Si vous avez envie de gambader, empruntez le chemin Olmsted et la boucle qui vous mèneront au sommet, où a été érigée la célèbre croix du mont Royal.

Palais des congrès de Montréal

Dans la mire : La façade multicolore. Le Palais des congrès de Montréal est célèbre pour sa façade ouest bigarrée, composée de 332 panneaux de verre coloré et de 58 panneaux de verre transparent.

Dans les environs : Entrez dans le Palais pour prendre quelques clichés de Nature légère, la forêt rose bonbon de Claude Cormier, ou admirez, à l’extérieur, sur la place qui jouxte le palais, la splendide sculpture-fontaine de l’artiste québécois Jean-Paul Riopelle, La Joute.

Place Jacques-Cartier

Dans la mire : La vue vers le nord depuis la rue de la Commune, avec le campanile de l’hôtel de ville du XIXe siècle pour toile de fond.

Dans les environs : Les endroits à découvrir ne manquent pas! Dans le Vieux-Montréal, la place Jacques-Cartier est le rendez-vous des visiteurs, et une foule d’activités s’y déroulent chaque été. En direction nord, allez jeter un œil au monument à Nelson, puis traversez la rue pour voir la fontaine de la place Vauquelin, le long de l’hôtel de ville (une scène de X-Men : Jours d’un avenir passé y a été tournée en 2013). Ou promenez-vous le long de la rue Saint-Paul, en direction est, pour voir le dôme du Marché Bonsecours, puis continuez à l’est en direction de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours et de son musée Marguerite-Bourgeoys, où repasser ses leçons d’histoire locale. Vous pourrez grimper à sa tour pour y voir l’ange à la trompette qui domine le fleuve Saint-Laurent.

La Grande Roue de Montréal

Dans la mire : l’allée menant à la Grande Roue de Montréal, la plus haute du Canada ; puis la vue à 60 mètres du sol (la hauteur d’un édifice de 20 étages !), depuis l’une de ses cabines.

Dans les environs : Il se passe toujours quelque chose dans le Vieux-Port. Prenez-vous en photo avant de glisser dans les airs sur la Tyrolienne MTL ou louez un pédalo et croquez la ville depuis le bassin Natrel. En hiver, ce dernier est une patinoire qui offre de remarquables points de vue hivernaux.

La Tour de l’Horloge

Dans la mire : La réplique du Big Ben de Londres depuis le quai de l’Horloge.

Dans les environs : Marchez jusqu’à la Tour de l’Horloge et, si vous n’avez pas peur de gravir ses 192 marches, profitez de la vue sur le fleuve Saint-Laurent et le Vieux-Montréal à son sommet. Elle est ouverte de mai à septembre, et son entrée est gratuite!

Le Stade olympique et la Tour de Montréal

Dans la mire : Le Stade olympique sous toutes ses coutures, et plus particulièrement de l’angle des rues Sherbrooke et Pie-IX, pour y croquer aussi ses célèbres anneaux.

Dans les environs : Une foule d’attractions! Le Parc olympique est un vaste complexe qui comprend la Tour de Montréal, la plus haute structure inclinée au monde, et les institutions d’Espace pour la vie (Insectarium de Montréal, Planétarium Rio Tinto Alcan et Jardin botanique de Montréal). Fan de soccer? Encouragez l’équipe locale, l’Impact de Montréal, au Stade Saputo voisin.

Le Square Saint-Louis

Dans la mire : Les maisons victoriennes colorées qui bordent le côté nord du square.

Dans les environs : Le square Saint-Louis vaut à lui seul le détour. Le New York Project for Public Spaces le décrit comme « l’espace qui plus que tout autre de ce côté-ci de l’Atlantique évoque un square de quartier européen ». La fontaine victorienne scintille au soleil et le kiosque fait un petit café sympa à la belle saison. Envie de vous dégourdir les jambes? Marchez dans les rues Drolet et Henri-Julien pour zieuter les illustres maisons à escaliers extérieurs du Plateau.

L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

Dans la mire : Les marches qui mènent à l’Oratoire et à son célèbre dôme depuis son portail d’entrée (au 3800, chemin Queen-Mary).

Dans les environs : L’intérieur de ce site patrimonial religieux est magnifique, et la chapelle votive, avec ses murs illuminés de cierges, est très fréquentée. En été, les jardins, splendides et sereins, sont aussi à voir.

Le Marché Jean-Talon

Dans la mire : Le panneau qui orne son entrée (au 7070 rue Henri-Julien), mais la vue imprenable est à l’intérieur!

Dans les environs : Paradis des fins palais aux couleurs, odeurs et saveurs multiples, le Marché Jean-Talon est un véritable festin pour les yeux. Si vous désirez faire une virée photo dans la Petite-Italie, il y a de nombreuses découvertes à faire non loin du marché.

Lynn Habel est éditrice en chef à Tourisme Montréal.

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici.