Sortez du cadre au festival Fringe

Jamie O'Meara

Aucun événement ne célèbre autant l’ironie que les festivals Fringe. À Montréal, le festival St-Ambroise Fringe en sert chaque année une bonne dose. Malgré son étiquette « Fringe » et ses événements artistiques libres d’esprit qui confrontent les acquis et repoussent les limites, ce festival célèbre les arts dans un cadre inclusif et une atmosphère accueillante. Les artistes qui s’y produisent et le public qui s’y rend sont extrêmement diversifiés. Et l’esprit est toujours à la fête !

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Saveur Fringe

Surnommé « le party Fringe » sur le circuit des festivals du genre, le festival St-Ambroise Fringe de Montréal (du 28 mai au 17 juin) en est à sa 28e édition. Point de repère pour les artistes émergents comme établis, le festival propose quelque 800 spectacles et événements créatifs et avant-gardistes présentés par plus de 500 interprètes de toutes les disciplines (théâtre, danse, musique, humour, marionnettes, cinéma, magie et plus encore). Le tout est tenu dans une vingtaine de sites du Plateau-Mont-Royal, du Mile End et du centre-ville. Fièrement bilingue, le festival met à l’affiche des spectacles en français et en anglais – et parfois dans les deux langues. Pour en savoir plus sur Fringe, cliquez ici.

Gagner le gros lot

Fringe, c’est d’abord et avant tout des spectacles et des numéros offerts par des compagnies indépendantes de tous les genres (comédies, drames, spectacles musicaux, solo, sans paroles, sans vêtements…). Et puisque le festival est inclusif, non censuré et sans biais (chaque année, les participants sont choisis selon un principe de loterie, sans restriction), la programmation peut aller dans tous les sens. Cette année sont proposés des spectacles comme Game of Crohn’s (la fin est heureuse, semble-t-il), Dance Side of the Moon (une réinterprétation du « plus grand album concept de tous les temps »), Kafka’s Metamorphosis: The Many-Legged Musical! (dans lequel le personnage a la «piqûre» pour la comédie musicale) et Skipping Ur Mom’s Funeral and Eating Pizza Instead (dont le titre dit tout…). Le mieux dans tout ça ? Les prix sont doux. Aucun billet ne dépasse les 10 $ et plusieurs passes permettent de voir plusieurs spectacles. Consultez la programmation complète ici.

Fringe la nuit

La nuit, Fringe est plus Fringe que jamais! Une foule d’activités nocturnes, éclectiques et amusantes, sont proposées, comme Drunk Live Reading: Bridesmaids (30 mai), Fringe Social: Pinball Karaoke au North Star, paradis des machines à boules (31 mai), la toujours populaire Fringe Slow dance (1er juin), le Fringe All-Star Improv Jam (11 juin) et l’un des faits saillants du festivals, le Party d’Halloween Fringe (15 juin). Parmi les événements à ne pas manquer, il y a également les soirées Après-Fringe : 13th Hour (nommées ainsi, car elles débutent à 1 h du matin) au théâtre Mainline. Ce party de variétés et de danse confirme que Fringe sait comment faire la fête. Les soirées Après-Fringe se tiennent du 7 au 16 juin (sauf le 15), et l’entrée est gratuite.

Thumbnail

Laissez la voiture derrière vous, passez par le parc

Le Parc Fringe, installé dans le verdoyant parc des Amériques, au cœur du Plateau, est le point de ralliement des festivaliers. C’est là que les artistes et le public se mêlent et échangent sur les derniers potins et les spectacles à voir sans faute. Le Parc Fringe abrite aussi la tente à bière, des comptoirs de cuisine de rue, une billetterie et des aires de repos à l’ombre. On y présente également des spectacles musicaux tous les jours, dont un avant-goût, le 10 juin, du Festival folk Montréal sur le canal (tenu du 14 au 17 juin). Plusieurs artistes canadiens de renom ont foulé les planches de Fringe au cours des années, y compris Wolf Parade, K’naan, Jean Leloup, Plants and Animals, Wintersleep et Islands.

Le volet Mini-Fringe s’ajoute cette année à la programmation du Parc. Pensé pour les petits de 12 ans et moins, ce pan présentera le 10 juin des spectacles de magie, de musique, de danse et de folie ainsi que des contes, des séances de maquillage, des ballons et bien plus. Movie Mondays on a Tuesday, Cirque Fringe, Passovah Fringe Pop (une présentation de Pop Montréal et de Passovah) et le Championnat provincial québécois d’air guitar (!) sont aussi parmi les événements à surveiller. Considérée par plusieurs comme le moment phare de la programmation extérieure, la compétition La course en drag (Drag Races), animée par la fabuleuse drag queen montréalaise Mado Lamotte, ravit toujours les foules.

Si le festival vous donne faim ou soif…

Si votre appétit n’est pas qu’artistique, goûtez au menu de Fringe. Plusieurs établissements du Plateau et du Mile End proposent des aliments et des boissons conçus spécialement pour l’occasion : le thali végétarien Fringe de Curry Mahal, le negroni Fringe de Bishop & Bagg, le déjeuner classique Fringe de Patati Patata, la pizza #Fringebuzz de Magpie, le cocktail limonade-bourbon miel et menthe du Wiggle Room (le bar-cabaret burlesque), la salade Fringe santé de Fletchers ou encore la poutine Fringe de la reine de la poutine, La Banquise. Bon appétit !

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs réguliers, cliquez ici.