Saveurs réconfortantes d’automne à emporter

Tommy Dion

Tommy est fondateur du blogue et guide gourmand Le Cuisinomane, dont la mission est de faire briller le terroir et la gastronomie du Québec. Connaissant la scène gastronomique montréalaise comme nul autre, son professionnalisme et sa rigueur font de lui une référence de bonnes adresses à Montréal. Entre deux restaurants et deux critiques, Tommy crée également du contenu pour des entreprises, toujours dans le monde de la gastronomie.

Les épices d’automne — pour ne pas dire pumpkin pie spice —, sont un peu comme la musique du temps des fêtes. Comme nous sommes précisément dans la période forte des épices à la citrouille épicée, nous avons décidé de répertorier quelques-unes des meilleures adresses à Montréal où satisfaire nos envies de saveurs de l’automne.

Plateau-Mont-Royal

Il suffit d’une petite promenade sur le Plateau-Mont-Royal pour satisfaire ses tentations de gourmandises à la citrouille épicée. Débutons par un arrêt au Crémy, dont la réputation d’offrir des beignes à la fois gourmands et excentriques n’est certainement plus à faire. D’ailleurs, son beigne moka-citrouille ne fait pas exception. Pas envie de beigne ? Direction La Dépendance Espace Design Gourmand, qui propose un Kanelbullar (brioche scandinave) aux épices, un blondie épicé, ou un latté caramel maison à la citrouille épicée. Si le latté à la citrouille du Café Névé est bien difficile à battre, le NOUS SOMMES CAFÉ saura également ravir vos papilles avec sa version du latté épicé avec, en prime, des madeleines à la citrouille. Si vous êtes à la recherche de la tarte parfaite, vous la trouverez chez Fous Desserts.

Avant de repartir à la maison, n’oubliez pas de vous arrêter à Ca Lem pour un petit contenant de glace à la citrouille épicée — question de vous sustenter pour le reste de la semaine.

Rosemont-La Petite-Patrie et Villeray

La Petite-Italie est un quartier qui regorge de petits commerces de quartier, incluant cafés, boulangeries et pâtisseries. Si l’on monte le boulevard Saint-Laurent, un arrêt au bar à dessert Ratafia est de mise pour mettre la main sur un chou à la crème Jack-o’- lantern à la citrouille épicée. TROU DE BEIGNE, quant à lui, reste fidèle à la tradition en offrant un beigne glacé aux épices. Pour une tarte à la citrouille, on se rend au fabricant de tartes Les Sucreries de l’érable au Marché Jean-Talon, ou encore à la Boulangerie Jarry. D’ailleurs, ce dernier propose également une brioche tressée à la citrouille très prometteuse… On ne peut passer à côté du Cafellini qui, chaque année, prend à cœur cette période pour nous réconforter. Enfin, un détour vers l’est qui sera récompensé au Café Zezin avec un gâteau roulé, une tartelette et un latté.

Ville-Marie et Hochelaga-Maisonneuve

Latté à la citrouille épicée parlant, c’est au Structure Torréfacteurs, au Pikolo Espresso Bar et au Mère-Grand où l’on sustente nos envies. Si le Pikolo propose également un pain citrouille-pacanes, Mère-Grand offre son fameux pudding au pain à la citrouille épicée, en plus de la classique tarte. Pour des créations un peu plus originales, c’est au Sachère Desserts que l’on doit s’arrêter. Flan à la citrouille et caramel, tartelette pacanes, crémeux chaï et mousse façon cheesecake à la citrouille, ou encore sa spécialité, un gâteau à étage à la citrouille épicée (sur commande seulement).

Sud-Ouest (Saint-Henri, Petite Bourgogne, Verdun)

À deux pas de la station de métro Lionel-Groulx, il existe un des secrets les mieux gardés de la Petite-Bourgogne, le Café Baba Yaga. Toujours en restant fidèle aux racines polonaises, on adore le petit clin d’œil à cette tradition automnale en offrant paczki farci à la crème citrouille épicée et scones. En se dirigeant vers l’ouest, Elena propose le duo le moins attendu, mais oh combien délicieux et réconfortant pizza et latté à la citrouille épicée. Sur le chemin, ce serait bien bête de passer à côté des prodigieuses tartes et autres petits délices de Rustique — pour l’occasion, un impressionnant gâteau à la citrouille épicée est disponible. On termine la route à Verdun à la boulangerie Sweet Lee’s : l’amateur d’épices à la citrouille sera au paradis avec tartelettes, gâteaux et muffins.

Tommy Dion

Tommy est fondateur du blogue et guide gourmand Le Cuisinomane, dont la mission est de faire briller le terroir et la gastronomie du Québec. Connaissant la scène gastronomique montréalaise comme nul autre, son professionnalisme et sa rigueur font de lui une référence de bonnes adresses à Montréal. Entre deux restaurants et deux critiques, Tommy crée également du contenu pour des entreprises, toujours dans le monde de la gastronomie.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus