Quoi mettre dans sa valise pour affronter l’hiver montréalais

Montréal, l’hiver, c’est magique. C’est comme au cinéma : de gros flocons scintillants au soleil qui recouvrent les arbres d’un manteau blanc. Mais oui, il fait froid ! Les visiteurs des pays chauds ont sans doute du mal à s’imaginer à quel point le mercure peut descendre. Alors, en tant qu’experts de la saison froide, nous vous proposons une liste d’items à inclure dans votre valise (sans avoir à dépenser inutilement).  

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

En pelures d’oignon

La clé pour rester au chaud l’hiver, c’est d’appliquer plusieurs couches. Pensez aux différentes pelures d’un oignon. Si vous voulez éviter de dépenser jusqu’à 500 $ pour un manteau d’hiver costaud que vous ne porterez que pour un seul voyage, optez pour des couches sous vos vêtements de tous les jours. On pense à des caleçons longs ou encore à des gilets de corps faits de tissus qui respirent, comme le polypropylène, la laine mérinos ou la soie. Les vêtements parfaits seront ajustés au corps, mais pas trop. On souhaite une seconde peau qui créera une mince couche isolante entre l’épiderme et le textile. Vous trouverez ce qu’il vous faut dans des boutiques comme MEC et Sports Experts.   

Mince alors !

Les couches chaudes et minces sont idéales pour assurer confort et polyvalence. Afin de pouvoir passer de l’extérieur (pour une promenade sur le mont Royal par exemple) à l’intérieur (un souper près du feu, peut-être ?) sans avoir à faire un détour par votre chambre, prévoyez des couches que vous pourrez retirer ou ajouter facilement. Une fois vos sous-vêtements choisis, ajoutez un pantalon ainsi qu’un ou deux chandails à manches longues assez minces et faits de tissus artificiels comme le nylon ou le micro polaire ou encore de tissus naturels comme la laine. Un vêtement à fermeture éclair est une bonne option. Pour la couche finale, plutôt que d’acheter un manteau d’hiver hors de prix, optez pour un par-dessus mince, comme un manteau de pluie, qui gardera les autres couches au sec. Et si vous êtes tenté par un vrai de vrai manteau d’hiver, sachez que les lignes montréalaises Kanuk et Arc’Teryx en offrent de magnifiques, tous éthiques.

Misez sur les accessoires

On dit que la chaleur s’échappe surtout par la tête, alors soyez bien certain de la couvrir ! Un bonnet doux et épais en laine est un incontournable à Montréal. Les gants (doublés de préférence) sont aussi essentiels, tout comme un foulard traditionnel ou très grand, afin de protéger vos mains et votre gorge du froid. Pour une protection supplémentaire, attachez un châle autour de votre cou par-dessus votre manteau. Vous trouverez une grande variété de jolis accessoires d’hiver faits au Canada dans les boutiques de Roots. Pour ajouter une touche mode, dirigez-vous vers m0851 ou Rudsak.  

N’oubliez pas les pieds !

Les bottes d’hiver sont recommandées, mais si vous êtes seulement à Montréal pour une semaine, vous ne voudrez peut-être pas investir dans une paire trop dispendieuse. Usez du même principe que pour le reste de votre corps : appliquez des couches. Débutez par une paire de chaussettes chaudes (un grand magasin comme La Baie d’Hudson est parfait pour en dénicher). Pour une couche de plus, optez pour des jambières qui couvriront l’espace entre vos pantalons et vos chaussettes. Si vous possédez des bottines de randonnée isolantes en goretex, cela fera très bien l’affaire. Le plus important est d’éviter l’humidité. Au besoin, une paire de bottes de travail en cuir solide feront l’affaire, mais vous voudrez sans doute porter une deuxième paire de chaussettes. 

Thumbnail

Les petits plus qui font la différence

Si vous prévoyez profiter du grand air, en participant par exemple à la Fête des neiges de Montréal ou en dansant sous les étoiles à Igloofest, sachez qu’il existe de petits gadgets comme des chauffe-mains ou chauffe-pieds qui peuvent faire toute la différence. Demeurez actif afin d’activer votre circulation sanguine. Et, enfin, prévoyez des collations riches en gras (comme du granola et des noix) qui se digèrent lentement et donnent du carburant à votre fournaise intérieure. Et pourquoi pas un thermos rempli d’une boisson chaude (comme un chocolat chaud à la crème de noix de coco) qui vous gardera au chaud toute la journée ?

Isa Tousignant

Isa Tousignant, blogueuse

Isa Tousignant est une journaliste art et style de vie résidant dans le quartier multiculturel Parc Extension de Montréal. Elle est collaboratrice à la rédaction du magazine Canadian Art et écrit à la pige pour une variété de revues et de marques. Elle crée également des bijoux et se passionne pour le costume animalier et son rôle dans l’art contemporain.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.