Quoi faire à Montréal - mai 2021

Martine Rhéaume

Martine Rhéaume est rédactrice stratégique. Les textes qu'elle rédige ou dirige sont élégants mais précis, directs mais sympathiques. Diplômée d'abord en musicologie, Martine détient un DESS en communication marketing (HEC Montréal, 2016). Éditrice puis conceptrice chez TC Média Livres de 2011 à 2016, elle est responsable de la rédaction à C2 Montréal depuis janvier 2017.

À la Tohu du 4 au 16 mai, les 0 à 5 ans seront charmés par le Festival Petits Bonheurs, regroupant de nombreux spectacles sous chapiteau. Du 6 au 29 mai, le Festival Accès Asie présente une édition foisonnante d'activités, entièrement en ligne. Le samedi 8 mai, embarquez à bord de votre voiture ou empruntez un véhicule en libre-service pour l'événement musical de type ciné-parc La fréquence, présenté sur le terrain de La Ronde. Au programme, musique urbaine et techno à haut facteur d'énergie. Cette fois, c'est plus vrai que jamais: la ville reprend vie ce mois de mai à Montréal.

Sur scène et en ligne en mai

Musique

Pour profiter des soirées de printemps, rien de mieux que de renouer avec le plaisir de voir des concerts en salle. Présentés dès 17h30 pour faciliter le retour à la maison, les concerts du mythique MTELUS comprennent notamment des prestations de Mute (8 mai), du groupe folk rock en formule acoustique Orloge Simard (15 mai) et de l'attachante autrice-compositrice Sara Dufour (22 mai). Le 7 mai à la Cinquième salle de la Place des arts, une vague toute féminine initiée par Klô Pelgag amène avec elle les artistes Marie-Pierre Arthur, Safia Nolin, Laurence-Anne, Lysandre et N NAO dans le cadre du concert-événement La marée du grand héron. Du petit écran à la chanson, l'artiste Jean-François Beaupré monte sur la scène de la salle Claude-Léveillé pour présenter son univers musical singulier et incarné (28 mai). Accompagnée de son pianiste, la chanteuse Mélane fera également résonner sa voix chaleureuse dans la même salle (29 mai).

En formule distancée, l'Orchestre symphonique de Montréal présente deux chefs et violonistes de renom – James Ehnes et Andrew Wan – qui proposent de grandes oeuvres du répertoire de Chostakovitch, Bach et Vaughan Williams (Maison symphonie, 4 et 5 mai). Avec Yannick Nézet-Séguin à la direction, découvrez la dernière symphonie de Brahms dans le concert Brahms symphonique : finale triomphante (Orchestre Métropolitain, Maison symphonique, 21 mai).

Théâtre

Les théâtres ont eu un mois pour tester leur formule distancée, avec un succès retentissant. Chez Duceppe du 1er au 23 mai, la puissante King Dave est un solo percutant qui expose la réalité des rues sombres de Montréal et de la délinquance ordinaire. Pour son labo Le rêveur dans son bain, Hugo Bélanger a imaginé un personnage d’ermite, vivant dans un cabinet de curiosités; à voir au TNM du 4 au 9 mai 2021. Victime d'un accident de vélo qui changera sa façon de voir le monde et le théâtre, l'autrice Audrey Talbot présente Corps titan (titre de survie) au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, du 23 avril au 9 mai 2021. Jusqu'au 6 juin, le Rideau Vert renoue avec le théâtre de Michel Tremblay avec Le vrai monde?, où le créateur s'interroge sur les limites entre s'inspirer de la vie de sa famille et la vampiriser.

À la Licorne, en webdiffusion jusqu'au 14 mai, Gros gars, prise de parole poétique et analogique joue aux limites du récital de poésie et de la performance. En dernière chance le 1er mai, le Prospero présente la création de la tragique histoire d'amour Mourir tendre, de Guy Régis Jr. Au Théâtre Denise-Pelletier, du 20 avril au 23 juin, Manal Drissi présente les textes d'auteurs adolescents dans Le scriptarium 2021.

Humour

À la Cinquième salle de la Place des arts, le talentueux et attachant Mehdi Bousaidan présente son spectacle solo Demain (20 et 21 mai). Avec son gros bon sens légendaire, Olivier Martineau donne son deuxième spectacle solo Parfa (au Club Soda, le 7 mai). Et du 19 au 21 mai, Arnaud Soly fait son Stand Up sur la scène du Club Soda. À l'Olympia le 7 mai, découvrez l'univers de l'humoriste français Roman Frayssinet, dans son spectacle Alors.

Cinéma

Sans popcorn mais avec tout le plaisir de prendre une bonne bouffée de culture, les cinémas sont ouverts, petits et grands. Dès le 27 avril, la huitième édition du SAT Fest met en lumière huit courts-métrages élaborés par des artistes de tous horizons qui explorent le champ créatif de l'immersion. Sur grand écran au Cinéma Beaubien et au Cinéma du Musée, suivez Richard Desjardins qui retrace son histoire dans le documentaire Le dernier Nataq. Également au Beaubien et au Cinéma Odeon Quartier Latin, voyez le film d'Anaïs Barbeau-Lavalette d'après le roman de Geneviève Pettersen La déesse des mouches à feu.

L'art et les musées, une sortie sûre

Elle continue de faire bouger les foules! L'exposition immersive OASIS Immersion, présentée au Palais des Congrès, est l'incontournable de la saison (réservation à l'avance nécessaire). Les musées et les galeries sont expertes dans l'art de vous faire connecter avec les œuvres, en toute sécurité.

Au Musée des beaux-arts de Montréal, quatre expositions foisonnantes de découvertes artistiques et de réflexions sur les grands enjeux de notre temps sont accessibles sur place. Au programme : la grande exposition Riopelle : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones, ainsi que GRAFIK! Cinq siècles d’arts graphiques allemands et autrichiens, Yann Pocreau: Les impermanents, et Caroline Monnet: Ninga Mìnèh. N'oubliez pas que les réservations sont nécessaires.

Dans le Vieux-Montréal, le musée Pointe-à-Callière, cité d'archéologie et d'histoire de Montréal vous propose À l’abordage! Pirates ou Corsaires? , entièrement renouvelée récemment, ainsi que les expositions temporaires Train, transporteur de rêves  et Montréal à l'italienne. Achetez vos billets en ligne (sans plage horaire réservée) et consultez le guide des visiteurs.

Au Musée McCord, voyez ou revoyez la rétrospective Chapleau – Profession : caricaturiste, Porter son identité – La collection Premiers Peuples et en prolongation, l'exposition Christian Dior. Ne manquez pas également l'exposition Il fut un chant de l’artiste d’origines nêhiyaw (crie des Plaines), britannique et néerlandaise Meryl McMaster, qui propose une réflexion sur la relation entre l’humain et la nature. Plusieurs options de visites en ligne sont également disponibles.

Le Musée d'art contemporain de Montréal vous accueille avec l'exposition à trois tête Ne dis à personne ce qu'on fait quand je me sens seule. En ligne, plongez ou replongez dans l'univers de Leonard Cohen avec une version numérique immersive d'Une brèche en toute chose, l'exposition qui a fait se déplacer les foules en 2017.

Le Biodôme nouveau est enfin de retour. Sur réservation, les lynx, les singes, les oiseaux exotiques et les célèbres manchots vous attendent de pied ferme, dans leur tout nouvel habitat. Ici aussi, les billets s'achètent d'avance, pour une expérience digne des VIP. Visitez aussi les luxuriantes serres et les superbes jardins extérieurs du Jardin botanique de Montréal ou profitez de l'expérience en ultra-haute définition Naissance de la planète terre  au Planétarium Rio Tinto Alcan.

Le Château Ramezay, ce musée et site historique du Vieux-Montréal présente notamment l'exposition temporaire Paysages montréalais – Œuvres d’art de la collection Power Corporation du Canada, en plus de l’exposition permanente 1812 : des objets à découvrir.

Suivez le guide au Centre PHI, avec l'exposition-expérience Trois mouvements, où des artistes comme Alexandra Stréliski ou Fouki utilisent la technologie pour créer de l'art à partir de nos mouvements. Le parcours interactif Lignes parallèles met quant à lui en vedette les œuvres de dix artistes en résidence en 2020.

En plein air, entre amis

Le mois de mai a toujours une allure d'été à Montréal, et comme toutes les rencontres se font ces temps-ci à ciel ouvert, la ville prend vie. Les grands parcs de Montréal deviennent les points de rencontre des visiteurs. Armés d'un café pour emporter ou d'un plat à déguster, ils et elles seront nombreux à prendre un bon bol d'air et revoir les visages familiers de leurs proches, bien assis à deux mètres et plus. Et pour vous déplacer, la saison de Bixi bat son plein, avec 725 nouveaux BIXI électriques et 83 nouvelles stations électriques qui viennent s'ajouter au vaste réseau. N'oubliez pas votre casque et profitez des nouvelles pistes cyclables.

Grands parcs et grands boulevards

Le moment est venu de vous réapproprier votre ville à pieds. Au centre-ville, mettez votre esprit stratégique à l'épreuve avec le Jeux d'échecs géant, sur Sainte-Catherine entre de Bleury et Saint-Urbain (jusqu'au 30 mai). Sur la Place des Festivals, le parcours d'installations monumentales Cuisine ta ville : LE GRAND VOYAGE se tiendra du 13 au 16 mai 2021. Sur inscription, mais gratuit pour tous, la Tohu présente Buzz printanier avec des ateliers pour mieux jardiner pour les abeilles (9 mai).

Suivez notre guide pour faire le tour des grandes murales ou des autres œuvres d'art public, et arrêtez-vous prendre un café ou une pâtisserie. À la tombée de la nuit, découvrez les projections de Cité-Mémoire, qui retrace l'histoire de la métropole avec le Vieux-Montréal pour canevas.

Sur le Plateau Mont-Royal, le parc Jeanne-Mance et le parc du Mont-Royal serviront de rendez-vous aux flâneurs et aux sportifs, tout comme le majestueux parc La Fontaine. Plus à l'est, le parc Maisonneuve étonne et offre encore plus d'espace pour ces apéros impromptus. Au nord, le parc Frédéric-Back est un lieu à découvrir. Avec sa ferme écologique et ses sentiers à perte de vue, le Parc-nature du Cap-Saint-Jacques vaut le détour vers l'ouest. Accessible en métro et toujours bien animé, le parc Jean-Drapeau offre une vue imprenable sur la ville et des activités pour tous.

Le bar à vin se démocratise

Ils sont partout à Montréal, et offrent aux passants et à leur fidèle clientèle des vins et des bouchées qui ont le don de faire disparaître la langueur. Leurs petits plats s'attrapent facilement en route vers le parc. Sur Beaubien est, goûtez les bons jus et les plats végétariens du bien nommé Vinvinvin. Pas bien loin de là, sur Saint-Zotique, Vin mon lapin est une destination qui mise sur les fruits de mer, les viandes et les quelques produits d'épicerie (réservez vos plats à l'avance).

Tout nouveau dans Saint-Henri, près du parc Sir Georges-Étienne-Cartier, l'italien Barbaravin offre café, pâtisseries et vins d'importation privée. Du mercredi au samedi, c'est au Vin Papillon que ça se passe, avec des plats inspirés du marché, à déguster sur les berges du Canal Lachine.

À bout d'idées de restaurants à encourager? Parcourez cette liste des restaurants qui offrent la livraison ou les services à emporter pour trouver l'inspiration pour les grands soirs et les petites faims.

Profiter du commerce d'ici

Toucher les textures, observer les fleurs, discuter à bonne distance avec votre commerçant du coin: voilà une bonne façon de lancer la saison estivale.

De la verdure et des plantes partout

Pour fleurir vos cours, vos balcons ou vos intérieurs, plusieurs adresses locales offrent des plantes et des accessoires pour rendre votre pouce aussi vert que possible. Les centres jardins des grandes surfaces de quartier comme les Home Depot de Saint-Henri ou de Beaubien ou le Réno-Dépôt sur Saint-Jacques valent le détour. Parmi les plus petits joueurs, visitez Evasia dans Hochelaga-Maisonneuve ou la jolie Vertuose, dans le Mile End, ou alors Alma Plantes, sur Duluth. Le Marché Atwater et le Marché Jean-Talon sont parfaits pour dénicher de jolies fleurs et des fines herbes à cultiver à la maison. Un peu plus loin du centre, les Jardins Cléroux de Pierrefonds sont reconnus parmi les jardiniers chevronnés (bannière Botanix)

Des cadeaux d'hôtes… au parc

On se reçoit entre amis dans nos parcs respectifs, mais est-ce une raison pour abandonner la tradition du cadeau d'hôte ou d'hôtesse? On peut par exemple offrir un arrangement floral de chez Sky cadeaux et fleurs ou bien des boites de chocolats étonnants, en provenance de chez État de choc. Pour rehausser le décor de votre hôte, visitez Jamais assez et procurez-vous leurs objets aux lignes pures (Mile-end), ou alors chez Maison Pépin pour tout trouver, des chandelles aux services de tables (Vieux-Montréal). Et pour l'épicurien qui raffine ses recettes d'automne à base de champignons, vous trouverez un cadeau qui lui plaira à la Mycoboutique (Plateau Mont-Royal).

Quelques morceaux d'élégance

Les matières légères, les couleurs pâles et les coupes courtes ont fait leur entrée dans les boutiques. Pour raffiner votre look, profitez des services de stylisme de la Boutique 5e avenue, ou passez simplement y chercher quelques morceaux chics. Pour trouver la pièce qui fera scintiller le soleil hivernal, c'est à la bijouterie Birks ou alors dans la collection printemps-été de la boutique Anne-Marie Chagnon qu'il faut chercher. Pour encourager les producteurs d'ici, faites un arrêt à la boutique arloca. Les deux boutiques atelier b vous offrent quant à elles des collections minimalistes et essentielles, pour petits et grands, en plus de masques réutilisables qui ont tout pour vous faire sourire.

Martine Rhéaume

Martine Rhéaume est rédactrice stratégique. Les textes qu'elle rédige ou dirige sont élégants mais précis, directs mais sympathiques. Diplômée d'abord en musicologie, Martine détient un DESS en communication marketing (HEC Montréal, 2016). Éditrice puis conceptrice chez TC Média Livres de 2011 à 2016, elle est responsable de la rédaction à C2 Montréal depuis janvier 2017.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité