Quoi faire à Montréal du 7 au 13 juin 2019

 

Marie-Pier Gagnon

Montréal est une île au mille et un plaisirs! Réjouissante des abords du fleuve Saint-Laurent jusqu’au sommet du Mont-Royal, elle est le lieu de toutes les célébrations et des découvertes. Cette semaine, embarquez dans la folie automobile du Grand Prix du Canada de Formule 1, voyez de l’art urbain exceptionnel au Festival MURAL, ouvrez votre esprit scientifique pendant le Festival Eurêka, laissez-vous envoûter par le spectacle Alegria du Cirque du Soleil, assistez aux concerts du Festival de musique de chambre de Montréal et admirez l’exposition Thierry Mugler : Couturissime.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

En vedette

Montréal file à toute allure vers les activités du Grand Prix du Canada de Formule 1! Sur le Circuit Gilles-Villeneuve, assistez aux courses des bolides de F1, pouvant atteindre jusqu’à 300 km/h, des qualifications jusqu’à la finale. Un événement de calibre international incontournable. Pendant tout le weekend, la ville est complètement F1. La fièvre des voitures se propage dans la Petite-Italie, sur la rue Crescent et sur la rue Peel. Poursuivez les festivités avec de l’animation, des voitures exceptionnelles à admirer et une ambiance survoltée (7 au 9 juin). Le Casino de Montréal sera également au cœur du Grand Prix avec un Garden Party spécial F1. Au programme; exposition de voitures de Gilles Villeneuve, diffusion des courses sur écran géant, party extérieur, DJ, prestations musicales gratuites et jeux ludiques sous la thématique estivale du Garden Party. (7 au 9 juin). Pendant 10 jours, le Festival Mural transforme le boulevard Saint-Laurent en galerie d’art urbaine, alors que l’art visuel se transporte sur les murs. Une programmation de concerts et un marché d’artisans prendront aussi la rue d’assaut (jusqu’au 16 juin). La science, c’est amusant! Le Festival Eurêka est un événement pour toute la famille qui se déroulera dans le Vieux-Port. Faites des découvertes scientifiques fascinantes grâce à plus de 100 activités, conférences et spectacles interactifs gratuits à l’extérieur. Mouvement féminin inclusif, Le Salon Internationale de la Femme Noire se veut un lieu de rassemblement pour aider les femmes à atteindre leurs objectifs grâce à des conférences, ateliers et exposants de leaders et d'innovatrices de la communauté noire se tenant au Grand Quai du Vieux-Port (9 juin). Le Village Au-Pied-du-Courant prend des airs brésiliens lors d’une journée complètement Rio. Ateliers de danses, capoeira, activités pour enfants et nourriture traditionnelle seront de la partie (8 juin). Envie de danser davantage? Tout l’été, des soirées de danses folkloriques gratuites sont organisées au Parc du Mont-Royal. Les soirées du lundi sont destinées aux amateurs qui veulent découvrir les danses folkloriques, en compagnie d’un professeur qualifié, et les jeudis s’adressent aux danseurs plus expérimentés (jusqu’au 29 août). Festival international d’art numérique, Elektra est un concentré de créations artistiques qui s’allient à la technologie, avec des performances et des expositions étonnantes diffusées dans différents lieux montréalais (11 au 16 juin). Dans une intrigante pyramide située dans le Vieux-Port, les Soirées PY1 vous attendent pour une incursion dans des mondes immersifs aux visuels spectaculaires, sous différentes thématiques (jusqu’au 30 juin).

Thumbnail

À l’extérieur des musées, Montréal a tout un lot d’expositions scientifiques à fréquenter et de beautés à observer. L’art est partout, même sur les murs. Un circuit reliant les murales qui ornent les façades de la ville vous en convaincra. Fermé pour rénovation, le Biodôme et l’Insectarium de Montréal se refont une beauté, mais au Jardin botanique de Montréal et au Planétarium Rio Tinto Alcan de l’Espace pour la vie, cela bourdonne d’activités ! Détails et horaires ici. Profitez d’un incroyable panorama sur la ville dans une cabine de la Grande Roue de Montréal, la plus haute du Canada (60 mètres), à la Tour de Montréal au Parc olympique ou à l’Observatoire à 360° de la Place Ville Marie. Pendant la période estivale, marchez sous des milliers de boules multicolores et découvrez des installations artistiques éphémères, grâce à Aires Libres ou dansez au son de la musique électronique tous les dimanches au Picknic Électronik.

Sur les planches

Toujours divertissantes, bouleversantes ou amusantes, on ne s’ennuie jamais dans les salles de spectacles montréalaises. À La Licorne, voyez Bonne retraite, Jocelyne, une pièce de théâtre à l’humour cinglant qui questionne sur la culture du vide, alors que Jocelyne convie sa famille pour leur annoncer une nouvelle importante qui tombe à plat (4 au 15 juin). Mexique en couleurs vous transportera dans une culture fascinante dans un spectacle multidisciplinaire rassemblant 70 artistes sur scène, au Théâtre Jean-Duceppe (8 juin). Au théâtre Saint-Denis, c’est le grand retour de la comédie musicale à succès Mamma Mia!, une production réjouissante à grand déploiement qui met à l’honneur les chansons du groupe ABBA. On s’y retrouve en Grèce à la veille du mariage d’une jeune fille en quête de l’identité de son père (jusqu’au 6 juillet). Vingt-cinq ans après sa première représentation, le spectacle Alegria du Cirque du Soleil est de retour sous le grand chapiteau du Vieux-Port de Montréal, dans une version renouvelée. On y retrouvera des costumes magnifiques, des chorégraphies époustouflantes et des prouesses spectaculaires (jusqu’au 30 juin).

 

Ce n’est qu’un début : pour trouver d’autres idées de sorties culturelles, consultez les sites de La Vitrine culturelle et de la Place des Arts. Envie de rire un peu? De nombreuses soirées d’humour à petit prix ont lieu dans plusieurs petites salles et bars de Montréal. Pour assister à l’une de ces soirées, rendez-vous à L’Abreuvoir, au Brouhaha, au Bordel Comédie Club ou encore au Terminal.

En musique

Montréal est une musicienne! Avec ses accords pop, classiques ou électroniques, il y en a pour tous les mélomanes. Sur la terrasse St-Ambroise, le Folk Fest de Montréal accueillera des artistes sur trois scènes extérieures pour présenter des concerts gratuits. Les festivaliers sont invités à étaler leur couverture pour pique-niquer et des camions de cuisine de rue seront sur place pour les sustenter (13 au 16 juin).  Le Festival de musique de chambre de Montréal est l’un des plus reconnus du genre au monde. Assistez au spectacle de Grégory Charles, au concert de James Ehnes qui interprètera des sonates pour violon de Beethoven, aux symphoniques de Beethoven au piano, voyez des ténors d’exception et découvrez la relève de la musique classique (7 au 16 juin). Dans un autre registre, le MTelus accueillera le rappeur canadien Nav avec sa tournée Bad Habits (11 juin). Le talentueux groupe Pentatonix performera au Centre Bell avec leur foisonnant répertoire de chansons a capella (11 juin). Présenté en première canadienne  par le Chœur classique de Montréal, le Requiem du compositeur russo-polonais Osip Kozlovsky est classé parmi les dix plus beaux jamais créés. Il sera présenté à la Maison Symphonique (8 juin). Le vétéran du rock québécois Robert Charlebois est plus en forme que jamais et il revisitera son répertoire dans le spectacle-événement Robert en CharleboisScope. Chaque époque de sa carrière sera représentée par des projections multimédia présentées sur écran géant, dans une scénographie d’envergure, à la Salle Wilfrid-Pelletier (6 au 8 juin). Pour le deuxième week-end sur l’Esplanade du Parc olympique, le Festival Oasis propose une programmation regroupant les plus grands noms de la musique électronique. Cette semaine, voyez Green Velvet et Don Omar (jusqu’au 16 juin). Côté chœur, Montréal accueille les voix du Bexley High School Vocal Ensemble à la cathédrale Christ Church le 12 juin à 14 h. Entrée gratuite!

Pour assister à des spectacles de musique indépendante, jetez un œil aux programmations de la Casa Del Popolo, de La Sala Rossa, de La Vitrola, des légendaires Foufounes Électriques et Quai des Brumes, du Verre bouteille, de l’O Patro Vys, du Ministère, du Centre Phi, du Petit Campus et du Café Campus, du National et de La Tulipe, du Lion d’Or, de l’Escogriffe Bar Spectacle, du Ritz P.D.B. et du Atomic Cafe, entre autres. Quant au jazz québécois, il est à l’honneur à l’Upstairs Jazz Bar & Grill, au Dièse Onze, au Resonance Café et à la Maison du Jazz. Pour une formule souper-spectacle, optez pour le Balcon Cabaret Music-Hall ou le Casino de Montréal.

Sur grand écran

Aventurez-vous dans des montagnes de feu indomptables grâce à Volcans 3D, une immersion fascinante offerte au Cinéma Imax Telus du Centre des sciences de Montréal (jusqu’au 17 octobre). Dans la série Les grandes vues de la Grande Bibliothèque, (re)voyez des classiques du cinéma d’ici et d’ailleurs en français. Cette semaine, La donation, un drame du cinéaste québécois Bernard Émond sera présenté (31 mai).

Au musée

Vous êtes passionnés par le sport d’élite? Rendez-vous à L’expérience Olympique canadienne, un musée interactif unique et incontournable portant sur le mouvement olympique canadien, pour toute la famille. Dans l’édifice du Comité olympique canadien, au cœur du centre-ville de Montréal, découvrez divers sports olympiques comme le bobsleigh, l’athlétisme, l’escrime et le ski acrobatique dans un défi virtuel, laissez-vous raconter les anecdotes fascinantes des athlètes et transportez-vous dans la frénésie des Jeux Olympiques grâce à une vidéo immersive à la fine pointe de la technologie (en tout temps). La Fondation Phi présente Yoko Ono : Liberté conquérante. La première partie porte sur Les instructions de Yoko Ono, des « consignes » sur le rôle du visiteur et, en seconde partie, L’art de John et de Yoko se penche sur les initiatives de paix amorcées par le célèbre couple (jusqu’au 15 septembre). Présentée en première mondiale au Musée des beaux-arts de Montréal, l’exposition Thierry Mugler : Couturissime rassemble plus de 140 tenues de prêt-à-porter et de haute couture créées par cet artiste français visionnaire (jusqu’au 8 septembre).  En tout temps, vous pouvez côtoyer vos vedettes préférées au Grévin MONTRÉAL… ou presque. Prenez des selfies avec leur statue de cire! Vous pouvez également admirer les plus belles tenues haute couture de la plus célèbre des poupées aux Cours Mont-Royal à l’Expo Barbie. Et voyez ce qui se trame dans les galeries, dont le Centre Phi, DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, ArsenalNever Apart, Fonderie DarlingStation 16, la Galerie de l’UQAM, 1700 LA POSTELe Livart et Belgo, notamment.

Thumbnail

À manger et à boire

Les bonnes tables abondent à Montréal. Il y a une quantité phénoménale de restaurants, de menus, de produits à découvrir et toute une offre d’événements gourmands. Les Premiers Vendredis sont devenus un incontournable des étés montréalais. Chaque premier vendredi du mois, une quarantaine de camions de cuisine de rue se rassemblent sur l’Esplanade du Stade olympique pour proposer poutines, macaronis au fromage, buvettes et autres plaisirs savoureux, le tout dans une ambiance festive (7 juin)

Essayez l’une des nouvelles tables montréalaises ou attablez-vous dans un restaurant « apportez votre vin ». Et n’oubliez pas de goûter à notre poutine nationale, à notre smoked meat et à nos bagels ! Pour vos courses, faites la tournée des marchés publics montréalais, où vous trouverez des délices locaux et pourrez manger de bons petits plats. Vous avez soif ? Lisez Mixologie montréalaise : 5 bars à cocktails à essayer et Un toast aux bars à cocktails de Montréal. Si vous êtes plutôt du type bière, voyez Les microbrasseries à essayer à Montréal. Pour une conversation tranquille, avalez une bonne tasse de café, de thé ou de chocolat chaud (cafés indépendantssalons de thé) ou trouvez un coin douillet pour prendre l’apéro (les bars où il fait bon prendre un verresiroter un cocktailbars cachéssorties nocturnes).

 

Marie-Pier Gagnon

Marie-Pier Gagnon, rédactrice

Marie-Pier est une rédactrice qui écrit à la pige pour différents médias dont Châtelaine, Coup de Pouce et le journal Métro. Dans son emploi régulier, elle écrit à propos de la bouffe 40 heures par semaine et, dans ses temps libres, elle parle de bouffe 40 heures par semaine. Elle se fait aussi une joie de commenter la culture populaire, du dernier album indie mis en ligne sur Spotify en passant par le plus récent épisode d’Occupation Double.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.