Quoi faire à Montréal - avril 2021

Martine Rhéaume

Martine Rhéaume est rédactrice stratégique. Les textes qu'elle rédige ou dirige sont élégants mais précis, directs mais sympathiques. Diplômée d'abord en musicologie, Martine détient un DESS en communication marketing (HEC Montréal, 2016). Éditrice puis conceptrice chez TC Média Livres de 2011 à 2016, elle est responsable de la rédaction à C2 Montréal depuis janvier 2017.

Cet article a été mis à jour le 14 avril 2021.

Pour la première fois depuis plus d'un an, les salles de spectacle sont ouvertes. Elles se joignent aux musées et aux cinémas, qui ont rouvert leurs portes au cours des dernières semaines. Côté restauration, rien n'est encore annoncé, mais on sait déjà que les terrasses seront à l'honneur tout l'été.

Avec le retour du beau temps et certains assouplissements quant aux rassemblements dans les lieux publics, c'est aussi le retour des plats pour emporter à manger au parc du coin. Le printemps a toujours fière allure à Montréal, mais ce mois d'avril est sans doute l'un des plus excitants depuis bien longtemps. Voici une sélection d'activités pour bien profiter de ce renouveau tant espéré.

Sur scène et en ligne

Musique

Qui sait faire lever les salles comme FouKi? Retrouvez-le au MTELUS le 2 avril. Toujours issu de la scène hiphop, c'est Souldia qui prendra le contrôle de la salle mythique, le 16 avril. Du 9 au 11 avril, prenez-en plein les yeux et plein les oreilles avec le spectacle multimédia Robert en CharleboisScope (salle Wilfrid-Pelletier). Amateurs de piano, ne manquez pas Ludovico Einaudi (27 avril, salle Wilfrid-Pelletier) et la très populaire pianiste québécoise néoclassique dans L'OSM reçoit: Alexandra Stréliski (6 et 7 avril). L'Orchestre symphonique de Montréal tiendra également la 8e édition du Bal des enfants, Magie Symphonique, le 25 avril prochain avec le magicien Daniel Coutu. Passant quant à lui du piano au podium, Yannick Nézet-Séguin est soliste et chef dans un concert Mozart et Brahms, où il agit à titre de soliste et de chef (Orchestre Métropolitain, Maison symphonique, 11 avril).

Cirque

Du 15 au 22 avril, profitez de la programmation web du Monastère. Les visionnements sont gratuits et tout don pour soutenir sa programmation circassienne estivale est grandement appréciés. Les inscriptions sont obligatoires.

Théâtre

Les coulisses fourmillent d'activité à saine distance pour le retour en salle du théâtre et de ses acteurs. Chez Duceppe du 31 mars au 22 avril, L'amour est un dumpling présente le succès de Mathieu Quesnel et Nathalie Doummar, explorant vie amoureuse et âge adulte. Le grand amour de Pauline Julien et Gérald Godin, dans leurs mots: c'est ce qui vous attend pour le retour en salle du TNM, dans La renarde et le mal peigné (16 au 21 avril).

Dès le 20 avril, le Rideau Vert renoue avec le théâtre de Michel Tremblay avec Le vrai monde?, où le créateur s'interroge sur les limites entre s'inspirer de la vie de sa famille et la vampiriser. À La Licorne, du 12 au 30 avril, Gros gars, prise de parole poétique et analogique joue aux limites du récital de poésie et de la performance. Après un an d'attente, le Prospero présente la création de la tragique histoire d'amour Mourir tendre, de Guy Régis Jr. Au théâtre Aux écuries, la pièce Happy hour (anglais sous-titré français) reprend également du service, du 1er au 11 avril. Le Théâtre Denise Pelletier présentera la pièce Je cherche une maison qui vous ressemble du 22 au 30 avril prochain. Amateurs du Quat'Sous et de l'Espace Go, restez à l'affût pour l'annonce de leur retour en salle.

Humour

L'humour réfléchi mais jamais snob de Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques est parfait pour vous sortir des blues du confinement (Cinquième salle, 16 et 17 avril). Dans un tout autre style, Guy Nantel reprendra également le chemin de la scène (Cinquième salle, 18 avril). Avec son propos toujours furieusement actuel, Rosalie Vaillancourt présente son spectacle Enfant-roi le 24 avril (Cinquième salle). Parmi les humoristes, André Sauvé (Théâtre St-Denis, 23-24 avril), Alexandre Barrette (Club Soda, 23 avril) et Philippe Bond (L'Olympia, 2 avril) remontent également sur les planches.

Cinéma

Pour voyager à travers l'écran, le 37 e Festival international de cinéma Vues d’Afrique se tiendra du 9 au 18 avril (programmation à venir).

L'art et les musées prennent leur erre d'aller

L'exposition immersive OASIS Immersion, présentée au Palais des Congrès, est l'incontournable de la saison (réservation à l'avance nécessaire). Les musées et les galeries sont expertes dans l'art de vous faire connecter avec les œuvres, en toute sécurité.

Au Musée des beaux-arts de Montréal, cinq expositions foisonnantes de découvertes artistiques et de réflexions sur les grands enjeux de notre temps sont accessibles sur place. Au programme : la grande exposition Riopelle : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones, ainsi que GRAFIK! Cinq siècles d’arts graphiques allemands et autrichiens, Yann Pocreau: Les impermanents, Caroline Monnet: Ninga Mìnèh et Manuel Mathieu : Survivance. N'oubliez pas que les réservations sont nécessaires.

Dans le Vieux-Montréal, le musée Pointe-à-Callière vous propose À l’abordage! Pirates ou Corsaires? , entièrement renouvelée cet automne, ainsi que les expositions temporaires Train, transporteur de rêves  et Montréal à l'italienne. Achetez vos billets en ligne (sans plage horaire réservée) et consultez le guide des visiteurs.

Au Musée McCord, voyez ou revoyez la rétrospective Chapleau – Profession : caricaturiste, Porter son identité – La collection Premiers Peuples et en dernière chance jusqu'au 21 mai, l'exposition Christian Dior. Plusieurs options de visites en ligne sont également disponibles.

Le Musée d'art contemporain de Montréal vous accueille avec l'installation vidéo Vertigo Sea de John Akohmfra, pour voir la mer dans toute sa terrifiante beauté (jusqu'au 4 avril). Découvrez-y également La machine qui enseignait des airs aux oiseaux, qui regroupe plus de trente artistes d'ici (jusqu'au 25 avril). En ligne, plongez ou replongez dans l'univers de Leonard Cohen avec une version numérique immersive d'Une brèche en toute chose, l'exposition qui a fait se déplacer les foules en 2017.

Le Biodôme nouveau est enfin de retour, juste à temps pour les températures plus fraîches. Sur réservation, le lynx, les singes, les oiseaux exotiques et les célèbres pingouins vous attendent de pied ferme, dans leur tout nouvel habitat. Ici aussi, les billets s'achètent d'avance, pour une expérience digne des VIP.

Le Château Ramezay, ce musée et site historique du Vieux-Montréal, sera ouvert tous les jours de la relâche sans réservation, et présentera notamment l'exposition temporaire Paysages montréalais – Œuvres d’art de la collection Power Corporation du Canada, en plus de l’exposition permanente 1812 : des objets à découvrir.

La vie sociale, c'est dehors

La neige fond à vue d'oeil, et si vous attendiez le bon moment pour vous lancer dans la raquette, mieux vaut passer votre tour. Par contre, les grands parcs de Montréal s'éveillent pour devenir les points de rencontre des visiteurs. Armés d'un café pour emporter ou d'un plat à déguster, ils et elles seront nombreux à prendre un bon bol d'air et revoir les visages familiers de leurs proches, même de loin. Et pour vous déplacer, Bixi reprend du service dès le 9 avril, avec 725 nouveaux BIXI électriques et 83 nouvelles stations électriques qui viennent s'ajouter au vaste réseau. À vos casques!

Célébrez l'arrivée du printemps en famille dans le Vieux-Montréal et le Vieux-Port! Observez Montréal comme nul par ailleurs à partir de La Grande Roue de Montréal, grimpez dans les structures impressionnantes de Voiles en Voiles et planez comme un oiseau chez Tyrolienne MTL (ouvert les samedis et dimanches).

Pâques dans le Vieux-Montréal

C'est encore un peu le temps de se sucrer le bec! Le weekend de Pâques lance le mois d'avril cette année, et les commerces du Vieux-Montréal se mobilisent pour vous en faire voir de toutes les saveurs. Passez au Bar à beurre pour goûter leurs spécialités pascales, dégustez en chambre le délicieux brunch de Pâques de l'Intercontinental et prenez des cours de vin ou de cuisine (à distance) à l'Atelier des saveurs.

Grands parcs et grands boulevards

Le moment est venu de vous réapproprier votre ville à pieds. Suivez notre guide pour faire le tour des grandes murales ou des autres œuvres d'art public, et arrêtez-vous prendre un café ou une pâtisserie. Entre la tombée de la nuit et le couvre-feu, découvrez les projections de Cité-Mémoire, qui retrace l'histoire de la métropole avec le Vieux-Montréal pour canevas.

Sur le Plateau Mont-Royal, le parc Jeanne-Mance et le parc du Mont-Royal serviront de rendez-vous aux flâneurs et aux sportifs, tout comme le majestueux parc La Fontaine. Plus à l'est, le parc Maisonneuve étonne et offre encore plus d'espace pour ces apéros impromptus. Au nord, le parc Frédéric-Back est un lieu à découvrir. Avec sa ferme écologique et ses sentiers à perte de vue, le Parc-nature du Cap-Saint-Jacques vaut le détour vers l'ouest. Accessible en métro et toujours bien animé, le parc Jean-Drapeau offre une vue imprenable sur la ville et des activités pour tous. Dès le 2 avril, le Circuit Gilles-Villeneuve au Parc Jean-Drapeau ouvre ses portes aux cyclistes pour la saison estivale.

Goûtez la gastronomie d'ici

En prévision de la saison des terrasses, les restaurants de Montréal s'éveillent pour vous offrir encore plus d'options à emporter (sans oublier la livraison toujours disponible, même après le couvre-feu). Mettez du glamour dans votre plat pour emporter en vous arrêtant chez Henri Brasserie Française, porte voisine de Birks. Sandwich, pizzas ou salades, les petits plats du Moleskine sont toujours bien pensés. Le menu du Pastaga et les vins nature qui y figurent font tourner les têtes vers cette institution de la Petite-Italie. Avec ses kits apéro et ses boîtes repas, on a toute une impression de Chez Victoire, chez soi. Du foie gras torchon à la poutine au filet de porc effiloché, le Café Petit Flore est typiquement montréalais. Et pourquoi se priver d'un classique comme le Café Olimpico, sur St-Viateur, dans le vieux port ou au centre-ville.

À bout d'idées de restaurants à encourager? Parcourez cette liste des restaurants qui offrent la livraison ou les services à emporter pour trouver l'inspiration pour les grands soirs et les petites faims.

Sortir faire les boutiques

Les soldes battent leur plein dans les boutiques de Montréal, et les collections d'été pointent le bout du nez. Renouez avec le plaisir de faire les boutiques et de discuter avec les commerçants, vous leur avez manqué!

Librairies, petites et grandes

Le plaisir de fouiller les librairies à la recherche du bouquin qui nous captivera assez pour nous éloigner des écrans est enfin de retour. Celles et ceux qui aiment découvrir de petits bijoux seront enchantés de visiter Le Port de tête (Plateau), Livresse (Sud-Ouest) et sa grande soeur la Librairie de Verdun, Paulines (Rosemont), Raffin (Villeray), l'Euguélionne (Village) ou Zone Libre (centre-ville). Amoureux de la langue de Shakespeare, aventurez-vous dans les très branchées Drawn & Quarterly (Mile End) et St. Henri Books (Sud-Ouest). Et pour vos besoins incluant les livres et bien plus, rendez-vous chez Indigo (Place Montréal Trust) ou dans un des nombreux Renaud-Bray. C'est le temps d'encourager ces commerces que vous aimez.

Ces cadeaux qui rapprochent

En ces temps où l'on s'éloigne physiquement de nos êtres chers, les petits gestes et les beaux objets comptent encore davantage. Vous pensez à quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps? Pourquoi ne pas le dire avec un arrangement floral de chez Sky cadeaux et fleurs ou bien des boites de chocolats étonnants, en provenance de chez État de choc. Pour rehausser votre décor, que vos collègues connaissent maintenant par cœur, visitez Jamais assez et procurez-vous leurs objets aux lignes pures (Mile-end), ou alors chez Maison Pépin pour tout trouver, des chandelles aux services de tables (Vieux-Montréal). Et pour l'épicurien qui raffine ses recettes d'automne à base de champignons, vous trouverez un cadeau qui lui plaira à la Mycoboutique (Plateau Mont-Royal).

Quelques morceaux d'élégance

Malgré ce que veut l'adage, avril est souvent le moment où les manteaux s'allègent – quand ils ne sont pas carrément relégués aux oubliettes. Pour raffiner votre look, profitez des services de stylisme de la Boutique 5e avenue, ou passez simplement y chercher quelques morceaux chics. Pour trouver la pièce qui fera scintiller le soleil hivernal, c'est à la bijouterie Birks ou alors dans la collection printemps-été de la boutique Anne-Marie Chagnon qu'il faut chercher. Pour encourager les producteurs d'ici, faites un arrêt à la boutique arloca. Les deux boutiques atelier b vous offrent quant à elles des collections minimalistes et essentielles, pour petits et grands, en plus de masques réutilisables qui ont tout pour vous faire sourire.

Martine Rhéaume

Martine Rhéaume est rédactrice stratégique. Les textes qu'elle rédige ou dirige sont élégants mais précis, directs mais sympathiques. Diplômée d'abord en musicologie, Martine détient un DESS en communication marketing (HEC Montréal, 2016). Éditrice puis conceptrice chez TC Média Livres de 2011 à 2016, elle est responsable de la rédaction à C2 Montréal depuis janvier 2017.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus