Quoi faire à Montréal – 4 au 10 octobre 2019

Marie-Pier Gagnon

Les feuilles des arbres ne sont pas seules à montrer leurs couleurs en ce début d’octobre. Montréal est tout aussi colorée! Contemplez des classiques de l’automne au Grand Bal des citrouilles, assistez à des performances novatrices pendant le festival Phénomena, remplissez-vous la panse pendant Les Premiers vendredis – cuisine de rue de Montréal et encouragez le Club de hockey Canadien pour son premier match officiel de la saison à domicile.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

En vedette

Octobre est assurément le mois de la citrouille! Pour admirer plus de 800 courges et citrouilles de toutes les formes et couleurs décorées de façon originale, rendez-vous au Grand Bal des citrouilles, un événement annuel du Jardin botanique de Montréal qui émerveille petits et grands (4 au 31 octobre). Les plus courageux sont attendus par les vampires et les zombies de La Ronde pour le Festival de la Frayeur. À quelques semaines de l’Halloween, le parc d’attraction se métamorphose et propose d’effrayantes maisons hantées et de l’animation en continu pour toute la famille (5 au 27 octobre). Le Carnaval des couleurs, présenté au Complexe Desjardins, c’est Montréal dans toute sa diversité qui célèbre les communautés multiethniques et LGBTQ de la ville. Danse cubaine, spectacles de musique et une programmation riche en divertissement se mêleront à des conférences et à une zone communautaire (7 au 9 octobre).

Faites des trouvailles uniques au Bazar Les Intemporelles de Villeray. Trouvez des vêtements et de la décoration vintage, mais aussi de magnifiques créations d’artisans locaux, réunis au Centre de loisirs communautaires Lajeunesse (5 octobre). La semaine sera sportive grâce à plusieurs matchs des grandes équipes montréalaises. Les fans du Club de hockey Canadien sont impatients d’acclamer leur équipe, qui amorcera sa saison régulière au Centre Bell en affrontant les Red Wings de Detroit (10 octobre). Au Stade Saputo, c’est l’équipe de soccer de l’Impact de Montréal qui accueillera à domicile le New York Red Bulls (6 octobre), alors que l’équipe de football des Alouettes de Montréal se frottera aux Stampeders de Calgary, au Stade Mémorial Percival-Molson (5 octobre).

À l’extérieur des musées, Montréal a tout un lot d’expositions scientifiques à fréquenter et de beautés à observer. L’art est partout, même sur les murs. Un circuit reliant les murales qui ornent les façades de la ville vous en convaincra. Fermés pour rénovation, le Biodôme et l’Insectarium de Montréal se refont une beauté, mais au Jardin botanique de Montréal et au Planétarium Rio Tinto Alcan de l’Espace pour la vie, cela bourdonne d’activités ! Profitez d’un incroyable panorama sur la ville dans une cabine de la Grande Roue de Montréal, la plus haute du Canada (60 mètres), à la Tour de Montréal au Parc olympique ou à l’Observatoire à 360° de la Place Ville Marie.

Thumbnail

En musique

Admirez toute la splendeur du Grand Orgue Pierre-Béique de la Maison symphonique de Montréal pendant le concert L’art de l’orgue, une soirée musicale entièrement consacrée à ce majestueux instrument où des organistes de renom sont au programme (6 octobre). Dans la même salle, l’Orchestre Métropolitain présente la Symphonie du Nouveau Monde, composé par Dvorák, alors qu’il s’installe dans le New York plein de liberté de la fin du XIXe siècle. On présentera également pendant ce concert Appalachian Spring de Copland et Concerto pour cor anglais de la compositrice canadienne d’origine métisse Karen Sunabacka (10 au 13 octobre). Le groupe français pionnier de l’électro-swing Caravan Palace sera de passage au MTELUS (7 octobre).

Assistez à un concert intime du chanteur Julien Clerc, figure emblématique de la chanson française, qui sera supporté sur scène pas deux pianos et une section de cordes. Une soirée qui s’annonce inoubliable, à la Maison symphonique (5 et 7 septembre). Connaissant un succès phénoménal avec leurs tubes house, le groupe The Chainsmokers sera de passage au Centre Bell avec sa tournée World War Joy (9 octobre).

Pour assister à des spectacles de musique indépendante, jetez un œil aux programmations de la Casa Del Popolo, de La Sala Rossa, de La Vitrola, des légendaires Foufounes Électriques et Quai des Brumes, du Verre bouteille, de l’O Patro Vys, du Ministère, du Centre Phi, du Petit Campus et du Café Campus, du National et de La Tulipe, du Lion d’Or, de l’Escogriffe Bar Spectacle, du Ritz P.D.B. et du Atomic Cafe, entre autres. Quant au jazz québécois, il est à l’honneur à l’Upstairs Jazz Bar & Grill, au Dièse Onze, au Resonance Café et à la Maison du Jazz. Pour une formule souper-spectacle, optez pour le Balcon ou le Casino de Montréal.

Thumbnail

Sur les planches

Montréal se révèle vraiment sur ses scènes grâce à une richesse créative incomparable. Le festival Phénomena est un événement interdisciplinaire qui met de l’avant des artistes singuliers et des performances inclassables. Des cabarets, des performances fantaisistes et théâtrales, des performances des arts de la marionnette, des happenings, de la danse performative, des installations et des représentations éclatés et poétiques seront de la partie, à la Sala Rossa et à la chapelle de l’Espace Fullum (5 au 25 octobre). Qu’adviendra-t-il lorsque l’humain sera appelé à côtoyer une intelligence artificielle ultra sophistiquée? C’est la question posée par EVE 2050, une création chorégraphique où huit danseurs évoluent dans un monde hyper connecté, présentée à l’édifice Wilder (8 au 11 octobre). Dans une formule 5 à 7 décontracté où théâtre, bière et bouffe sont réunis, voyez la pièce en un acte Être Norvégien. Un « feel good show », où un homme récemment sorti de prison rencontre une femme dans un bar dont les origines norvégiennes viennent à prendre beaucoup trop de place dans la conversation (8 au 18 octobre).

Avec BODY ELECTRIC, à l’Usine C, quatre artistes utilisent le corps humain comme conducteur d’énergie, la transformant en mouvements, dans quatre œuvres. Une série qui allie danse et performance (2 au 11 octobre). Le Cirque Alphonse vous promet un spectacle qui décoiffe à La TOHU! Avec Tabarnak, fresque musicale trad rock, il revisite l’espace sacré de l’église de façon irrévérencieuse et jubilatoire (2 au 12 octobre). Plus de 150 artistes seront réunis sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier pour Carmina Burana et Stabat MATER des Grands Ballets Canadiens de Montréal, dont 40 danseurs, 70 musiciens et 3 chanteurs solistes. Au Théâtre St-Denis, c’est le retour de Serge Fiori, Seul Ensemble, un spectacle du Cirque Éloize regroupant danseurs et acrobates inspiré des créations de l’auteur-compositeur-interprète (26 septembre au 2 octobre).

Ce n’est qu’un début : pour trouver d’autres idées de sorties culturelles, consultez les sites de La Vitrine culturelle et de la Place des Arts. Envie de rire un peu? De nombreuses soirées d’humour à petit prix ont lieu dans plusieurs petites salles et bars de Montréal. Pour assister à l’une de ces soirées, rendez-vous à l'Abreuvoir, au Brouhaha, au Bordel Comédie Club ou encore au Terminal Comédie Club.

Thumbnail

Sur grand écran

Le Festival du nouveau cinéma est l’un des événements les plus courus par les cinéphiles québécois chaque année depuis 48 ans. Il présente une riche programmation de films canadiens, québécois et du monde entier en faisant une grande place au cinéma novateur. L’édition de 2019 compte à son programme des œuvres fort attendues, notamment Varda par Agnès, d’Agnès Varda, Sorry We Missed You, de Ken Loach, Douleur et gloire, de Pedro Almodovar et Guest of Honor d’Atom Egoyan, en ouverture de l’événement. Les films sont projetés dans plusieurs lieux à Montréal (9 au 20 octobre). Avec son écran géant et sa technologie 3D, regarder un film au Cinéma IMAX du Centre des sciences de Montréal n’est jamais banal. Cette saison, assistez aux représentation de Super chiens 3D, de Volcans 3D ou de Dans la forêt de l’ours esprit 3D.

Thumbnail

Au musée

Le Centre des sciences de Montréal vous convie à son exposition La santé de la tête aux pieds, une programmation intégrée sur la santé globale se déclinant en trois volets : la santé mentale, le sport et la science, et la gestion de l’anxiété, le tout dans une expérience interactive et dynamique pour toute la famille (5 octobre au 5 janvier). Grâce à l’exposition Momies égyptiennes du Musée des beaux-arts de Montréal, découvrez le passé d’individus de l’Antiquité. Grâce aux plus récentes technologies, des chercheurs ont pu retracer l’histoire symbolique et biologique de six momies de la célèbre collection égyptienne du British Museum (14 septembre au 2 février). Véritable tradition automnale, le Jardin de Chine du Jardin botanique de Montréal se transforme en Jardin de lumière, illuminé de centaines de lanternes fabriquées à la main par des artisans chinois. Cette année, les lanternes évoqueront les mythes fondateurs de cette civilisation millénaire (jusqu’au 31 octobre).

Au Musée d’art contemporain de Montréal, voyez l’exposition Braver le monumental, la plus grande rétrospective de l’artiste canadienne Rebecca Belmore. Son œuvre aborde avec beauté, sensibilité et résilience nos relations problématiques avec le territoire, la situation des femmes, les événements historiques et la violence continue envers les peuples autochtones (jusqu’au 6 octobre). Pointe-à-Callière vous invite à découvrir À table! Le repas gastronomique des Français. Entrez dans l’histoire de la gastronomie française lors d’une incursion fascinante dans l’art de la table élevé au rang de patrimoine culturel par l’UNESCO (jusqu’au 13 octobre). Vous êtes passionnés par le sport d’élite? Rendez-vous à L’Expérience olympique canadienne, un musée interactif unique et incontournable portant sur le mouvement olympique canadien pour toute la famille. Dans l’édifice du Comité olympique canadien, découvrez divers sports olympiques dans un défi virtuel, laissez-vous raconter les anecdotes fascinantes des athlètes et transportez-vous dans la frénésie des Jeux olympiques grâce à une vidéo immersive à la fine pointe de la technologie (en tout temps).

En tout temps, vous pouvez côtoyer vos vedettes préférées au Grévin MONTRÉAL… ou presque. Prenez des selfies avec leur statue de cire! Vous pouvez également admirer les plus belles tenues haute couture de la plus célèbre des poupées aux Cours Mont-Royal à l’Expo Barbie. Et voyez ce qui se trame dans les galeries, dont le Centre Phi, la Fondation Phi pour l’art contemporain, ArsenalNever ApartFonderie DarlingStation 16, la Galerie de l’UQAM, 1700 LA POSTE et Le Livart, notamment.

Thumbnail

À manger et à boire

Les bonnes tables abondent à Montréal. Il y a une quantité phénoménale de restaurants, de menus et de produits à découvrir et toute une offre d’événements gourmands. Après un été de bonne bouffe, de cocktails et de festivités, les Premiers vendredis – cuisine de rue de Montréal s’apprêtent à ranger leurs camions. Il vous reste une soirée pour profiter de ce délicieux terrain de jeu où les camions de cuisine de rue vous attendent avec leurs burgers, macaroni au fromage, pizzas et autres plaisirs décadents sur l’Esplanade du Parc olympique (4 octobre).

Essayez l’une des nouvelles tables montréalaises ou attablez-vous dans un restaurant « apportez votre vin ». Et n’oubliez pas de goûter à notre poutine nationale, à notre smoked meat et à nos bagels ! Pour vos courses, faites la tournée des marchés publics montréalais, où vous trouverez des délices locaux et pourrez manger de bons petits plats. Vous avez soif ? Lisez Mixologie montréalaise : 5 bars à cocktails à essayer et Un toast aux bars à cocktails de Montréal. Si vous êtes plutôt du type bière, voyez Les microbrasseries à essayer à Montréal. Pour une conversation tranquille, avalez une bonne tasse de café, de thé ou de chocolat chaud (cafés indépendantssalons de thé) ou trouvez un coin douillet pour prendre l’apéro (les bars où il fait bon prendre un verresiroter un cocktailbars cachéssorties nocturnes).

Marie-Pier Gagnon

Marie-Pier Gagnon, rédactrice

Marie-Pier est une rédactrice qui écrit à la pige pour différents médias dont Châtelaine, Coup de Pouce et le journal Métro. Dans son emploi régulier, elle écrit à propos de la bouffe 40 heures par semaine et, dans ses temps libres, elle parle de bouffe 40 heures par semaine. Elle se fait aussi une joie de commenter la culture populaire, du dernier album indie mis en ligne sur Spotify en passant par le plus récent épisode d’Occupation Double.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus