Quoi faire à Montréal – 3 au 9 mai 2019

Marie-Pier Gagnon

Comme le mois de mai et ses tulipes qui fleurissent les parterres, Montréal est en pleine éclosion d’activités de toutes sortes. Cette semaine, assistez à la pièce de théâtre Le Schpountz, revivez les années de l’entre-deux-guerres avec L’OSM à l’ère du swing et profitez du beau temps à Aires Libres et aux Tams-tams du mont Royal.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Sur les planches

Classique acclamé ou nouvelle création, la scène montréalaise traverse les styles et les époques tout en étant complètement contemporaine à la fois. Adapté d’un scénario de Marcel Pagnol, Le Schpountz est présenté au Théâtre du Rideau Vert. On y suit le destin d’un jeune homme qui se croit doté d’un grand talent à qui l’on offre un rôle au cinéma. Mais serait-ce trop beau pour être vrai (7 mai au 8 juin)? Entre théâtre et concert, Maestria est le résultat d’une rencontre entre une pianiste atteinte d’un cancer et son chirurgien, également pianiste. Un récit humain porteur de message d’espoir, présenté au Centre Pierre-Péladeau (3 mai). Deux pièces de théâtre sont présentement jouées à La Licorne. La première, Cr#%# d’oiseau cave, est une déconstruction ludique de La Mouette de Tchekhov qui questionne notre société et la célébrité (jusqu’au 25 mai). La deuxième, La Fissure, nous laisse entrer dans l’intimité d’un couple en pleine crise, incapable de communiquer (6 au 24 mai). Le Dr. Mobilo Aquafest est un festival d’humour qui veut faire tomber les idées préconçues sur ce que doit être l’humour. Près d’une vingtaine de spectacles complètement irrévérencieux seront donnés pendant cette semaine (4 au 11 mai). 25 ans après sa première représentation, le spectacle Alegria du Cirque du Soleil est de retour sous le grand chapiteau du Vieux-Port de Montréal, dans une version renouvelée. On y retrouvera des costumes magnifiques, des chorégraphies époustouflantes et des prouesses spectaculaires (jusqu’au 30 juin).

Ce n’est qu’un début : pour trouver d’autres idées de sorties culturelles, consultez les sites de La Vitrine culturelle et de la Place des Arts. Envie de rire un peu? De nombreuses soirées d’humour à petit prix ont lieu dans plusieurs petites salles et bars de Montréal. Pour assister à l’une de ces soirées, rendez-vous à L’Abreuvoir, au Brouhaha, au Bordel Comédie Club ou encore au Terminal Comédie Club.

Thumbnail

En musique

Cette semaine, dansez le swing et faites de superbes découvertes dans la relève musicale. Grand concours-vitrine, la scène des Francouvertes a vu défiler de nombreux musiciens pendant les dernières semaines. C’est maintenant la grande finale, au Club Soda, qui couronnera le gagnant de 2019 entre O.G.B, P'tit Belliveau et les Grosses Coques et Alex Burger (6 mai). Au Théâtre St-Denis, les trois Forever Gentlemen, Garou, Corneille et Roch Voisine, sont de retour pour un spectacle tout en smokings et paillettes dans une ambiance du Vegas des années 1950. Se joignent au trio un orchestre de cuivres et la chanteuse Marie-Ève Janvier (4 mai). Les Saisons Russes de Montréal mettent en lumière les grands compositeurs russes et slaves ainsi que des artistes à découvrir dans une série de concerts, mais c’est également des films, des expositions et des lectures de poésie de cette grande culture (8 mai au 8 juin). À la Maison symphonique, l’Orchestre symphonique de Montréal vous propose un concert éclaté avec L’OSM à l’ère du swing. Une incursion dans cette musique façonnée par le renouveau artistique et la censure de l’entre-deux-guerres. La chanteuse Catherine Major et le chanteur Pierre Lapointe seront également du spectacle. Après le concert, vous êtes invités à vous trémousser sur la piste de danse (4 mai)! Au Cabaret du Casino, Nancy Fortin revisite le foisonnant répertoire musical de Ginette Reno, chanteuse qui marque la culture populaire québécoise depuis 50 ans, avec le spectacle L’essentiel.

Pour assister à des spectacles de musique indépendante, jetez on œil aux programmations de la Casa Del Popolo, de La Sala Rossa, de La Vitrola, des légendaires Foufounes Électriques et Quai des Brumes, du Verre bouteille, de l’O Patro Vys, du Ministère, du Centre Phi, du Petit Campus et du Café Campus, du National et de La Tulipe, du Lion d’Or, de l’Escogriffe Bar Spectacle, du Ritz P.D.B. et du Atomic Cafe, entre autres. Quant au jazz québécois, il est à l’honneur à l’Upstairs Jazz Bar & Grill, au Dièse Onze, au Resonance Café et à la Maison du Jazz. Pour une formule souper-spectacle, optez pour le Balcon Cabaret Music-Hall ou le Casino de Montréal.

Sur grand écran

Le Festival International du Film d’Histoire de Montréal est consacré au cinéma qui met en valeur l’Histoire et ses représentations en fiction, en animation ou en documentaire. Tous les films seront projetés à la Cinémathèque québécoise (3 au 5 mai). Aventurez-vous dans des montagnes de feu indomptables grâce à Volcans 3D, une immersion fascinante offerte au Cinéma IMAX TELUS du Centre des sciences de Montréal (jusqu’au 17 octobre). Dans la série Les grandes vues de la Grande Bibliothèque, (re)voyez des classiques du cinéma d’ici et d’ailleurs en français. Cette semaine, la comédie dramatique Le pouilleux millionnaire (Version française de Slumdog Millionaire) de Danny Boyle sera présentée (3 mai).

Thumbnail

Au musée

Les 21 Balançoires sont de retour sur la Promenade des Artistes. Chaque balancement émet une note de musique pour créer une mélodie surprenante dans cette installation accessible gratuitement (jusqu’au 28 mai). La Fondation Phi pour l'art contemporain présentera Yoko Ono : LIBERTÉ CONQUÉRANTE/GROWING FREEDOM. La première partie porte sur Les instructions de Yoko Ono, des « consignes » sur le rôle du visiteur et, en seconde partie, L’art de John et de Yoko se penche sur les initiatives de paix amorcées par le célèbre couple (jusqu’au 15 septembre). Présentée en première mondiale au Musée des beaux-arts de Montréal, l’exposition Thierry Mugler : Couturissime rassemble plus de 140 tenues de prêt-à-porter et de haute couture créées par cet artiste français visionnaire (jusqu’au 8 septembre). Le Musée McCord présente Honte et préjugés : une histoire de résilience, une exposition de Kent Monkman, alias Miss Chief Eagle Testickle, qui dénonce le colonialisme en terres autochtones avec des œuvres qui fouettent les idées reçues avec un regard incisif (jusqu’au 5 mai). En tout temps, vous pouvez côtoyer vos vedettes préférées au Grévin MONTRÉAL… ou presque. Prenez des selfies avec leur statue de cire! Vous pouvez également admirer les plus belles tenues haute couture de la plus célèbre des poupées aux Cours Mont-Royal à l’Expo Barbie. Vivez l’expérience olympique comme si vous y étiez grâce à une expérience immersive de la Maison olympique canadienne. Et voyez ce qui se trame dans les galeries, dont le Centre Phi, Fondation Phi pour l’art contemporain, ArsenalNever Apart, Fonderie DarlingStation 16, la Galerie de l’UQAM, 1700 LA POSTELe Livart et Belgo, notamment.

Thumbnail

À manger et à boire

Les bonnes tables abondent à Montréal. Il y a une quantité phénoménale de restaurants, de menus et de produits à découvrir et toute une offre d’événements gourmands. Vivez une expérience hors du commun en dégustant un repas gastronomique dans un globe transparent sous la grande roue du Vieux-Port avec Dinner With A View. Dans les dômes, vous apprécierez le menu surprise du chef réputé René Rodriguez (jusqu’au 18 mai).

Essayez l’une des nouvelles tables montréalaises ou attablez-vous dans un restaurant « apportez votre vin ». Et n’oubliez pas de goûter à notre poutine nationale, à notre smoked meat et à nos bagels ! Pour vos courses, faites la tournée des marchés publics montréalais, où vous trouverez des délices locaux et pourrez manger de bons petits plats. Vous avez soif ? Lisez Mixologie montréalaise : 5 bars à cocktails à essayer et Un toast aux bars à cocktails de Montréal. Si vous êtes plutôt du type bière, voyez Les microbrasseries à essayer à Montréal. Pour une conversation tranquille, avalez une bonne tasse de café, de thé ou de chocolat chaud (cafés indépendantssalons de thé) ou trouvez un coin douillet pour prendre l’apéro (les bars où il fait bon prendre un verresiroter un cocktailbars cachéssorties nocturnes).

Thumbnail

En vrac

Signe que la belle saison est à nos portes, des activités incontournables de l’été montréalais sont de retour. Sur la rue Sainte-Catherine, transformée en rue piétonne, marchez sous des milliers de boules multicolores et découvrez des installations artistiques éphémères grâce à Aires Libres (2 mai au 23 septembre). Suivez le son des percussions jusqu’au parc du Mont-Royal tous les dimanches de l’été pour Les Tams-tams du mont Royal, une fête non-officielle et gratuite qui rassemble musiciens, danseurs et badauds dans une ambiance réjouissante (5 mai au 29 septembre). Le Festival Vue sur la Relève est une vitrine pour les jeunes artistes de tout acabit. Musique, théâtre, danse, découvrez des créateurs au talent exceptionnel dans différentes salles de Montréal (6 au 18 mai). Plus important festival littéraire multilingue en Amérique du Nord, Metropolis Bleu convie chaque année des écrivains, des philosophes et des journalistes du monde entier à des tables rondes, des entrevues, des lectures publiques et des ateliers d’écriture (2 au 5 mai). Rencontrez l’ancienne Première Dame des États-Unis, Michelle Obama, qui s’arrête au Centre Bell le temps d’une longue discussion sur son parcours, de ses débuts à Chicago jusqu’à la Maison Blanche (3 mai). Les tout-petits ont également droit à un festival leur étant dédié. Les Petits bonheurs sont des rendez-vous d’éveil à la culture par des spectacles, des ateliers de création et de sensibilisation aux arts et du cinéma (3 au 12 mai). Chevaliers et princesses sont attendus au Salon de la Passion Médiévale et Historique, un événement réunissant près de 75 exposants offrant des produits de toutes sortes et des activités uniques, au Centre Pierre-Charbonneau (3 au 5 mai). Sur l’Esplanade de la Place des Arts, on célèbre la culture hip-hop pendant deux journées complètes au Block Party, avec des performances et des battles, en plus de donner des ateliers de rap, de freestyle, de graffiti, de danse et de beat making (3 et 4 mai). Enfin, tous au Stade Saputo pour encourager l’équipe de soccer l’Impact de Montréal qui affrontera le New York FC (4 mai).

À l’extérieur des musées, Montréal a tout un lot d’expositions scientifiques à fréquenter et de beautés à observer. L’art est partout, même sur les murs. Un circuit reliant les murales qui ornent les façades de la ville vous en convaincra. Fermés pour rénovation, le Biodôme et l’Insectarium de Montréal se refont une beauté, mais au Jardin botanique de Montréal et au Planétarium Rio Tinto Alcan de l’Espace pour la vie, cela bourdonne d’activités ! Détails et horaires ici. Enfin, profitez d’un incroyable panorama sur la ville dans une cabine de la Grande Roue de Montréal, la plus haute du Canada (60 mètres), à la Tour de Montréal au Parc olympique ou à l’Observatoire à 360° de la Place Ville Marie.

Marie-Pier Gagnon

Marie-Pier Gagnon, rédactrice

Marie-Pier est une rédactrice qui écrit à la pige pour différents médias dont Châtelaine, Coup de Pouce et le journal Métro. Dans son emploi régulier, elle écrit à propos de la bouffe 40 heures par semaine et, dans ses temps libres, elle parle de bouffe 40 heures par semaine. Elle se fait aussi une joie de commenter la culture populaire, du dernier album indie mis en ligne sur Spotify en passant par le plus récent épisode d’Occupation Double.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.