Quoi faire à Montréal – 18 au 24 octobre 2019

Marie-Pier Gagnon

À la fois tournée vers la création actuelle, mais aussi portée par les traditions et pas mal d’action, Montréal n’est jamais ennuyante. Cette semaine, voyez les nouveautés théâtrales de plusieurs salles dont Disparu.e.s et La détresse et l’enchantement, découvrez la tradition orale québécoise pendant le Festival Interculturel du conte de Montréal, assistez aux projections du Festival Spasm et du Festival du nouveau cinéma, dégourdissez-vous les jambes pendant La Grande marche de Montréal et encouragez les équipes sportives montréalaises.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

En vedette

En avant toute pour La Grande marche de Montréal, un événement mettant de l’avant l’activité physique sur un parcours de 5 km où vous croiserez les lieux les plus emblématiques de la métropole, au départ de la Place des Festivals (20 octobre). Vivez le Montréal du début du siècle dans une ambiance coquine et extravagante pendant le Festival Burlesque de Montréal, au Club Soda. Boas, paillettes, humour, danse, chanson et effeuillage seront au programme de ce grand cabaret olé olé (18 et 19 octobre). Autrefois, le conte était un transmetteur d’histoire, de savoir et de légendes, mais il est quelque peu disparu avec les années. Il sera pourtant bien vivant pendant le Festival Interculturel du conte de Montréal, où 66 artistes proposeront une soixantaine de spectacles dans 44 lieux de la ville (18 au 27 octobre).

Poursuivez votre découverte des traditions québécoises et du conte pendant La Semaine des quêteux, à la Maison Saint-Gabriel, musée et site historique. Ce personnage qui se promenait de maison en maison racontait des histoires en échange d’un gîte. Des conteurs se prêteront au jeu et vous pourrez même réserver votre place à la table du quêteux pour un repas animé (20 au 27 octobre). Bricoleurs amateurs ou constructeurs aguerris, trouvez des idées pour vos futurs projets de rénovation pendant le Salon ExpoHabitation d’Automne au Stade olympique. Des centaines d’exposants vous y attendent pour répondre à vos questions et pour vous aider à réaliser vos plans (24 au 27 octobre). Suivez des guides certifiés pour en apprendre davantage sur les rues et les places publiques du quartier Bonsecours, l’un des premiers faubourgs de Montréal, qui se situe dans le Vieux-Port. Voyez ses bâtiments historiques et le site archéologique de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours pendant ce tour guidé (jusqu’au 26 octobre).

Assistez au meilleur de la scène sportive montréalaise : encouragez le Club de hockey Canadien qui affrontera les Sharks de San José au Centre Bell (24 octobre) et l’équipe de football des Alouettes de Montréal qui défiera les Argonauts de Toronto au Stade Mémorial Percival-Molson (18 octobre). Montréal est toujours à l’affût des dernières tendances. Vous êtes aussi à la recherche des dernières créations? Rendez-vous à La Grande Braderie de Mode Québécoise, qui se tiendra au Marché Bonsecours. Une centaine de designers québécois y vendent des échantillons et des surplus d’inventaire de leurs collections avec des réductions allant jusqu’à 80% de rabais. Une belle occasion de dénicher des morceaux d’exception à bon prix (jusqu’au 20 octobre).

À l’extérieur des musées, Montréal a tout un lot d’expositions scientifiques à fréquenter et de beautés à observer. L’art est partout, même sur les murs. Un circuit reliant les murales qui ornent les façades de la ville vous en convaincra. Fermés pour rénovation, le Biodôme et l’Insectarium de Montréal se refont une beauté, mais au Jardin botanique de Montréal et au Planétarium Rio Tinto Alcan de l’Espace pour la vie, cela bourdonne d’activités ! Profitez d’un incroyable panorama sur la ville dans une cabine de la Grande Roue de Montréal, la plus haute du Canada (60 mètres), à la Tour de Montréal au Parc olympique ou à l’Observatoire à 360° de la Place Ville Marie.

Thumbnail

Sur les planches

Cette semaine, les scènes montréalaises sont assaillies par une foule de nouveautés. Dans Disparu.e.s, au Théâtre Jean-Duceppe, la mystérieuse disparition d’un père de famille ramène ses trois filles à la maison, mais la mère du clan en fait un rassemblement miné de reproches et de confrontations (23 octobre au 23 novembre). Après quelques représentations acclamées l’an dernier, PARCE QUE LA NUIT est de retour à l’Espace Go. Cette pièce est librement inspirée de la vie et de l’œuvre de Patti Smith, une icône de la contreculture des années 1970, dans un spectacle éclaté, pluriel et incarnant la nécessité constamment renouvelée de se définir librement (23 octobre au 2 novembre). À la sortie de l’adolescence, une jeune fille de dix-huit ans surprend et choque sa famille par ses idées et ses choix. Son entourage tente alors de la maintenir en place et de réfréner ses aspirations. Le ravissement est présenté au Théâtre de Quat’sous (22 octobre au 16 novembre).

Au Théâtre du Nouveau Monde, La Détresse et l’Enchantement revisite l’autobiographie de Gabrielle Roy, l’une des auteures féminines les plus emblématiques du Québec, dans un solo émouvant (22 octobre au 2 novembre). Éveillez vos sens au Cabaret du Casino de Montréal : le fascinateur Messmer repousse les limites du subconscient en hypnotisant… les spectateurs (24 et 25 octobre). Dans un spectacle flamboyant, assistez à la RuPaul’s Drag Race, une comédie musicale où la chef de mission Asia O’Hara s’efforce de sauver l’univers avec l’aide de ses reines intergalactiques, au Théâtre Maisonneuve (20 octobre).

Dans la même salle se produira The Paco de Lucia Project, composé par les musiciens qui accompagnaient le légendaire guitariste de flamenco. Un projet qui visite à la fois les traditions du flamenco et son avenir (18 octobre). Le festival Phénomena est un événement interdisciplinaire qui met de l’avant des artistes singuliers et des performances inclassables. Des cabarets, des performances fantaisistes et théâtrales, des spectacles des arts de la marionnette, des happenings, de la danse performative, des installations et des représentations éclatées et poétiques seront de la partie, à la Sala Rossa et à la chapelle de l’Espace Fullum (jusqu’au 25 octobre). Plus de 150 artistes seront réunis sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier pour Carmina Burana et Stabat MATER des Grands Ballets Canadiens de Montréal, dont 40 danseurs, 70 musiciens et 3 chanteurs solistes (jusqu’au 19 octobre). Au Théâtre St-Denis, c’est le retour de Serge Fiori, Seul Ensemble, un spectacle du Cirque Éloize regroupant danseurs et acrobates inspiré des créations de l’auteur-compositeur-interprète (jusqu’au 20 octobre).

Ce n’est qu’un début : pour trouver d’autres idées de sorties culturelles, consultez les sites de La Vitrine culturelle et de la Place des Arts. Envie de rire un peu? De nombreuses soirées d’humour à petit prix ont lieu dans plusieurs petites salles et bars de Montréal. Pour assister à l’une de ces soirées, rendez-vous à l’Abreuvoir, au Brouhaha, au Bordel Comédie Club ou encore au Terminal Comédie Club.

En musique

À L’Astral, assistez à MUZ, le rendez-vous des musiques locales métissées. Au programme, 18 groupes de musique montréalais qui s’inspirent de traditions du monde entier se produiront sur scène, pendant 20 minutes chacun (jusqu’au 19 octobre). Au Théâtre Maisonneuve, Jónsi (Sigur Rós) & Alex Somers joueront l’album Riceboy Sleeps pour la première fois avec le Wordless Music Orchestra and Choir. Un spectacle unique se tenant dans des théâtres intimes en Amérique du Nord (23 octobre). Le duo de pop rock canadien composé des jumelles Tegan and Sara s’arrêtera au Théâtre Corona le temps d’une soirée (23 octobre). L’auteur-compositeur-interprète Corneille revisitera son répertoire ainsi que les pièces de ses plus récents albums à L’Olympia (24 octobre).

Pour assister à des spectacles de musique indépendante, jetez un œil aux programmations de la Casa Del Popolo, de La Sala Rossa, de La Vitrola, des légendaires Foufounes Électriques et Quai des Brumes, du Verre bouteille, de l’O Patro Vys, du Ministère, du Centre Phi, du Petit Campus et du Café Campus, du National et de La Tulipe, du Lion d’Or, de l’Escogriffe Bar Spectacle, du Ritz P.D.B. et du Atomic Cafe, entre autres. Quant au jazz québécois, il est à l’honneur à l’Upstairs Jazz Bar & Grill, au Dièse Onze, au Resonance Café et à la Maison du Jazz. Pour une formule souper-spectacle, optez pour le Balcon ou le Casino de Montréal.

Thumbnail

Sur grand écran

Les cinéphiles en auront plein l’écran en cette semaine chargée! Les amateurs de films de genre seront servis pendant le Festival Spasm, qui fait honneur à la cinématographie francophone en présentant des films d’horreur, de science-fiction, fantastiques, d’action, de suspense, de comédie, de trash et même inclassables (jusqu’au 26 octobre). Le Festival du nouveau cinéma est l’un des événements les plus courus par les cinéphiles québécois 48 ans. Il présente une riche programmation de films canadiens, québécois et du monde entier en faisant une grande place au cinéma novateur. L’édition de 2019 compte à son programme des œuvres fort attendues, notamment Varda par Agnès, d’Agnès Varda, Sorry We Missed You, de Ken Loach, Douleur et gloire, de Pedro Almodovar et Guest of Honor d’Atom Egoyan, en ouverture de l’événement. Les films sont projetés dans plusieurs lieux à Montréal (jusqu’au 20 octobre). Avec son écran géant et sa technologie 3D, regarder un film au Cinéma IMAX du Centre des sciences de Montréal n’est jamais banal. Cette saison, assistez aux représentation de Super chiens 3D ou de Dans la forêt de l’ours esprit 3D.

Thumbnail

Au musée

HideSeek est une installation éphémère empreinte de nostalgie qui vous fera retomber en enfance. Douze salles multidimensionnelles proposent des installations captivantes, interactives et surprenantes au 4301, rue Saint-Denis (jusqu’au 15 décembre). Le Musée McCord vous invite à découvrir Jean-Claude Poitras : Mode et inspirations, une exposition dédiée à ce designer québécois qui a marqué l’univers du prêt-à-porter montréalais des années 1970 à 2000.  Le Centre des sciences de Montréal vous convie à son exposition La santé de la tête aux pieds, une programmation intégrée sur la santé globale se déclinant en trois volets, la santé mentale, le sport et la science, et la gestion de l’anxiété, le tout dans une expérience interactive et dynamique pour toute la famille (jusqu’au 5 janvier)

Grâce à l’exposition Momies égyptiennes du Musée des beaux-arts de Montréal, découvrez le passé d’individus de l’Antiquité. Grâce aux plus récentes technologies, des chercheurs ont pu retracer l’histoire symbolique et biologique de six momies de la célèbre collection égyptienne du British Museum (jusqu’au 2 février). Véritable tradition automnale, le Jardin de Chine du Jardin botanique de Montréal se transforme en Jardin de lumière, illuminé de centaines de lanternes fabriquées à la main par des artisans chinois. Cette année, les lanternes évoqueront les mythes fondateurs de cette civilisation millénaire. Profitez de votre passage au jardin pour admirer plus de 800 courges et citrouilles de toutes les formes et couleurs décorées de façon originale au Grand Bal des citrouilles, un événement qui émerveille petits et grands (jusqu’au 31 octobre).

Vous êtes passionné par le sport d’élite? Rendez-vous à L’Expérience olympique canadienne, un musée interactif unique et incontournable portant sur le mouvement olympique canadien pour toute la famille. Dans l’édifice du Comité olympique canadien, découvrez divers sports olympiques dans un défi virtuel, laissez-vous raconter les anecdotes fascinantes des athlètes et transportez-vous dans la frénésie des Jeux olympiques grâce à une vidéo immersive à la fine pointe de la technologie. En tout temps, vous pouvez côtoyer vos vedettes préférées au Grévin MONTRÉAL… ou presque. Prenez des selfies avec leur statue de cire! Vous pouvez également admirer les plus belles tenues haute couture de la plus célèbre des poupées aux Cours Mont-Royal à l’Expo Barbie. Et voyez ce qui se trame dans les galeries, dont le Centre Phi, la Fondation Phi pour l’art contemporain, ArsenalNever Apart, la Fonderie DarlingStation 16, la Galerie de l’UQAM, 1700 LA POSTE et Le Livart, notamment.

Thumbnail

À manger et à boire

Les bonnes tables abondent à Montréal. Il y a une quantité phénoménale de restaurants, de menus et de produits à découvrir et toute une offre d’événements gourmands. Pour profiter pleinement des magnifiques couleurs de l’automne, étirez la saison des terrasses au sommet de l’hôtel William Gray. Découvrez ses nouveaux menus cocktails et nourriture, revisités autant pour le brunch, le lunch, le 5 à 7 et le souper, tout en demeurant bien au chaud (jusqu’au 3 novembre). Les amateurs et les spécialistes de café se rencontreront au Centre des sciences de Montréal pour la 5e Édition Festival du Café de Montréal | ECCM 2019. Dégustez du café à volonté pendant votre visite, assistez à des conférences et à des ateliers et voyez les compétitions où s’affronteront des experts du café ainsi que les Olympiques de latte art (19 et 20 octobre).

Essayez l’une des nouvelles tables montréalaises ou attablez-vous dans un restaurant « apportez votre vin ». Et n’oubliez pas de goûter à notre poutine nationale, à notre smoked meat et à nos bagels ! Pour vos courses, faites la tournée des marchés publics montréalais, où vous trouverez des délices locaux et pourrez manger de bons petits plats. Vous avez soif ? Lisez Mixologie montréalaise : 5 bars à cocktails à essayer et Un toast aux bars à cocktails de Montréal. Si vous êtes plutôt du type bière, voyez Les microbrasseries à essayer à Montréal. Pour une conversation tranquille, avalez une bonne tasse de café, de thé ou de chocolat chaud (cafés indépendantssalons de thé) ou trouvez un coin douillet pour prendre l’apéro (les bars où il fait bon prendre un verresiroter un cocktailbars cachéssorties nocturnes).

Marie-Pier Gagnon

Marie-Pier Gagnon, rédactrice

Marie-Pier est une rédactrice qui écrit à la pige pour différents médias dont Châtelaine, Coup de Pouce et le journal Métro. Dans son emploi régulier, elle écrit à propos de la bouffe 40 heures par semaine et, dans ses temps libres, elle parle de bouffe 40 heures par semaine. Elle se fait aussi une joie de commenter la culture populaire, du dernier album indie mis en ligne sur Spotify en passant par le plus récent épisode d’Occupation Double.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus