Les parcs et espaces publics de Montréal : heureux lieux de convergence

Rebecca Sellers

Étant donné que de nombreux Montréalais n’ont accès ni à une cour, ni à un jardin, les espaces verts et publics revêtent pour eux une grande importance, particulièrement durant les longues et chaudes journées d’été. Ces lieux sont propices à la détente, aux rencontres et à nombre d’activités, comme assister à des prestations musicales, parcourir les étalages d’un marché ou assister à une pièce de théâtre. Voici donc quelques endroits où le divertissement à ciel ouvert n’a pas de prix.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Shakespeare dans le parc

Une chaise de jardin et une couverture, voilà le simple attirail nécessaire pour s’imprégner de la langue des bardes. Le Repercussion Theatre propose des pièces de Shakespeare tout à fait gratuitement dans certains parcs de la ville, usant année après année de sonnets, d’envolées lyriques, de soliloques et d’un jeu d’acteur inspiré pour transmettre son amour pour la langue de Shakespeare. Que le rideau se lève sous le firmament étoilé.

Thumbnail

La forêt urbaine du Musée McCord

Vous dites? Vous avez bien lu : forêt urbaine. Une forêt luxuriante de camions cuisines et de tables de pique-nique, mais aussi une foule dense en plein centre-ville, rue Victoria entre la rue Sherbrooke Ouest et l’avenue Président-Kennedy près du Musée McCord. En semaine, dégustez les petits plats savoureux que proposent les camions de cuisine de rue et faites quelques pas de swing deux mardis par mois à midi. Aussi, de nouveaux venus de la scène musicale offrent des concerts. certains mercredis. Un endroit à découvrir avec plaisir tant pour les Montréalais que les gens de passage. Pour l'horaire complet, cliquez ici.

Thumbnail

Pianos en plein air

Depuis 2012, les pianos publics du quartier Plateau-Mont-Royal se répandent joyeusement dans d’autres quartiers de la ville. Véritables œuvres d’artistes d’ici, ces instruments changent d’emplacement chaque année pour le grand bonheur des quartiers avoisinants. Cette année, il est possible de pianoter au sommet de la montagne, au Musée Pointe‑à‑Callière, au Musée McCord, au Centre Canadien d'Architecture (CCA)  et dans différents parcs partout à Montréal. Destinés à la fois aux interprètes de Chopin et aux pianistes « du dimanche », les pianos publics de Montréal permettent de se produire en solo ou devant un auditoire ravi et de donner libre cours à son expression musicale.

Rebecca Sellers

Rebecca Sellers, blogueuse

Originaire des vastes prairies du Manitoba, Rebecca a élu domicile à Montréal il y a une vingtaine d’années après avoir étudié à Québec et en France. Quand elle n’est pas occupée à écrire, à traduire ou à enseigner l’anglais, elle sillonne la ville à vélo, pour dénicher des trésors cachés et engager la conversation avec commerçants, créateurs et locaux.

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici.