Musique à la carte au festival Osheaga

Jamie O'Meara

C’est l’amour de la musique qui pousse une multitude de mélomanes à participer au Festival musique et arts Osheaga. Et si l’événement extérieur compte chaque année une pléthore de grands noms (l’édition de 2017 accueillera Lorde, Muse et The Weeknd, entre autres), il fait aussi la part belle aux artistes de la relève : Osheaga est clairement placé sous le signe de la découverte.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Foule sentimentale

L’exubérant Festival musique et art Osheaga (du 4 au 6 août cette année) est un des plus importants événements extérieurs de la saison. L’année dernière, 45 000 personnes ont pris part à ce marathon de concerts pop, rock, indé, hip-hop, R&B, électro, soul et plus encore. Un de ses grands atouts est son site, le bucolique parc Jean-Drapeau, sur l’île Sainte-Hélène, au beau milieu du Saint-Laurent et accessible du centre-ville d’une courte virée en métro ou en vélo. Le vaste espace vert et arboré accueille aussi les festivals Heavy Montréal (prochaine édition en 2018) et ÎleSoniq (les 11 et 12 août).

Thumbnail

En mode découverte

Chaque édition d’Osheaga est la promesse d’une expérience hors du commun et d’une grande aventure musicale. Cette année ne fera pas exception avec son étourdissante programmation de 110 prestations d’artistes établis ou de la relève sur les six scènes du site. Au nombre des célébrités qui se produiront sur les deux scènes principales, on note l’ex-leader d’Oasis, Liam Gallagher, le blues rock d’Alabama Shakes, l’électro entraînante du trio Major Lazer, la pop indé de Foster The People et le rock de MGMT, les légendes du folk indé écossais Belle et Sebastian, la pop rock canadienne des sœurs Tegan et Sara, les caméléons musicaux de Cage the Elephant et les pionniers du hip-hop new-yorkais du trio De La Soul, pour n’en nommer que quelques-uns. Les musiciens programmés sur les plus petites scènes n’en sont pas moins dignes d’intérêt : ils sont probablement de futurs têtes d’affiche à Osheaga.

Thumbnail

Se préparer pour l’événement

La découverte n’interdit pas de se préparer adéquatement à ce marathon de trois jours. Pour aider les festivaliers à faire leur choix, les organisateurs de l’événement ont d’ailleurs mis au point un outil innovant de recommandations d’artistes basées entre autres sur les pages aimées sur Facebook. Et, bien sûr, l’appli Osheaga 2017 est là pour répondre à toutes les questions sur la foule d’aménagements et d’activités proposées sur le site, comme la zone Jouez Osheaga (un immense terrain de jeux pour adultes), la zone Wi-Fi Chill, la taille de la barbe, les massages et les installations artistiques, entre autres merveilles de détente et de divertissement.

Thumbnail

Un petit réchauffement pré-Osheaga?

Vous n’êtes pas sans savoir que Montréal célèbre cette année ses 375 printemps et, à cette occasion, Osheaga vous convie le 22 juillet aux Sessions 375X Le Block Party Osheaga, un événement gratuit qui s’inspire des fêtes hip-hop des quartiers new-yorkais qui faisaient fureur dans les années 1970 et 1980. Organisées sous le viaduc Van Horne du très branché quartier Mile End, elles accueilleront le légendaire producteur et DJ Premier et son groupe, The BADDER Band, et de populaires groupes locaux. Une démonstration de breakdance et une expo de peinture sont au menu, tout comme de la bonne chère dans la zone de pique-nique YUL EAT.

 

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici.