Le off du festival Fierté Montréal

Cet article a été mis à jour le 19 juillet 2019.

Fierté Montréal, au parc des Faubourgs du 8 au 18 août, est le plus gros festival du genre au Canada. Mais de nombreux événements LGBTQ+ sont également prévus à Montréal, avant et pendant le festival. En voici un aperçu.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Musée des beaux-arts de Montréal

L’exposition phare du Musée des beaux-arts de Montréal, Thierry Mugler : Couturissime, présente l’œuvre du couturier visionnaire, metteur en scène, photographe et parfumeur. Cette magnifique présentation comprend plus de 150 ensembles, dont la plupart sont exposés pour la première fois, créés entre 1973 et 2001, ainsi que des accessoires rares, des costumes de scène, des clips et des vidéos, des documents d’archives et des esquisses. Thierry Mugler : Couturissime est à l’affiche jusqu’au 8 septembre.

Le Hackathon de la Fierté

À l’initiative de Queer Tech, un organisme branché sur sa communauté, le troisième PrideHacks annuel a lieu au bureau de PricewaterhouseCoopers. Cette année, les organisateurs y attendent une centaine de participants qui fourniront des solutions technos à une dizaine d’organismes LGBTQ+. PrideHacks, les 9 et 10 août, est ouvert à tous, des codeurs novices aux ingénieurs chevronnés.

Zïlon

À l’Écomusée du fier monde, on présente Zïlon et le Montréal underground, une super rétrospective consacrée au fameux artiste montréalais, à ses collaborations avec d’autres artistes et aux lieux alternatifs emblématiques qui ont été témoins de son art, du Village gai au Quartier des spectacles. L’exposition est à l’affiche jusqu’au 1er septembre.

Thumbnail

La reine de la Main

La reine de la Main, c’est, bien entendu, le Café Cléopatra, un cabaret ouvert depuis 1895 et vestige du red-light district qu’était alors le quartier, à l’époque où Montréal était surnommée Ville des péchés (Sin City). Alors que les effeuilleuses tournoient au rez-de-chaussée, les drag-queens investissent la scène du bar à l’étage, où la troupe montréalaise House of Laureen présente Queer Pride, le 17 août, à 22 h. Le Café Cléopatra à lui seul vaut le détour pour le voyage dans le temps qu’on y fait.

Le roi du rock queer

Également au Café Cléopatra, Wings Productions reprend sa production remarquée de la comédie musicale rock lauréate d’un Tony Hedwig and the Angry Inch, qui relate l’histoire d’un groupe de rock de fiction et de son chanteur trans est-allemand, Hedwig Robinson. Quatre spectacles avec orchestre, du 8 au 10 août.

Histoire queer dans le Mile-Ex

Dans le Mile-Ex, le centre Never Apart présente deux expositions estivales à ne pas manquer : Queer as German Folk (un projet initié par le Goethe-Institut, le musée Schwules de Berlin et le Centre fédéral allemand pour l’éducation politique), une expo ambulante revisitant l’histoire des mouvements queer depuis les années 1960 en RFA, en RDA et dans l’Allemagne réunifiée ; et After Hours Chez Madame Arthur, une évocation des bars lesbiens de Montréal des années 1970 et 1980. Les deux sont à l’affiche jusqu’au 28 septembre.

Le projet Polaroïd

Au Musée McCord, l’exposition Le Projet Polaroïd - Art et technologie réunit les œuvres originales d’une centaine d’artistes parmi les plus célèbres du XXe siècle, tels Andy Warhol, Robert Mapplethorpe et David Hockney, et leur appareil photo. À l’affiche jusqu’au 15 septembre.

Le speed dating de l’enfer

Présenté cette année au Zoofest & OFF-JFL, Lesbian Speed Date from Hell, une « comédie d’horreur » de la dramaturge et productrice Christina Saliba, est reprise pour quatre performances au Ministère, du 10 au 16 août, dans le cadre de la Fierté. Entre deux éclats de rire, ces dames explorent les aspects négatifs du « ghosting » (le fait de rompre en coupant toute communication) et le manque de responsabilité sociale des rencontres en ligne.

Fierté littéraire

La série de lectures The Violet Hour présente son édition Fierté, une soirée de brèves lectures et de performances des auteurs et artistes LGBTQ+ Christian Baines, Dayna McLeod, Clementine Morrigan, Ahmad Danny Ramadan et Sherwin Tija. Animé par Christopher DiRaddo au Stock Bar, dans le Village, le 15 août à 19 h. Le lendemain, à 18 h, à deux coins de rue de là, l’événement bilingue Auteurs à découvert, au bar Le Cocktail, a pour hôte l’écrivain Denis-Martin Chabot. Enfin, le 12e salon du livre Queer entre les couvertures a lieu le jour du défilé de la Fierté, le 18 août, de 11 h à 18 h.

Se souvenir de Guilda

À la suite de la projection du magnifique documentaire GUILDA: Elle est bien dans ma peau, à propos de Jean Guida, qui a prêté son corps à la célèbre Guilda, une conférence du collectionneur et amateur d’histoire Louis Godbout, de Québec Gay Archives, est prévue. Pendant plus de 50 ans, Guilda a chanté et mis en scène de grandes productions, avec costumes et distribution de 40 personnes, dont des danseurs et musiciens. Elle a aussi fait d’incroyables imitations de personnalités comme Marlene Dietrich, Édith Piaf, Mistinguett, Barbra Streisand, Marilyn Monroe et Rita Hayworth et rencontré de nombreuses stars lorsqu’elle se produisait dans des cabarets et boîtes de nuit du monde entier, dont Piaf, Maurice Chevalier et Josephine Baker. Un événement spécial de Québec Gay Archives, le 14 août, à 19 h, au Cinéma du Parc. Entrée gratuite.

Thumbnail

Des reines chez la reine

La célèbre drag-queen montréalaise Mado Lamotte, accompagnée de Squeegee Nicky au piano, présente pour la deuxième année, le 8 août, le concert et performance Royalement Vôtre, dans l’Espace C2 de l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth.

Le Reine Elizabeth organise également son troisième cocktail du défilé de la Fierté sur sa terrasse Nacarat, au troisième étage de l’édifice, d’où le panorama sur le défilé en contrebas, boulevard René-Lévesque, est imprenable. Au programme, DJ, cocktails et bonne nourriture. Une partie des profits est remise à Fierté Montréal. Le 18 août, à partir de 16 h. Réservez sans tarder, les places sont limitées.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.