Le MBAM en 2018

Isa Tousignant

Au Musée des beaux-arts de Montréal, il est possible de faire le plein de culture sans quitter le centre-ville. Expositions historiques (Napoléon) ou d’art contemporain (Nadia Myre), activités éducatives, concerts de musique classique, conférences, superbe boutique, il se passe toujours quelque chose au MBAM! Voici les principales expositions de 2018.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Napoléon : art et vie de cour au palais impérial

Jusqu’au 6 mai 2018

Cette exposition somptueuse convie le visiteur dans la « Maison de l’empereur », où il demeura depuis son couronnement, en 1804, jusqu’à son exil, en 1815. Usant d’une scénographie avant-gardiste intégrant notamment des projections illusionnistes, Napoléon : art et vie de cour au palais impérial réunit plus de 400 œuvres et objets, dont la plupart sont présentés en Amérique du Nord pour la première fois. Une perspective historique exceptionnelle.

Nadia Myre : Tout ce qui reste – Scattered remains

Jusqu’au 27 mai 2018

Nadia Myre est une artiste québécoise d’origine autochtone, membre de la Première Nation Kitigan Zibi Anishnabeg. Dans des œuvres complexes s’inscrivant dans une démarche participative, elle revisite l’histoire officielle ainsi que les luttes politiques et sociales des peuples autochtones, tout en juxtaposant son expérience personnelle à celle d’autrui. Nadia Myre : Tout ce qui reste – Scattered remains est une expo solo qui donne à voir 20 des photos, sculptures et autres œuvres que cette artiste a produites dans les deux dernières décennies.

Mnemosyne : quand l’art contemporain rencontre l’art du passé

Jusqu’au 5 août 2018

Mnemosyne : quand l’art contemporain rencontre l’art du passé crée des rencontres inattendues entre des œuvres exposées au nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein (de Dalí, de Brueghel et de Monet, entre autres) et des installations, des sculptures, des peintures et des photos de 14 artistes contemporains québécois et canadiens (dont Edmund Alleyn, Rebecca Belmore, Karel Funk, Manon Labrecque, Marion Wagschal et le collectif N.E. Thing Co.). Ces rapprochements créent des « collisions esthétiques » qui permettent de voir la vaste collection du MBAM sous un autre jour.

De main de maître II

Du 12 avril au 12 août 2018

Le Musée de beaux-arts de Montréal présente une cinquantaine de dessins appartenant à la plus vaste collection de dessins anciens et modernes au Canada. De main de maître II : de Parmesan à Matisse, second volet d’une exposition de 2013, réunit une grande variété de sujets, de natures mortes en paysages, croqués par des maîtres tels que Parmesan, Vasari, Delacroix, Ingres, Matisse, Picasso, Modigliani et Degas.

D’Afrique en Amérique : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui

Du 12 mai au 16 septembre 2018

Cette exposition propose une exploration de la notion d’art « tribal » dans l’histoire en prenant pour point de comparaison l’œuvre de Picasso. Réunissant quelque 200 œuvres, D’Afrique en Amérique : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui adopte un point de vue anthropologique et réexamine la notion d’appropriation culturelle dans les œuvres d’artistes contemporains, dont la majorité est d’origine africaine. Une approche unique et brillant,e qui permet également de réévaluer la question de la modernité.

Nous sommes ici, d’ici : l’art contemporain des Noirs canadiens

Du 12 au 16 septembre 2018

Conçue par le Musée royal de l’Ontario, Nous sommes ici, d’ici : l’art contemporain des Noirs canadiens réunit les installations d’une douzaine d’artistes noirs québécois et canadiens pour s'interroger sur les questions de race et d’identité. Cette série d’œuvres multidisciplinaires, qui comprend notamment un autoportrait du Montréalais Manuel Mathieu, une nouvelle acquisition de la collection permanente du musée, est une exploration de l’identité noire et des racines profondes des communautés noires dans l’histoire canadienne.

Connexions : notre diversité artistique dialogue avec nos collections

Du 28 août 2018 au 4 août 2019

Découvrez la collection permanente du Musée des beaux-arts avec Connexions : notre diversité artistique dialogue avec nos collections, une exposition qui présente les installations de sept artistes « en préfiguration de la nouvelle Aile des cultures du monde et du vivre-ensemble » qui sera inaugurée en 2019. Pour faire écho à l’exposition consacrée à Calder (voir ci-dessous) et suite à l’installation The Peony Knot (2015), une sculpture en verre massive dont le musée a fait l’acquisition en 2016 pour l’inauguration du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein, Jean-Michel Othoniel reviendra à Montréal pour présenter ses imposantes « tornades » métalliques.

Lumineuses enluminures : livres d’heures des collections du Québec

Du 5 septembre 2018 au 6 janvier 2019

Il s’agit de la toute première exposition consacrée aux livres d’heures de l’époque médiévale à la Renaissance. Lumineuses enluminures : livres d’heures des collections du Québec permet de découvrir un patrimoine méconnu, une remarquable collection de manuscrits et d’enluminures. Recueils de prières destinés aux laïcs, les livres d’heures, popularisés par les Chrétiens, étaient ornés de peintures miniatures illustrant la vie du Christ, des saints et de la Vierge. Ils comprennent un calendrier des fêtes religieuses, des passages de l’évangile et des prières. Cette exposition en donne à voir une cinquantaine.

Alexander Calder : un inventeur radical

Du 22 septembre 2018 au 17 février 2019

L’artiste américain Alexander Calder a redéfini la sculpture en y introduisant un élément de mouvement, d’abord dans des œuvres mécaniques, puis motorisées, et enfin dans ses mobiles. Alexander Calder : un inventeur radical révèle son inventivité et montre l’émergence du mouvement dans son œuvre. Découvrez l’univers ludique et coloré de Calder avec cette présentation d’une centaine de ses créations.

Isa Tousignant

Isa Tousignant, blogueuse

Isa Tousignant est une journaliste art et style de vie résidant dans le quartier multiculturel Parc Extension de Montréal. Elle est collaboratrice à la rédaction du magazine Canadian Art et écrit à la pige pour une variété de revues et de marques. Elle crée également des bijoux et se passionne pour le costume animalier et son rôle dans l’art contemporain.