Où manger du smoked meat à Montréal

Cet article a été mis à jour le 13 novembre 2019.

Voyager dans une grande ville comme Montréal suppose généralement qu’on fasse avant de partir quelques recherches sur ses attraits, ses musées, ses spectacles et ses boutiques. Dans une métropole comme la nôtre, les possibilités sont innombrables; mais une raison de séjourner ici semble faire l’unanimité : la nourriture. Destination gourmande, Montréal est aimée au-delà de nos frontières pour ses bonnes tables et ses spécialités. L’une d’entre elles est la viande fumée.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Le smoked meat montréalais est légendaire. On ne sait pas vraiment comment il est arrivé ici, les théories sont nombreuses, mais la plupart pointent dans la direction de la diaspora juive romaine et du reste de l’Europe de l’Est. La viande fumée à la montréalaise est une poitrine de bœuf marinée jusqu’à 14 jours dans une saumure épicée aux graines de poivre, de coriandre, de moutarde et à l’ail, entre autres, puis fumée et finalement cuite à la vapeur pendant des heures avant d’être servie. Elle n’a rien à voir avec le pastrami new-yorkais! Même si on la mange de la même façon : sur du pain de seigle avec de la moutarde « baseball » (douce). À Montréal, on utilise en effet toute la poitrine en incluant le gras, alors que le pastrami est coupé dans les parties maigres seulement.

Thumbnail

Les institutions

Rares, les endroits où manger du très bon smoked meat ont une clientèle loyale qui défend bec et ongles son choix de restaurant. L’un d’entre eux – et, sur ce sujet, tout le monde s’entend – est Schwartz's. Le célèbre delicatessen du boulevard Saint-Laurent sert du smoked meat aux Montréal depuis 1928. Chez Schwartz, on saumure la viande pendant 10 jours et on l’épice avec un mélange secret qui lui procure son goût unique. On y commande son smoked meat « maigre » (lean) ou « gras » (fat). Les locaux l’aiment entre les deux (medium-fat). C’est ainsi qu’elle serait la meilleure. 

Toujours sur la Main, juste en face de chez Schwartz, se trouve Main Deli. Avec sa propre recette et une méthode de préparation tout aussi secrète que celle de son compétiteur, elle dispute à ce dernier le titre de meilleure viande fumée du coin depuis 40 ans.

Dans Outremont, le Deli Lester’s est aussi un quartier général des amateurs de viande fumée. Restaurant familial ouvert il y a plus de 60 ans, il possède une belle terrasse en été et, sur ses murs, plus de bibelots et de bébelles que ne pourrait contenir le buffet d’une grand-mère juive. 

Restaurant Briskets Montréal se trouve dans le Quartier des spectacles, au centre-ville. Fondé en 1901, c'est l'une des plus anciennes brasseries de la ville. Celle-ci est reconnue pour sa pointe de poitrine de boeuf. La combinaison parfaite de son ambiance familiale, de son décor chaleureux et de son service impeccable font de Briskets Montréal l'un des meilleurs endroits où déguster du smoked meat.

Les outsiders

Le Roi du Smoked Meat (“The King of Smoked Meat”) is the best smoked meat destination in the Rosemont-La-Petite-Patrie neighbourhood. Located along the iconic covered mall on Saint-Hubert Street, this modest spot serves traditional diner fare along with its own signature smoked meat. 

Quand on a une rage de viande fumée, on peut filer au Jarry Smoked Meat de jour comme de nuit. Ouvert 24 heures sur 24 depuis 45 ans, cette institution de Saint-Léonard a rassasié des générations de locaux en délicieuses poitrines de bœuf fumées. 

Les généralistes

Situé à l’une des intersections les plus animées en ville, le Restaurant Le Fameux rassasie les gens du Plateau depuis belle lurette. Et les noctambules : c’est ouvert jusqu’à 4 h du matin, la semaine, et 24 h sur 24, le week-end. On y commande un classique sandwich au smoked meat, ou tout autre mets copieux à base du magique ingrédient : poutine, rigatoni, pizza, lasagnes, sous-marin, macaronis au fromage, on en passe et des meilleurs… au smoked meat! 4500, rue Saint-Denis

Le nom Dunn’s est aussi étroitement associé à l’histoire montréalaise. Fondé en 1927 par Myer Dunn, il occupe son emplacement mythique depuis 1955. Les grands frigos pleins de viande et de marinades ont disparu, mais pas la nostalgie, ravivée par des murales colorées et des coupures de journaux sur les murs rappelant le passé de l’endroit. On y sert plus que du smoked meat sans toutefois trahir ses origines : on y trouve des rouleaux de printemps et du riz frit à la viande fumée. 1249, rue Metcalfe

Reuben’s, Le Deli & Steakhouse de Montréal est un des restos favoris des amoureux de viande fumée d’ici et d’ailleurs. Situé dans le Golden Square Mile, au centre-ville, Reuben’s fait honneur à la tradition, comme en témoigne le bruit incessant des couteaux derrière le comptoir. La proximité du restaurant avec le Centre Bell en fait un point de rencontre populaire avant un match ou un concert. 1116, rue Sainte-Catherine

Un séjour à Montréal ne saurait être complet sans une dégustation de notre célèbre smoked meat dans l’un de ces établissements. Vous pouvez toujours demander de la mayonnaise avec votre sandwich, si vous n’avez pas peur d’être pris pour un touriste. Mais, de grâce, n’appelez pas ça sandwich au pastrami!

Jason Lee

Jason Lee, blogueur

Dans la vie, Jason aime deux choses : manger et prendre des photos. Dans son blogue, Shut Up and Eat, il passe à table et livre recettes et critiques. Jason s’est donné pour mission de planter sa fourchette dans tous les restos de Montréal, car sa faim justifie les moyens.

Blogue / Facebook Instagram

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.