Manger chic dans des restaurants de style

Isa Tousignant

Le style est partout, à Montréal, de la mode à la décoration intérieure. Pas étonnant qu’elle soit l’une des Villes créatives de l’UNESCO ! Levez votre verre aux sites les plus élégants de la scène gastronomique – les gagnants des prestigieux GRANDS PRIX DU DESIGN – ces cafés, restaurants, clubs et boulangeries qui ravissent à la fois les papilles et les yeux.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

L’élégance hôtelière

Pour la décoration du restaurant Rosélys – le bistro européen du Fairmont Le Reine Elizabeth –, Sid Lee Architecture et Architecture49 ont osé un style audacieux avec un carrelage noir et blanc impressionnant et divers détails géométriques. La forme circulaire des chaleureuses banquettes couleur moutarde et du bar incurvé vient rappeler les courbes imposantes de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, la pièce maîtresse de la vue qu’offre la baie vitrée du restaurant. (900, boul. René-Lévesque Ouest)

Club underground

Depuis les bars jumeaux au lambris foncé jusqu’aux plafonds texturés au motif octogonal saisissant, le bar La Voûte impose son style baroque. La firme moodesign a conçu un espace qui rappelle la vocation initiale de l’endroit – le coffre-fort d’une banque. Murs épais, détails architecturaux en acier, formes audacieuses et palette charbon de bois et béton sous un éclairage savamment pensé lancent un message clair ! (360, rue Saint-Jacques)

Pause-café

Café de quatrième vague à Westmount, The Standard a été conçu par la firme Jean de Lessard dans un style minimaliste singulier qui donne à l’endroit une allure de bijouterie grand luxe. Les murs peints en noir de jais créent un fond sobre et contrastant pour le mobilier blanc fabriqué sur mesure et les surfaces en quartz blanc, qui rehaussent la chaleur du plancher de bois franc à chevrons. (5135, rue Sherbrooke Ouest)

Le flair italien

Fiorellino Snack Bar - Ristorante redéfinit la trattoria traditionnelle avec un concept à aire ouverte, un plancher époustouflant et une approche épurée pour le mobilier. Atelier Moderno a voulu recréer la chaleur et le confort d’un restaurant italien, tout en donnant une touche contemporaine avec le bar angulaire et les hautes tables en métal. (470, rue de La Gauchetière Ouest)

Le comptoir asiatique revisité

Pour le design du comptoir de cuisine asiatique Maneki Comptoir Asiat', Rainville-Sangaré et La Maison W ont créé une audacieuse décoration murale faite de pieds de table en fer, peinte en bleu royal et qui rappelle les lampes suspendues et la division grillagée du resto. Une rangée de chats maneki-neko dorés encastrée dans le comptoir vous promet bonne fortune et ajoute son clin d’œil aux clichés asiatiques et aux détails graphiques comme le personnage inspiré de Mao, sur le menu. (3121, rue Hochelaga)

Un peu du Japon

Le minimalisme est de mise, au Marusan Comptoir Japonais, gracieuseté de ARCHITECTURE SYNTHÈSE. L’espace restreint de ce restaurant japonais décontracté du Vieux-Montréal a été vaincu par la création d’une seule rangée de tables, une véritable œuvre sculpturale en bois blond longeant le comptoir de cuisine ouvert. L’éclairage se fond dans les murs et le plafond blancs. (401, rue Notre-Dame Ouest)

Le style tout en douceur

Architecture Open Form s’est inspiré des emballages de petits gâteaux classiques en carton pour concevoir la Pâtisserie Petit Lapin. L’espace est divisé en sections par des cloisons flexibles en polyéthylène blanc transparent disposées en zigzag et qui rappellent les emballages, tout en donnant à la boutique un aspect chic blanchi à la chaux. Le jeu de lumière sur toutes les surfaces, y compris les comptoirs en quartz, est une pure beauté, et les accents pastel apportent une touche amusante, comme les confettis en sucre sur un gâteau d’anniversaire à la vanille. (342, rue Victoria)

À l’italienne

Avec ses boiseries apparentes, ses murs de briques, ses cloisons en fer forgé et ses plateaux en marbre, Le Marché Italien Le Richmond, conçu par Luc Laroche, présente les aliments dans un décor sophistiqué. Dans la section magasin, le comptoir de vente est placé au centre, tandis que la section bistro s’allonge autour d’un bar central où les clients peuvent s’asseoir et manger à leur aise. Depuis le sol en mosaïque noir et blanc traditionnel jusqu’aux lustres, tout est poli dans cet espace de Griffintown. (333, rue Richmond)

Cuit à la perfection

Conçu par la firme LEMAYMICHAUD Architecture Design, le quartier général de la chaîne de boulangerie Mamie Clafoutis, sur la rue Fleury, est divisé en deux sections agréables – pour grignoter un sandwich ou pour travailler sur votre portable dans la section boulangerie à emporter. Les concepteurs ont créé des environnements distincts en variant la palette de couleurs et les matériaux, dont un assemblage de papiers peints rétro et des murs en bois de grange. (1606, rue Fleury Est)

Thumbnail

Minuit

Énigmatique et enjôleur sont deux mots qui décrivent bien le design du resto-bar Mimi la nuit conçu par LA FIRME. Les murs de pierre anciens, l’éclairage tamisé et le bois ambré permettent une relaxation instantanée, ce qui fait de cet endroit une destination idéale après le travail ou pour une soirée de fin de semaine intime. Les matériaux riches comme le cuivre, le marbre, le béton, le verre et le chêne évoquent l’atmosphère intemporelle des bars clandestins et donnent à cet endroit une ambiance particulière, presque cinématographique. (22, rue Saint-Paul Est)

Noir comme la nuit

Le concept du restaurant du Plateau-Mont-Royal O.Noir est unique en son genre. Il invite les clients à dîner dans l’obscurité totale. L’idée est que, sans la vue, les autres sens sont exacerbés, ce qui permet une expérience gustative plus satisfaisante. L’Empreinte Design Architecture a travaillé les espaces de ce restaurant en les gardant à la fois sombres et sûrs. En se concentrant sur l’expérience sensorielle, les décorateurs ont affiné les aspects confort, relaxation et interaction, puis ont créé une ambiance sensorielle stimulante avec des textures comme celle de poutres en bois équarri qui symbolisent les motifs du braille. (124, rue Prince-Arthur Est)

Isa Tousignant

Isa Tousignant, blogueuse

Isa Tousignant est une journaliste art et style de vie résidant dans le quartier multiculturel Parc Extension de Montréal. Elle est collaboratrice à la rédaction du magazine Canadian Art et écrit à la pige pour une variété de revues et de marques. Elle crée également des bijoux et se passionne pour le costume animalier et son rôle dans l’art contemporain.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.