Le joyeux son et lumière de Luminothérapie

Cet article a été mis à jour le 21 novembre 2018.

À l’approche de l’hiver, les jours raccourcissent dans la métropole. Mais pour contrer cette obscurité passagère, la ville se pare de lumière. Cette année, Luminothérapie, une installation interactive saisonnière, consiste en un immense jeu de dominos procurant musique et joyeux effets lumineux en plein centre-ville.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Pour sa neuvième édition, Luminothérapie a choisi de refléter l’affinité naturelle qui existe entre l’innovation technologique mise au service de l’art et les Montréalais, en faisant de la place des Festivals, du 11 décembre au 27 janvier, un terrain de jeux lumineux et très photogénique pour les abonnés d’Instagram. Si Impulsion avait misé sur le mouvement, l’an dernier, avec ses 30 bascules musicales, Effet domino table sur le jeu, avec ses 120 dominos lumineux géants créant une symphonie de sons et d’effets éclatants lorsqu’on les manipule.

Les projections hivernales toujours plus innovantes dans la métropole québécoise valent à Montréal la réputation d’être une autre Ville Lumière, à la forte composante technologique. Effet domino, une création du studio de design montréalais Ingrid Ingrid, avec la collaboration d’Enrique Enriquez, de LightFactor et de Myriam Bleau, convie le public à une expérience lumineuse et musicale dès la nuit tombée. En faisant chuter ou pivoter les dominos ou en tapotant sur ces derniers, on crée une multitude de couleurs et d’harmonies musicales de voix, de percussions, de marimba, de balafon ou de flûte.

En prime, dans la même palette de couleurs qu’Effet domino, l’animation Probabilités de neige : 100 % est présentée dans le Quartier des spectacles et, notamment, sur la façade du pavillon Président-Kennedy de l’UQAM, face à la place des Festivals. Les cinq projections, une création de Nouvelle Administration et de l’illustratrice Cyrielle Tremblay, pose un regard ludique sur l’hiver, des matchs de hockey aux marmottes en hibernation.

Thumbnail

Au nombre des maintes activités du temps des fêtes et des activités gratuites à faire cet hiver à Montréal, Luminothérapie s’allume, place des Festivals, de midi à tard le soir. Tout près de là se trouve la Place des Arts, où entendre l’Orchestre symphonique de Montréal, voir le Casse-Noisette des Grands Ballets Canadiens de Montréal et d’autres spectacles et découvrir l’œuvre vidéo immersive Manifesto, de l’artiste allemand Julian Rosefeldt, ainsi qu’une rétrospective de la Québécoise Françoise Sullivan, au Musée d’art contemporain de Montréal (jusqu’au 20 janvier). De l’autre côté de la rue Sainte-Catherine, il y a le Complexe Desjardins et son étincelant Royaume du temps des fêtes, où les bambins peuvent faire un tour de petit train et de manège, assister à des concerts et spectacles, admirer la gigantesque fontaine au milieu du centre commercial et s’asseoir sur les genoux du père Noël.

Thumbnail

Vitrine des créateurs locaux, Luminothérapie doit son existence à la participation de Montréal au Réseau des villes créatives de l’UNESCO, un rassemblement mondial voué à l’échange d’idées sur la culture urbaine innovante. L’inventivité montréalaise est visible en dehors du cadre de Luminothérapie, notamment durant MONTRÉAL EN LUMIÈRE, un festival d’art et de bonne chère, dont le volet Illuminart donne un coup d’éclat au centre-ville à la fin de février. Ce festival dans un festival, qui donne ses lettres de noblesse à l’art technologique d’ici et d’ailleurs, fait la part belle à l’interactivité et à l’immersion et fournit une bonne dose d’inspiration lumineuse au cœur de l’hiver.

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter Instagram

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.