Le guide du Montréal cycliste

Robyn Fadden

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Cet article a été mis à jour le 21 mai 2020.

Faites l’expérience de Montréal comme un Montréalais en enfourchant un vélo printemps, été, automne. Près de 700 kilomètres de voies cyclables, des centres de location de vélos de haute qualité, des visites guidées et un festival du vélo très populaire font qu’il est facile de découvrir les quartiers de Montréal, d’aller et venir aux nombreux événements et de visiter les principales attractions de la ville.

Thumbnail

Avec son réseau cyclable toujours en expansion, Montréal se classe parmi les meilleures villes cyclistes en Amérique du Nord, selon l’index Copenhagenize. Elle est reconnue comme un modèle inspirant d’autres grandes villes à travers le monde qui de plus en plus aménagent des voies cyclables et encouragent le vélo par tous les moyens. À chacun sa manière de rouler, que ce soit en apportant votre propre vélo, en louant un vélo, en essayant le BIXI ou en optant pour une visite guidée adaptée à vos goûts. Pour plus d’information, consultez notre itinéraire à vélo.

Thumbnail

Itinéraires à vélo

Simplifiez vos excursions à vélo en traçant votre itinéraire à l’avance avec les cartes de Vélo Québec, Ça Roule Montréal et la Route Verte. Réglez votre vélo, prenez une carte et pourquoi pas un café à La Maison des cyclistes, en face du parc La Fontaine. Rouler au centre-ville, rien de plus facile par les pistes du boulevard de Maisonneuve et de la rue Berri. En partant de la Grande Bibliothèque près de la station de métro Berri-UQAM, elles vous mènent vers les boutiques et musées du centre-ville ou vers l’ouest de la ville, avec un arrêt dans le parc Westmount pour ajouter un peu de verdure au parcours.

Une de nos préférées parmi les pistes cyclables les plus pittoresques, c’est celle du canal de Lachine, une piste polyvalente qui part du Vieux-Port de Montréal et se déploie sur près de 15 kilomètres le long d’un canal ouvert à la navigation de plaisance. Elle longe le Marché Atwater et se prolonge vers l’ouest jusqu’au chemin du Musée plein air de Lachine, pour arriver dans un beau jardin de sculptures en bordure du fleuve. Rendus là-bas, les cyclistes peuvent revenir vers Montréal par une autre piste qui traverse LaSalle et Verdun, la piste cyclable des berges du fleuve Saint-Laurent, en faisant un arrêt dans une magnifique oasis, le parc des Rapides, pour observer les oiseaux et les surfeurs courageux qui affrontent les Rapides de Lachine.

Un autre parcours intéressant, offrant des vues splendides sur le centre-ville et sur le fleuve, est celui qui mène au parc Jean-Drapeau, situé juste au sud du centre-ville, sur une île au milieu du fleuve. Le parc offre 25 kilomètres de pistes cyclables, en plus du Circuit Gilles-Villeneuve qui accueille le Formula 1 Grand Prix du Canada, une piscine extérieure et un lac. Les pistes font partie de la Route Verte du Québec, l’itinéraire cyclable le plus long en Amérique du Nord, et du Grand Sentier, le plus long sentier récréatif au monde. Roulez vers le parc à partir du Vieux-Port, par le pont de la Concorde, à partir de la Rive-Sud, par la piste cyclable du pont Victoria, ou pour les plus audacieux, par le pont Jacques-Cartier. Ou encore, prenez le métro (les vélos sont les bienvenus dans la première voiture) jusqu’à la station Jean-Drapeau, lorsqu’il n’y a pas de festivals d’été tenus au parc.

Un peu plus loin, mais toujours sur l’île de Montréal, au nord du centre-ville et du Plateau, on trouve la piste du boulevard Gouin, une des plus longues en ville, un parcours bucolique qui longe la rivière des Prairies, tandis qu’en allant vers l’ouest, on peut emprunter le Circuit patrimonial à vélo. Pour en savoir plus sur ces parcours en ville et en dehors de la ville, consultez les experts de cyclisme à Vélo Québec.

Thumbnail

Systèmes de vélo en libre-service : BIXI et JUMP

Pour éviter un parcours insensé en ville entre un point A et un point B, BIXI Montréal est le meilleur moyen. Depuis sa création en 2009, le système de vélos en libre-service de Montréal a pris de l’expansion pour inclure des centaines de stations à travers la ville, qui vous permettent d’aller dans toutes les directions. Contrairement à la location de vélos, le système BIXI est conçu pour de courts déplacements et les vélos sont disponibles à partir d’avril jusqu’en novembre. Pour un seul trajet, pour une journée, trois jours, un mois ou avec un abonnement de saison, quelle que soit l’option, le vélo peut être utilisé pour un maximum de 30 minutes à la fois, toute la journée, jour et nuit, d’une station à l’autre, n’importe lesquelles. Des frais supplémentaires sont automatiquement ajoutés à des promenades de plus de 30 minutes. Chaque vélo de fabrication robuste a des feux avant et arrière, un porte-bagages avant et un siège réglable. Depuis 2019, un certain nombre de BIXI électriques se sont joints à la flotte – la location est offerte au coût additionnel de 1 $ par voyage.

Nouveauté sur la scène du vélo libre-service : le système JUMP par Uber. Difficile de manquer les vélos rouge vif, à assistance électrique. Les vélos coûtent 0,30 $ la minute et peuvent être verrouillés à n'importe quel support de vélo officiel de la ville (les panneaux de signalisation ne comptent pas !). À noter que même si le code de la route s’applique aux cyclistes BIXI et JUMP comme à tous les autres cyclistes de Montréal, les cyclistes à vélo électrique sont tenus, en vertu de la loi, de porter un casque en raison de la vitesse que les vélos peuvent atteindre (32 km/h si vous voulez tout savoir !).

Thumbnail

Encore plus d’activités sur roues

Surveillez les activités vélo tout l’été, y compris au Marché des Possibles dans le Mile End et au Marché des Éclusiers.

Enfin, créez votre propre événement à tout moment en emportant un pique-nique pour la route, que ce soit le classique lunch pain, fromage et vin ou quelque chose de plus raffiné ramassé au passage dans l’un des marchés publics de Montréal, une épicerie fine, une sandwicherie ou une boulangerie. Offrez-vous du bon temps et roulez vers un des nombreux parcs de la ville tels que le parc du Mont-Royal avec son long et sinueux chemin, le parc La Fontaine sur le Plateau, les parcs Laurier et Jarry (qui offrent tous deux une piscine extérieure) ou l’un des nombreux parcs publics à travers la ville et aux alentours, ou dans les quartiers qui ne manquent pas de restaurants et commerces de toutes sortes. Quelle que soit votre façon de pédaler en ville, le vélo vous emmènera vers les coins les plus secrets de Montréal.

Robyn Fadden

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus