Le festival de film LGBTQ+ de Montréal Image+Nation a 33 ans

Richard Burnett

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Le pionnier des festivals de film LGBTQ+ au Canada, Image+Nation, passe en ligne pour sa 33e édition présentée du 19 novembre au 6 décembre. L’événement précurseur met à l’affiche plus de 100 films tirés du meilleur du cinéma queer international.

L’importance du cinéma queer

Image+Nation a été le premier festival de film LGBTQ+ du Canada et continue, plus de 30 ans plus tard, à jouer un rôle majeur dans le circuit international des événements du genre et un rôle aussi important dans la vie des personnes LGBTQ+, en rejoignant les communautés et différentes identités de genre.

« C’est important de pouvoir se reconnaître à l’écran (et cette année, sur différents écrans), indique le directeur du festival, Charlie Boudreau. Le passage au numérique pour l’édition 2020 s’aligne aussi avec notre mission d’encourager et de nourrir la culture et les histoires LGBTQ+ afin de les rendre disponibles au plus grand nombre. »

Pendant 18 jours, la programmation adaptée à la pandémie présente des longs métrages primés, des documentaires touchants et des courts métrages acclamés provenant de plusieurs coins du monde dont le Brésil, la France, Hong Kong et le Nigéria. Il y a de tout pour tous les goûts, entre comédies légères, histoires d’amour, drames plus profonds et fables inspirées de problématiques sociales.

Lumières, caméra, on tourne!

Le volet Générations se concentre sur des histoires mettant en scène des personnages qui grandissent ou qui vieillissent en tant que personnes LGBTQ+, avec des films comme Kokon (Cocoon) et La nave del olvido (Forgotten Roads).

Les cinéastes racisé·es QTBI du Canada et d’ailleurs dans le monde sont au cœur de la section QTBIPOC, qui cherche à raconter des histoires queers autrement. La rumeur est bonne autour du documentaire Fabulous qui s’attarde à la scène du voguing en Guyane française.

Coïncidant avec la 21e Journée du souvenir trans (le 20 novembre), le volet Une question de genre propose des récits nouveaux qui repoussent les barrières et explorent les thèmes de l’identité et du genre au-delà du coming-out et des questions entourant la transition. Nous pourrons voir, entre autres, le film brésilien Alice Júnior.

La section Latinx fait le pont entre les questions de genre et d’identité de genre avec des films comme Vendrá la muerte y tendra tus ojos (Death Will Come and Shall Have Your Eyes).

De son côté, le volet Voix émergentes met en lumière des films puissants venant de pays plus souvent oubliés et abordant des points de vue qui sont moins souvent représentés dans la scène cinématographique queer. Ce sera l’occasion de voir Futur Drei de Faraz Shariet ou encore Welcome to the USA d’Assel Aushakimova.

Avec Histoire LGBTQ+, le festival présente des documentaires internationaux de pays où les droits des personnes queers sont menacés. À voir : A Worm in the Heart et Sex, Sin & 69.

La section Made au Canada célèbre les cinéastes du pays qui mettent en images les identités queers nationales. Nous pourrons regarder le documentaire acclamé Mixed↑ (Mixed Up), qui suit Haui (Howard J. Davis), cinéaste et artiste multidisciplinaire dans ses expériences en tant que personne LGBTQ+ racisée.

Pour son 20e anniversaire, le volet Queerment Québec souligne les courts métrages de talents locaux émergents et bien établis qui explorent les réalités québécoises.

Parmi les autres œuvres de la programmation, notons le film hongkongais Suk Suk (Twilight's Kiss) et le documentaire étoilé House of Cardin sur l’icône de la mode Pierre Cardin.

D’autres films sont aussi à surveiller, comme le documentaire français L’étincelle ou 50 ans de lutte pour les droits LGBT et Unsound, lauréat du prix du meilleur film australien au Melbourne Queer Film Festival cette année.

Consultez toute la programmation ici.

Extra! Extra!

Image+Nation présente également des séances de questions-réponses avec des cinéastes du monde entier. De plus, pour soutenir le commerce local pendant la pandémie, le festival s’associe à des restaurants dirigés par des personnes queers à Montréal et au Québec pour offrir une expérience gastronomique aux cinéphiles.

Image+Nation est présenté du 19 novembre au 6 décembre 2020. Pour plus d’information sur les billets et la programmation, visitez le site officiel et la page Facebook du festival.

Richard Burnett

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus