La vocation communautaire de l’Hôtel Y du YWCA

Robyn Fadden

Abordable, engagé et convivial, l’Hôtel Y de Montréal offre un emplacement de choix au centre-ville ainsi que la possibilité de faire du bien à la collectivité.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Un hôtel investi d’une mission

Situé au septième étage du Y des femmes (prononcé « ouaille », à l’anglaise), l’Hôtel Y offre à ses hôtes une vue privilégiée sur le dynamique centre-ville montréalais, mais aussi la possibilité de rendre service à la collectivité : l’établissement accueillant est également investi de la mission d’assurer un avenir meilleur aux femmes et aux filles d’ici, grâce aux programmes offerts par le Y des femmes (YWCA) de Montréal. Tous les profits générés par la location des chambres financent les services à la collectivité (logement, employabilité, activités et soutien) de l’organisme. Confortable et abordable (à partir de 80 $, en basse saison), l’établissement de 30 chambres permet de voyager à prix doux, en solo, en famille ou entre amis, tout en faisant du bien sur le lieu de son séjour.

Thumbnail

Valeurs et qualité-prix

Si vous êtes à la recherche d’un logement à plus bas prix encore, sachez que l’Auberge YWCA, dans le même édifice, propose des chambres individuelles avec salle de bain partagée et les mêmes services qu’à l’Hôtel Y, soit le wifi, l’accès à une salle informatique, à une cuisine commune et à une buanderie. Comme pour l’hôtel, les profits de la location vont aux services offerts aux femmes et aux filles par le Y.

Thumbnail

Restos et réunions

À un coin de rue des artères commerçantes que sont les rues Sainte-Catherine et Crescent, où de nombreux restos et cafés ont pignon sur rue, le Y des femmes dispose d’un emplacement très enviable. Si vous n’avez pas envie de sortir pour le petit-déjeuner ou le dîner, le Café Imagination, au rez-de-chaussée de l’édifice, pourra vous rassasier. Et vous pourrez même faire un peu de magasinage à la friperie de l’endroit, Fringues, où travaillent des jeunes femmes qui prennent part aux programmes d’insertion du Y. Et si vous avez besoin d’abattre du boulot, vous pourrez réserver, à un prix raisonnable, l’une des salles de réunion, des salles de conférence équipées de matériel audiovisuel ou un vaste gymnase très lumineux.

Thumbnail
Thumbnail

Sport et loisirs

Non loin du Y des femmes, le YMCA Centre-ville possède l’une des meilleures salles d’entraînement de Montréal. Elle est bien équipée et dispose de courts de tennis et de squash ainsi que d’une piscine intérieure, en plus d’offrir des cours variés. On peut aussi y suivre des cours de langue, en groupe ou en privé : l’École internationale de langues YMCA enseigne l’anglais, le français, l’espagnol, le mandarin et l’arabe, entre autres.

 

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter / Instagram