Faites le plein de musique à Osheaga

Jamie O'Meara

Les Montréalais ne sont pas les seuls à penser qu’Osheaga est fabuleux : l’énorme party musical de 2017 a récolté le prix du meilleur grand festival de l’année des Live Music Industry Awards remis à l’occasion de la Canadian Music Week. Et avec la programmation de cette année (Arctic Monkeys, Khalid, Travis Scott, Florence + The Machine, Yeah Yeah Yeahs), on ne serait pas surpris qu’il rafle de nouveau ce trophée. Explications.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

L’événement musical de l’été

Du 3 au 5 août, Osheaga, Festival musique et arts, avec sa programmation pour mélomanes de tous âges, est l’un des grands événements musicaux de l’été. Les stars de la pop, du rock, de la musique indé, du hip-hop, du R&B, de l’électro et de la soul qui s’y produisent attirent chaque année 135 000 festivaliers. Avec ses arbres et ses sentiers, le bucolique parc Jean-Drapeau lui procure un cadre unique sur une île du Saint-Laurent à laquelle on accède en quelques minutes du centre-ville, en auto, en métro ou à vélo. C’est dans ce même décor qu’auront lieu le festival punk rock ’77 Montréal (le 27 juillet), le festival de métal Heavy Montréal (les 28 et 29) et le festival d’électro ÎleSoniq (les 10 et 11 août).

Thumbnail

Bêtes de scène(s)

Une centaine d’artistes se produiront sur les sept scènes du festival, dont les deux énormes scènes principales (près desquelles sont aménagées des zones réservées et des plateformes auxquelles seuls certains détenteurs de passes ont accès) et une scène flottante réservée à l’EDM. Au nombre des grands noms de cette année, mentionnons les stars du rock britannique Arctic Monkeys, l’auteur-compositeur-interprète pop soul Khalid, le rappeur Travis Scott, les phénomènes de la pop indé Yeah Yeah Yeahs, la légende punk new wave Blondie, les bons gars du rock indé new-yorkais The National, les innovateurs hip-hop De La Soul, le duo d’électro indé Odesza et, en clôture du festival, les membres du groupe de pop rock inimitable et racé de Florence + The Machine.

Thumbnail

Une expérience unique

Pour connaître une expérience inoubliable à Osheaga, il faut vivre le moment présent. Cela dit, un peu de préparation ne peut pas faire de mal. C’est pourquoi les organisateurs de l’événement ont conçu un outil innovant (et super bien fait) afin de vous aider à choisir les artistes que vous voulez voir, une appli de recommandations musicales basée, entre autres, sur vos mentions J’aime sur Facebook. À propos d’applis, le festival a également la sienne (à télécharger à partir du site) dans laquelle toute l’info dont vous pourriez avoir besoin est répertoriée (l’horaire, la liste de lecture officielle, etc.). Elle vous enverra des notifications 15 minutes avant le début des concerts et dispose d’une carte interactive et d’une fonction recherche d’ami. Pratique pour repérer les différentes aires du site, comme la zone Jouez Osheaga (un immense terrain de jeux pour adultes), l’espace Chill Coors Light (où se détendre et recharger ses batteries) et la zone familiale pour bambins (à noter que l’entrée est gratuite pour tout enfant de moins de 10 ans accompagné d’un adulte détenteur d’une passe).

Thumbnail

Qui dit festival musical à Montréal dit…

Si Osheaga = Montréal et Montréal = bonne cuisine, alors Osheaga = bonne cuisine ! À chaque édition, le festival met un point d’honneur à proposer de la bonne bouffe, et pour tous les goûts. Outre les kiosques et les traiteurs, un grand nombre des fameux camions de cuisine de rue montréalais participeront à l’événement. Affamés ? Vous pourrez vous rassasier des traditionnels pizzas, hot-dogs, poutines et autres incontournables des événements de ce genre. Mais des spécialités locales et des options végétariennes, végétaliennes et sans gluten seront aussi de la partie. Pour la première fois cette année, la Brasserie YUL EAT servira plats et boissons haut de gamme. Les festivaliers pourront apporter un casse-croûte (sandwich, fruit, barre tendre), mais les glacières et les boîtes à lunch ne sont pas autorisées sur le site.

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.