Les expositions à Montréal à l’hiver et au printemps 2020

Les momies de l’Égypte ancienne, les trésors incas et le prêt-à-porter du couturier canadien Jean-Claude Poitras font l’objet de grandes expositions montréalaises à ne pas manquer à l’hiver et au printemps 2020.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Univers nocturnes

Au Musée Stewart, l’exposition Nuits convie le visiteur à l’exploration de quatre univers nocturnes, par le biais des récits de quatre auteurs québécois, Heather O’Neill, Simon Boulerice, Dominique Demers et Éric Dupont. Munis d’un livret et guidés par des stations d’écoute, les visiteurs peuvent découvrir la nuit céleste d’Éric Dupont, la peur du noir de Dominique Demers, la nuit urbaine de Heather O’Neill et la nuit passionnelle de Simon Boulerice. Ces récits prennent vie dans des mises en scène théâtrales qui comprennent des artefacts surprenants issus des collections des Musées Stewart et McCord. À l’affiche jusqu’au 7 mars.

Passé retrouvé

Conçue par le British Museum, l’exposition Momies égyptiennes : passé retrouvé, mystères dévoilés, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), reconstitue l’existence de six individus ayant vécu le long du Nil, entre 900 ans av. J.-C. et l’an 180. Outre les momies, elle met en vedette le dernier cri de la technologie appliqué à l’art et 200 artefacts issus de la célèbre collection égyptienne du musée anglais. À l’affiche jusqu’au 29 mars.

De Rembrandt à Mapplethorpe

Toujours au MBAM, l’exposition « Tant le moindre de mes atomes t’appartient intimement », dont le titre est un vers tiré du poème de 1881 de Walt Whitman, Song of Myself, réunit une centaine de peintures, de photos, de sculptures et d’œuvres sur papier de périodes et de cultures différentes issues de l’extraordinaire collection du mécène et collectionneur ontarien W. Bruce C. Bailey. Cette exposition événement donne à voir de grands maîtres, Francisco José de Goya, Rembrandt, Richard Avedon, Robert Mapplethorpe et Kent Monkman, entre autres. À l’affiche jusqu’au 29 mars.

Architecture de la Guerre froide

Au Centre Canadien d’Architecture, on présente Construire un nouveau Nouveau Monde: L’amerikanizm dans l’architecture russe, qui s’intéresse à la relation bilatérale paradoxale entre la Russie et les États-Unis au XXe siècle, alors que les moments clés de l’histoire soviétique sont « façonnés par un ensemble idéalisé de représentations politiques et technologiques, des aménagements territoriaux, de l’architecture et de la culture visuelle de l’Amérique ».

L’exposition récrit « l’histoire de l’architecture et du design urbain en Russie à la lumière de cet amerikanizm persistant, analysant entre autres les gratte-ciels de la fin de la période stalinienne, les usines et l’infrastructure industrielle, ainsi que le design durant la Guerre froide ». À l’affiche jusqu’au 5 avril.

Splendeur inca

Découvrez une grande et mystérieuse civilisation perdue à Pointe-à-Callière, la cité d’archéologie et d’histoire de Montréal, grâce à l’exposition Les Incas… c’est le Pérou ! Bien que leur domination n’ait duré que moins d’un siècle (de 1450 à 1532), les Incas ont néanmoins bâti l’un des plus spectaculaires empires que le monde ait connus, de l’Équateur au Pérou et à la Bolivie et comprenant jusqu’à une moitié du Chili actuel. L’exposition permet d’explorer le monde inca et la culture andine, particulièrement celle du Pérou, de la préhistoire à l’ère contemporaine. Prés de 300 artefacts sont présentés, dont de magnifiques pièces en or et en argent, des ornements, des bijoux, des vases, des vêtements, des masques funéraires et des objets de rituels. Présentée jusqu’au 13 avril.

Prêt-à-porter montréalais

L’illustre couturier montréalais Jean-Claude Poitras, qui connaît une carrière prolifique depuis 1972 et dont la griffe est indissociable du prêt-à-porter d’ici, est l’objet d’une rétrospective au Musée McCord, avec l’exposition Jean-Claude Poitras : mode et inspirations. Présentée jusqu’au 26 avril.

Revivre les années 1980

Au Musée d’art contemporain, ou MAC, comme on le surnomme ici, Peindre la nature avec un miroir s’intéresse à la peinture au Canada dans les années 1980 et fait quelques rapprochements avec l’actualité artistique. Son titre a été emprunté à l’Albertain Ron Moppett, qui est au nombre des artistes présentés avec d’autres peintres canadiens célèbres tels Betty Goodwin et Robert Houle. Les œuvres présentées sont tirées de la collection du MAC ; certaines sont exposées pour la première fois. À l’affiche du 17 décembre au 15 mars.

De Monet à Picasso

Au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Paris au temps du postimpressionnisme : Signac et les Indépendants transportera les visiteurs dans le Paris des XIXe et XXe siècles, avec les œuvres de grands maîtres du postimpressionnisme et, plus particulièrement, de Paul Signac, fondateur du Salon des Indépendants. Plus de 500 tableaux signés Monet, Gauguin, Degas, Lautrec et Picasso, notamment, seront à l’affiche. Du 28 mars au 29 septembre 2020.

Quel cirque !

Capitale mondiale du cirque, Montréal et ses nombreuses troupes feront l’objet de l’exposition Cirque ! à Pointe-à-Callière, la cité d’archéologie et d’histoire de Montréal. Des activités interactives permettront d’aborder l’histoire du cirque dans la métropole québécoise et de superbes mises en scène savamment sonorisées et illuminées présenteront plus de 350 objets, des costumes extraordinaires, des décors, des œuvres d’art, des accessoires et des maquettes. Du matériel d’entraînement et de scène, des archives, des photos, des clips et des vidéos documentant la contribution montréalaise au cirque seront aussi de l’exposition. À l’affiche du 27 mai au 12 octobre.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus