Les événements sportifs montréalais de 2020

Fans de sport, vous serez aux anges en 2020, avec la pléthore d’événements à ne pas manquer qui se dérouleront dans la métropole québécoise. Au calendrier sportif local est inscrite une foule de compétitions : essais olympiques et paralympiques en athlétisme, championnats canadiens de triathlon, championnat de judo et de courte piste, coupe Rogers et sports extrêmes, outre les matchs de saison de nos équipes professionnelles locales que sont le Club de hockey Canadien, les Alouettes et l’Impact. Voici notre guide des événements qui marqueront des points.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Janvier

Allons tout de suite à l’essentiel : le hockey. L’équipe adorée des Montréalais, le Club de hockey Canadien, ouvrira la deuxième portion de ce qui est jusqu’à maintenant une saison pleine de rebondissements, avec un match à domicile contre le Lightning de Tampa Bay, le 2 janvier, au Centre Bell. Go, Habs, go, comme on dit à Montréal (Habs est le diminutif d’« habitant ») !

En janvier, Montréal accueille Les championnats panaméricains IBSA de judo (la Fédération internationale des sports pour personnes aveugles) au complexe multisport Centre Pierre-Charbonneau, le 11 janvier, au Parc olympique. Le judo gagne en popularité auprès des non-voyants et cet événement montréalais fait partie du processus de sélection des athlètes qui pourront concourir aux Jeux paralympiques de Tokyo.

L’International Skating Union (l’Union internationale de patinage), en collaboration avec Patinage de vitesse Canada, convie tous les amateurs de sport sur glace aux tout premiers Championnats ISU des quatre continents courte piste, qui ont lieu du 10 au 12 janvier, à l’aréna Maurice-Richard du Parc olympique. (Montréal est un haut lieu du patinage de vitesse et de nombreux champions sont issus de ses rangs.) Cette rencontre rassemble les meilleurs glisseurs sur courte piste de quatre continents, l’Amérique, l’Asie, l’Afrique et l’Océanie.

Les organisateurs de l’événement affirment que tous les grands noms de la discipline seront à Montréal pour le Grand Prix de sabre de 2020 de la Fédération internationale d’escrime. La tenue de cette compétition est une première au Canada et quelque 350 escrimeurs d’une quarantaine de délégations du monde entier sont attendus à Montréal. Ces fines lames tenteront de s’assurer une place aux Jeux olympiques de Tokyo. Au Stade IGA du parc Jarry, du 10 au 12 janvier.

Thumbnail

Février

La Série mondiale de plongeon FINA (la Fédération internationale de natation) est une compétition d’élite qui chaque année réunit les grandes têtes du plongeon, généralement des médaillés olympiques, de championnats ou de coupes du monde. Montréal est la première rencontre d’une série en quatre étapes et compte dix épreuves : tremplin 3 m et haut vol 10 m hommes ; plongeon synchronisé tremplin 3 m et haut vol 10 m hommes ; tremplin 3 m et haut vol 10 m femmes ; plongeon synchronisé tremplin 3 m et haut vol 10 m femmes ; et deux concours mixtes (3 m et 10 m). Plongez dans l’action au Centre sportif du Parc olympique, du 29 février au 1er mars.

L’Impact de Montréal, l’équipe professionnelle locale de la MLS (la Major Soccer League) attire chaque année quelque 20 000 fans survoltés qui viennent encourager ses joueurs sur la pelouse du superbe Stade Saputo. Pour le match d’ouverture de la saison, l’équipe devra néanmoins « s’expatrier », en raison de la rigueur de l’hiver : elle affrontera le Revolution de la Nouvelle-Angleterre au Stade olympique voisin (et chauffé), le 29 février.

Thumbnail

Mars

Tirant son nom d’une créature mythique à longue barbe des Alpes suisses et françaises, BARBEGAZI, festival familial hivernal de sports d’action, a lieu cette année les 7 et 8 mars, de midi à 16 h. L’événement annuel met en vedette des sports d’hiver extrêmes tels que le vélo à pneus surdimensionnés (fat bike), la planche à cru, le Go-Kart, le yoga des neiges et plus encore, à l’Esplanade du Parc olympique, au pied du stade et de sa fameuse tour inclinée.

Pour la première fois depuis 1932, les Championnats du monde ISU de patinage artistique, la plus prestigieuse des compétitions non olympiques, se tiennent à Montréal. 200 patineurs d’une cinquantaine de pays, dont les couples canadiens formés de Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro et de Piper Gilles et Paul Poirier, s’affronteront dans quatre disciplines : homme, femme, couple et danse. L’événement de sept jours a lieu du 16 au 22 mars au Centre Bell.

Si les Montréalais ont perdu leurs « amours », les joueurs de l’ancienne équipe locale des Expos, ils sont toujours aussi mordus de baseball. D’ailleurs, les matchs préparatoires de la Ligue majeure de baseball organisés au Stade olympique attirent généralement plus de 50 000 fans. Cette année, les Blue Jays de Toronto affrontent à deux reprises les Yankees de New York, les 23 et 24 mars.

Avril

Le judo s’illustre de nouveau en ville cette année, à l’occasion du Championnat panaméricain senior, qui a lieu du 16 au 19 avril. Événement majeur au calendrier de la discipline, cette épreuve rassemble 250 concurrents de 25 pays qui tous visent une sélection aux Jeux olympiques de Tokyo. Cela s’annonce plutôt bien pour les judokas canadiens : la dernière fois que le Championnat panaméricain a eu lieu au Canada (à Edmonton, en 2015), ils sont arrivés à la troisième place pour le nombre de médailles remportées, avec deux médailles d’or et cinq de bronze.

Mai

Avec ses 700 km de pistes cyclables, Montréal (l’une des villes les plus favorables aux deux-roues en Amérique du Nord) réserve une place de choix à la bicyclette, notamment lors d’un événement annuel qui lui est consacré, le Festival Go vélo Montréal. Il comprend plusieurs rassemblements majeurs, du 31 mai au 7 juin. On se met en jambes avec le Défi métropolitain (50 km, 75 km, 100 km, 125 km et 150 km), on accélère ensuite au Tour la Nuit, qui rassemble des cyclistes urbains noctambules de tous les âges, et on va à toute allure à l’énorme Tour de l’Île, qui chaque année réunit des milliers de cyclistes dans les rues de la ville.

Thumbnail

Juin

Après avoir connu un certain nombre de premières en 2019 (dont une folle remontée de 24 points contre les Blue Bombers de Winnipeg, la plus importante dans l’histoire de l’équipe), les Alouettes de Montréal de la Ligue canadienne de football se frayent un chemin enthousiaste vers la Coupe Grey. La nouvelle saison débute en juin (calendrier des matchs à venir), alors que ses partisans retrouvent avec bonheur leurs sièges avec vue du Stade Mémorial Percival-Molson, un petit bijou sur le flanc sud du mont Royal jouissant d’un très beau panorama sur le centre-ville.

Au parc Jean-Drapeau, le Formula 1 Grand Prix du Canada fait de nouveau rugir ses bolides du 12 au 14 juin avec, dans son sillage, une pétaradante série d’activités sur et en dehors de la piste. Des milliers d’amateurs se massent chaque année au Circuit Gilles-Villeneuve de 4361 m (nommé en l’honneur de l’illustre pilote québécois qui y a remporté le premier Grand Prix, en 1978) pour cette course de 70 tours. 

Les sauteurs, sprinteurs et joueurs de basket en fauteuil roulant et les pros du saut en longueur, du javelot, du goalball et du poids s’entraînent déjà activement pour les très attendus Championnats canadiens d'athlétisme qui départageront les athlètes qui représenteront le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo. Toutes les compétitions se déroulent au Complexe sportif Claude-Robillard, un centre de classe mondiale où s’entraînent plusieurs grandes associations sportives, du 25 au 28 juin.

Pour la 27e fois (et la première fois depuis 2009), le Club de hockey Canadien accueille le Repêchage de la Ligue nationale de hockey, une des étapes cruciales au calendrier du hockey. Montréal est la ville ayant été l’hôte de l’événement le plus grand nombre de fois et du tout premier repêchage de la ligue, dans une chambre d’hôtel, en 1963. Celui de 2020 est prévu les 26 (1er tour) et 27 (tours 2 à 7) juin, au Centre Bell, où des centaines de journalistes et des milliers de partisans attendront de connaître les futures stars de la ligue.

Triathlon Canada, en collaboration avec Triathlon mondial Groupe Copley, célèbre le 20e anniversaire de l’inclusion de la discipline sportive aux Jeux olympiques avec un autre événement d’envergure, le Triathlon ITU série mondiale Montréal. Les 27 et 28 juin, les triathloniens et leurs fans envahissent les rues et plongent dans les eaux de la métropole. En outre, la dernière course de qualification paralympique des meilleurs paratriathloniens au monde a lieu le 24 juin, avec la Série mondiale de paratriathlon ITU.

Juillet

Les Régates de Valleyfield en sont à leur 82e édition en 2020. Durant trois jours décoiffants, des pilotes d’hydroplane « volent » sur l’eau à des vitesses de pointe pouvant atteindre 225 km/h. L’événement international attire chaque année 130 000 spectateurs dans la jolie ville de Salaberry-de-Valleyfield (les régates ont lieu dans la baie Saint-François, tout près du centre-ville), la première quand on quitte l’île de Montréal du côté sud-ouest.

Thumbnail

Août

C’est au tour des meilleures joueuses de tennis du monde de prendre part à la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale à Montréal. En ville, c’est l’un des événements sportifs professionnels les plus attendus de l’année (près de 200 000 spectateurs y ont déjà participé). On espère à cette rencontre, l’un des cinq tournois WTA Premier (les plus prestigieux avant les grands chelems), les meilleures raquettes féminines de la planète. Point, match et set au Stade IGA, du 7 au 16 août.

Du nom d’une créature imaginaire à mi-chemin entre un lièvre et une antilope, JACKALOPE, le plus grand festival des sports d’action au Canada, est le rendez-vous des casse-cous. Au Parc olympique, plusieurs disciplines (skate, escalade, vélo à pignon fixe, saut de précision en parachute, etc.), des activités survitaminées, des camions de cuisine de rue et des concerts sont à son programme, du 14 au 16 août.

La Psicobloc Open Series est une compétition d’escalade extrême sur un mur de 16,5 m de hauteur surplombant une piscine, sans corde ni filet, accompagnée d’une foule d’activités enlevantes pour toute la famille. La troisième édition montréalaise a lieu en août (les dates seront annoncées ultérieurement) au complexe aquatique du parc Jean-Drapeau.

Thumbnail

Septembre

Une fois par année, durant cinq heures d’efforts soutenus, l’élite des cyclistes, ceux du Tour de France, des Jeux olympiques et d’autres glorieuses compétitions, pédale avec vigueur au pied et au sommet du mont Royal pour le Grand Prix Cycliste de Montréal. Celui de 2020 a lieu le 13 septembre.

Très couru, les Marathon et 1/2 Marathon International Oasis de Montréal rassemblent des milliers de participants dans les rues de la ville au son d’une musique rythmée. Une grande célébration musicale suit la fin du cortège. Les 19 et 20 septembre.

Dynamique et multiculturelle, Montréal est la métropole de choix pour la Série mondiale de basketball 3x3 de la FIBA, la Fédération internationale de basketball. La deuxième édition du tournoi montréalais doit accueillir l’élite de la discipline sur un court à ciel ouvert. Pour l’occasion, une foule d’activités culturelles est également proposée. Paniers de 3 points en septembre (les dates seront annoncées ultérieurement).

Octobre

C’est au début d’octobre que la saison de hockey reprend enfin, après un été entier de jeûne pour des fans affamés. La date officielle de l’ouverture de la saison est encore incertaine, mais, si vous êtes comme nous, vous avez déjà hâte que l’action sur la glace reprenne enfin !

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.