Les concerts du temps des fêtes

Richard Burnett

On aime fêter Noël à Montréal, comme l’illustrent les innombrables concerts de fin d’année que donnent une foule d’ensembles musicaux, des orchestres symphoniques aux nombreux chœurs de la ville. La présentation annuelle de Casse-Noisette par les Grands Ballets canadiens complète l’offre des fêtes, sans oublier le concert de Noël caritatif d’Andy Kim aux illustres invités spéciaux.

Nous vous proposons ici une sélection de ces nombreux événements festifs.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Le chanteur Grégory Charles et le ténor lyrique Marc Hervieux fouleront la scène ensemble, cette année encore, dans Noël en noir et blanc, au Centre Bell, le 26 novembre à 19 h.

Noël, une tradition en chanson réunit une belle brochette d’artistes québécois, dont les chanteuses pop Brigitte Boisjoli et Laurence Jalbert et le baryton lauréat d’un Grammy, Gino Quilico. Au Théâtre Desjardins, le 3 décembre, à 20 h.

Chorégraphié par Fernand Nault, le Casse-Noisette des Grands Ballets canadiens de Montréal revient à la Salle Wilfrid-Pelletier pour une 54e année. Inspiré du célèbre conte d’Hoffmann, le ballet en deux actes mis en musique par Tchaïkovski réunit 100 danseurs et les musiciens de l’Orchestre des Grands Ballets canadiens de Montréal sous la direction de Dina Gilbert. Vous ne l’avez pas encore vu? C’est un must! Du 14 au 30 décembre; matinées à 14 h et soirées à 19 h 30.

Ultrapopulaire, le concert de Noël d’Andy Kim, au profit de la Fondation Starlight pour l’enfance, revient au Théâtre Corona, le 16 décembre. Cette année, Kim – un natif de Montréal dont les grands succès comprennent Rock Me Gently et Sugar, Sugar, des Archies –, a convié à la fête Ron Sexsmith, Hawksley Workman, Platinum Blonde et la légende du rock québécois Michel Pagliaro. Levée de rideau à 20 h.

Sous la direction du chef d’orchestre Christoph Campestrini, et avec le pianiste Serhiy Salov, Contes d’hiver est le concert de fin d’année que l’Orchestre métropolitain donne à la Maison symphonique, le 12 décembre, à 19 h 30. Au programme : Tchaïkovski (suite de La Belle au bois dormant), Chostakovitch (Concerto pour piano no 2, trame sonore du Stoïque soldat de plomb d’Andersen, dans Fantasia 2000), J. Strauss fils, Josef Strauss et Humperdinck.

Le chef de l’Orchestre métropolitain, Yannick Nézet-Séguin (le Montréalais sera le directeur musical du Metropolitan Opera de New York, dès 2020) dirige, quant à lui, le Messie de Haendel pour la première fois, avec le Chœur Métropolitain et les solistes Carolyn Sampson, Christophe Dumaux, Pascal Charbonneau et Andrew Foster-Williams. À la Maison symphonique, les 22 (supplémentaire) et 23 décembre.

À la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal, qui possède une des meilleures acoustiques en ville, on présente plusieurs concerts à thématique festive, dont le toujours très prisé Le Noël de Charlie Brown, du trio du pianiste jazz Taurey Butler, qui interprétera le fameux album de Noël dans deux concerts d’une heure, le 14 décembre à 18 h et à 20 h 30, avec, pour invitée spéciale, la grande chanteuse de jazz montréalaise, Ranee Lee.

Autres concerts de saison à la Salle Bourgie : Fantaisies de Noël (le 3 décembre), Noël méditerranéen (le 12 décembre), Casse-Noisette (le 14 décembre), Noël en Nouvelle-France (le 17 décembre, à 11 h), Cantates de Bach pour Noël (le 17 décembre à 14 h), Natale A Napoli (le 20 décembre) et Noëls baroques (le 21 décembre).

Amateur de gospel, ne manquez pas le concert d’adieu de Trevor W. Payne, le directeur et fondateur du Montreal Jubilation Gospel Choir. Au programme du 35e concert annuel de l’ensemble, des classiques de saison et des hymnes gospel inspirants. Au Théâtre Maisonneuve, le 3 décembre, à 20 h.

L’Orchestre de chambre McGill donne comme chaque année son Messie de Haendel, une tradition très aimée du temps des fêtes, dans le cadre superbe de l’église St. Andrew et St. Paul, de style néogothique (le 30 novembre), et Marc Hervieux chante Noël mettant en vedette le « ténor chouchou du public québécois », à la basilique Notre-Dame, dans le Vieux-Montréal (le 20 décembre). Dans le cadre du Festival Bach de Montréal, l’Orchestre symphonique de Montréal donne pour la première fois le fastueux Magnificat de Bach et l’Oratorio de Noël de Saint-Saens, les 12 et 13 décembre, à la Maison symphonique, avec la collaboration des bambins de La musique aux enfants dans La Symphonie des jouets, d’Angerer.

La veille de Noël, magie et mystère se côtoient dans Le diable en canot d’écorce : un conte de Noël de Michel Tremblay, un récit inspiré de La chasse-galerie, revisité par le grand auteur québécois et mise en espace par René Richard Cyr. À la Maison symphonique, du 19 au 21 décembre. Le maestro lauréat d’un Grammy, Kent Nagano, sera à la baguette.

Thumbnail

Les chanteurs du Lyric Theatre, sous la direction de Bob Bachelor, reviennent à la chapelle Loyola de l’Université Concordia pour quatre performances de Candlelight Christmas 2017, du 7 au 10 décembre. Au programme, de la musique du monde entier célébrant la « saison des lumières », des arrangements originaux de chants de saison et de favoris de Hanoucca, en anglais et en français.

Au Cabaret du Casino de Montréal, du 28 novembre au 17 décembre on présente Nos plus belles chansons de Noël, une matinée de 75 minutes. Spectacle à 13 h 30; formule brunch également offerte (ouverture des portes à 11 h).

Décembre, le spectacle familial de la troupe Québec Issime, met en scène une petite bourgade dont les habitants prennent vie sous un arbre de Noël. Cette chouette production de 30 interprètes et musiciens en est à sa 15e année. Au Théâtre Maisonneuve, du 14 au 30 décembre.

Enfin, comme chaque année depuis 1980, le CBC Christmas Sing-In, Chantons Noël!, est présenté à l’église St. Andrew and St. Paul. Arrangés pour chœur, orgue, cuivres et percussion, les grands classiques de Noël y seront repris en chœur par un public de 1500 spectateurs-chanteurs. Si vous ne pouvez entrer (c’est gratuit, mais il faut réserver sa place), sachez que le concert est diffusé simultanément à la Salle Bourgie, non loin. Le 10 décembre, à 15 h.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +