Cafés du monde entier à Montréal

À Montréal, ce ne sont pas les cafés qui manquent ; il en ouvre même de nouveaux en tout temps. Chaque quartier possède ses cafés indépendants, et tous ont leur personnalité et leur façon de faire. La ville compte également un grand nombre de cafés inspirés de pays où l’on aime aussi boire de petits noirs bien serrés.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Café Replika (Turquie)

Rue Rachel, le Café Replika est toujours rempli d’étudiants qui aiment y repasser leurs leçons dans son local lumineux. Café turc corsé, pâtisseries embaumant le tahini (beurre de sésame) et simits (les bagels turcs, servis avec une variété de garnitures) sont au menu. Un goût de Turquie en plein cœur du Plateau montréalais.

Kahwa Café (Tunisie)

On sert du café bio et équitable au Kahwa Café, un petit troquet à la déco hétéroclite qui a pignon sur rue depuis dix ans. On y offre aussi un couscous tunisien et du thé à la menthe, ainsi qu’un café infusé à la fleur d’oranger.

Thumbnail

Café Sfouf (Liban)

Très prisé des habitants du Village, le Café Sfouf possède une déco bigarrée qui fait tout son charme. Chaque boisson y est accompagnée d’un petit carré de sfouf, un gâteau végétalien libanais préparé à base de semoule et de curcuma. Commandez-y un Lait d’or, une boisson chaude infusée au curcuma, et une tartine labneh-zaatar-menthe.

Jouney (Liban)

L’hospitalité libanaise est légendaire, comme en témoigne le Jouney. Pour commencer la journée comme à Beyrouth, on y commande un café libanais (qui ressemble au café turc) dans un rakwa (la petite cafetière en métal dans lequel il est préparé) et un manouche au zaatar et au fromage.

Thumbnail

Caffè Italia (Italie)

Montréal a son lot de cafés italiens ouverts depuis belle lurette, comme le fameux Caffè Italia. Dans la Petite-Italie, s’y attabler est faire un voyage dans la Botte. Commandez-y un espresso et une tranche de pandoro et prêtez l’oreille aux conversations enthousiastes des vieux Italiens qui y sont des clients fidèles.

Le Falco (Japon)

Dans le Mile End, il a tout du labo avec ses nombreuses cafetières à siphon. L’espace industriel chic est vaste et décoré d’objets vintage triés sur le volet. On y commande un café préparé au siphon (Le Falco est l’un des seuls endroits à le préparer à Montréal) et un lunch de cuisine japonaise, simple mais satisfaisant.

La Croissanterie Figaro (France)

Voilà 25 ans que ce troquet d’allure parisienne a pignon sur rue. La Croissanterie Figaro vous fera voyager dans la Ville Lumière, avec son intérieur bistro et sa charmante terrasse. Commandez-y des tartines beurrées de baguette à tremper dans un café crème, pour un simple déjeuner de semaine, ou l’une des spécialités françaises, pour un repas plus copieux.

Café Melbourne (Australie)

Fondé par des expatriés australiens et s’inspirant des cafés de la métropole australienne, le Café Melbourne possède une clientèle nombreuse et fidèle qui aime sa décontraction, ses délicieux flat white et ses toasts à l’avocat.

Aloha Espresso Bar (Hawaii)

Dans le Vieux-Montréal, l’Aloha Espresso Bar vous réserve une pause exotique. L’esprit hawaïen est bien vivant dans ce décor de baraque de plage au papier peint orné de plantes tropicales. On y commande un café 100 % Kona et un bol d’açai, et on croit entendre les vagues se briser sur le sable.

Padoca Pâtisserie Brésilienne (Brésil)

Padoca Pâtisserie Brésilienne est un café et une pâtisserie du Village qui utilise des ingrédients locaux pour préparer des spécialités brésiliennes. Le brigadeiro, la plus célèbre confiserie du Brésil, y est bien sûr servi, tout comme d’autres douceurs (quijadinha, pastels) et des croquettes salées.

Kamenitsa (Grèce)

Quoi de meilleur qu’un baklava au miel coulant arrosé d’un café grec corsé ? Une bougatsa (un croustillant à la pâte phyllo fourrée à la crème pâtissière) et un frappé glacé ? Qu’à cela ne tienne, ils sont tous offerts, entre autres préparations, à Kamenitsa, un café et pâtisserie familial grec en activité depuis 1967.

Café Sable (Arménie)

Sur l’avenue du Mont-Royal, le Café Sable sert le café à l’arménienne, c’est-à-dire cuit dans un petit pot de cuivre sur du sable chaud. C’est incroyable de voir la boisson monter et descendre durant sa cuisson ! Si vous avez un petit creux, laissez-vous tenter par les spécialités arméniennes de l’endroit.

Mayssam Samaha

Mayssam Samaha, blogueuse

Rédactrice et blogueuse (Will Travel for Food) spécialisée dans le voyage et la gastronomie, Mayssam Samaha parcourt le monde entier à la recherche de sa prochaine découverte culinaire. De l’Islande à l’Afrique du Sud, elle a visité une trentaine de pays, et rien ne lui fait plus plaisir que de déambuler dans les marchés d’une ville étrangère. Elle est également l’instigatrice de SAISONS, une série de repas mettant à l’honneur les chefs et les ingrédients québécois.

Blogue / Facebook Instagram / Twitter

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.