180 000 boules, 18 nuances de gai, 1 œuvre spectaculaire

Richard Burnett

La célèbre installation montréalaise 18 nuances de gai couvre la portion piétonne d’Aires libres, qui s’étire sur 1 km, rue Sainte-Catherine, dans le Village gai, entre la rue Saint-Hubert (métro Berri-UQAM) à l’est et la rue Cartier (métro Papineau) à l’ouest.

Conçu par l’architecte paysagiste de renommée mondiale Claude Cormier, 18 nuances de gai a remporté un prestigieux prix AZ dans la catégorie Architecture éphémère (choix du public) en 2018.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

18 nuances de gai

18 nuances de gai n’est pas qu’une œuvre décorative. C’est une installation artistique hors du commun composée de 180 000 boules de résine multicolores.   

Comme Claude Cormier + associés l’explique, l’œuvre « présente une succession de six couleurs principales, décomposées en trois teintes, qui forme un arc-en-ciel de 18 nuances à l’aide de 180 000 boules de plastique recyclé. Les boules, qui se déclinent en deux formats, sont accrochées sur des câbles tendus et suspendus au-dessus de la rue et entre les branches des arbres. Le rythme et l’enchevêtrement des couleurs permet de créer un long ruban chromatique d’un kilomètre de long qui s’affiche jour et nuit. »

Ces boules arc-en-ciel peuvent être observées d’aussi loin que le pont Jacques-Cartier et depuis les airs. L’installation est devenue si populaire que les touristes visitent l’artère en autobus à deux étages afin d’immortaliser l’œuvre.

Le Montréal de Claude Cormier

La firme de Claude Cormier a conçu des installations et des paysages urbains primés un peu partout sur la planète. Et plusieurs de ses œuvres ont été installées ici, à Montréal. En plus de 18 nuances de gai, Claude Cormier a redessiné le square Dorchester nord, la Place du Canada du square Dorchester voisin, le front d’eau de la plage de l’Horloge dans le Vieux-Port ainsi que la promenade éphémère Balade pour la Paix, un parcours d’un kilomètre sur la rue Sherbrooke, au centre-ville, présenté lors des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, en 2017.

Symbole coloré

Reconnu internationalement, 18 nuances de gai est devenue un symbole pour Montréal, le Village gai et la grande et vibrante communauté LGBTQ de la ville.   

L’architecte paysagiste Claude Cormier est fier de son équipe et de son œuvre. En 2016, il indiquait à Tourisme Montréal : « Si je voyageais et voyais une telle installation dans une autre ville, je serais impressionné. C’est une œuvre singulière qui insuffle bonheur et fierté au quartier et à la ville. C’est comme un rayon de soleil. Un rayon particulièrement gai !»

18 nuances de gai couvre la portion piétonne d’un kilomètre d’Aires libres, rue Sainte-Catherine, dans le Village gai, de mai à septembre.

Pour plus d’information à propos de Claude Cormier + associés, visitez claudecormier.com.

Pour plus d’info sur le Village gai de Montréal, visitez aireslibres.com.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.