Utopie Radicali : Florence 1966-1976

jusqu'au 7 octobre 2018

Arts
Centre-ville

Comment ont-ils redéfini les concepts d’écologie et de territoire, étudié le nomadisme contemporain, disséqué la relation toujours plus fluide et ambiguë entre temps de loisir et temps de production, examiné différentes applications des théories comportementales pour modeler l’environnement, et fait l’essai d’une nouvelle relation avec l’objet en tant qu’extension du corps, situant ainsi Florence comme l’épicentre de nouveaux développements de la pensée architecturale.

Les radicaux florentins rompent avec l’héritage moderniste et rejettent l’idéologie de consommation pour transformer le langage et le discours de l’architecture par un dialogue informel avec d’autres disciplines, dont les arts visuels, le cinéma, le théâtre et la danse.

Cinquante ans après la naissance du mouvement, Utopie Radicali : Florence 1966-1976 met en lumière la pertinence durable de la scène radicale florentine à travers huit domaines de recherche : la production et l’influence Pop; la discothèque en tant qu’espace d’expérimentation multidisciplinaire; les actions urbaines comme pratiques pour redéfinir l’espace public; la critique du concept même d’architecture, de ville et de paysage; le corps envisagé comme terrain d’expérimentation; la nature en tant que matériau; et, enfin, la Lune comme nouveau territoire possible.

Horaire

27 juil au 7 oct 2018 : dim, mer, ven, sam, 11h à 18h; jeu, 11h à 18h.
Fermé : 7 oct.

Prix

10$

Centre Canadien d'Architecture
1920, rue Baile
Montréal, QC

info@cca.qc.ca
Centre-ville
Moments à proximité