Surf à Montréal : suivez la vague

Daniel Baylis

Oui, il est tout à fait possible de surfer à Montréal. Vous vous demandez certainement comment une ville éloignée de la mer peut attirer les surfeurs. L’océan est loin de Montréal, c’est vrai, mais on trouve des vagues intéressantes directement sur le fleuve Saint-Laurent.

Popularisé au début des années 1970, le surf de rivière sur vagues stationnaires est devenu une forme de surf urbain dans plusieurs villes du monde. Bien que techniquement similaire au surf traditionnel, le surf de rivière est une expérience unique en soi, principalement parce qu’il est pratiqué sur une vague éternelle. À Montréal, les rapides du fleuve Saint-Laurent offrent quelques vagues parfaites pour ce type de sport.

Les visiteurs qui le désirent peuvent en faire l’expérience, et il est même possible de passer une fin de semaine complète à Montréal sous le thème du surf.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Surfer avec KSF

Fondée en 1995, KSF est une entreprise de tourisme d’aventure située dans l’arrondissement LaSalle. Bien qu’elle offre un vaste choix d’excursions en rivière, ses cours de surf, limités à six participants, sont les plus populaires.

Après une présentation des techniques de surf et un rappel des règles de sécurité, les participants peuvent pratiquer dans une section stationnaire du fleuve Saint-Laurent. Ils se déplacent d’abord en amont, vers la vague à Guy. L’instructeur s’aventure le premier vers les rapides, puis aide les participants qui s’avancent l’un après l’autre dans l’eau. Puisque la vague est stationnaire, les surfeurs peuvent y rester très longtemps : il s’agit donc d’une excellente façon de perfectionner sa technique. Dans un second temps, le groupe se dirige vers une autre section du fleuve, située derrière Habitat 67. Le défi est plus stimulant à cet endroit, car la vague est plus imposante. L’instructeur de KSF reste toujours présent avec le groupe, prodiguant des conseils techniques et offrant le soutien personnalisé nécessaire.

 

Thumbnail

Le fleuve au-delà de ses rapides

Pour ceux qui hésitent à affronter les vagues et les rapides, KSF offre plusieurs autres types d’excursions, dont la planche à pagaie (y compris des cours de yoga sur planche à pagaie) et le kayak (en eau calme ou en eau vive), ainsi que différents forfaits de groupe.

Le fleuve Saint-Laurent permet également la pratique de nombreuses autres activités : explorez le canal historique de Lachine en pédalo avec Aventures H2O ou découvrez la beauté de Montréal en motomarine avec une randonnée guidée d’Aventures Wet Set MTL. Les amateurs de surf intérieur peuvent aller faire un tour aux complexes Oasis Surf à Brossard ou Maeva Surf à Laval, tous deux dotés d’un restaurant sur place.

Thumbnail

Fabrication de planche

Vous voulez aller plus loin et approfondir vos connaissances sur le surf? Apprenez à modeler et à confectionner votre propre planche en suivant un cours particulier à l’atelier Shaper Studios. Servant de lieu de rencontre aux surfeurs locaux, l’atelier est la pierre angulaire de la fabrication de planches de surf à Montréal. Un cours de façonnage dure entre 4 et 6 heures, et peut être étalé sur plusieurs séances de quelques heures, au choix. De plus, un souvenir est offert au participant.

Surf et bonne chère

Né de la passion du café et du surf, September est un bistro à l’ambiance décontractée parfait pour savourer une boisson chaude ou froide, échanger à propos des meilleures vagues ou feuilleter un magazine de surf.

Parmi les autres restaurants évoquant la culture du surf, notons le Santa Barbara, un joli bistro proposant tacos et cocktails, ainsi que le Tiradito, une brasserie péruvienne où il fait bon déguster un excellent poké accompagné d’un pisco sour.

Levons nos verres à Montréal, l’endroit inusité parfait pour les amateurs de surf!

Daniel Baylis

Daniel Baylis, blogueur

Daniel Baylis est auteur et aventurier. Britanno-Colombien, il a installé ses pénates à Montréal convaincu qu’il y écrirait de la poésie, apprendrait le français et trouverait le grand amour. Ayant connu divers degrés de succès dans ces domaines, ses nouveaux passe-temps incluent les marinades artisanales.

Blogue / Facebook / Instagram / Twitter