Guide touristique

Danny Pavlopoulos

Danny Pavlopoulos est cofondateur de Spade & Palacio, une entreprise d’excursions « non touristiques » à Montréal qui offre des visites guidées à vélo et à pied ainsi que des visites culinaires à de petits groupes à la fois. Pas de clichés, juste des expériences authentiques et la découverte des trésors cachés de la ville.

PlusLess

6 murales de Montréal pour se mettre dans l’ambiance de l’Halloween

Guide touristique

Danny Pavlopoulos

Danny Pavlopoulos est cofondateur de Spade & Palacio, une entreprise d’excursions « non touristiques » à Montréal qui offre des visites guidées à vélo et à pied ainsi que des visites culinaires à de petits groupes à la fois. Pas de clichés, juste des expériences authentiques et la découverte des trésors cachés de la ville.

PlusLess

Graffitis, murales, œuvres urbaines… Le paysage de l’art urbain change constamment. À Montréal, leader du pays en la matière, ce n’est pas l’art de rue qui manque! Les œuvres éphémères vont et viennent, sont couvertes et remplacées souvent. Leur durée de vie en ligne est même souvent plus longue. Voici six œuvres pour vous mettre dans l’esprit de l’Halloween. Et puisque tous les artistes tentent de vivre de leur art d’une façon ou d’une autre, si vous vous servez de leurs murales comme toile de fond pour votre nouvelle photo de profil, n’oubliez pas de les mentionner.

 

Ron English : Melting Mona Grin

@ronenglish

Ron est un artiste américain dont il reste encore quelques traces sur les murs de la planète. Son Melting Mona Grin (en référence à la célèbre peinture Mona Lisa) mêle à merveille l’art populaire et classique. Il est dans le paysage culturel depuis longtemps, ayant graffité des panneaux publicitaires, s’en prenant entre autres à Joe Camel et Ronald McDonald. Aujourd’hui, ses enfants l’inspirent sans doute à créer les jouets satyriques de sa gamme PoPaganda. Le soir venu, sa murale est encore plus effrayante. Elle peut être admirée dans le stationnement du boulevard Saint-Laurent, juste au sud de Prince-Arthur.   

Zen : Dr Doom

@johnnycrap

Zen est un graffiteur, illustrateur, fan de science-fiction et fier papa montréalais. Il sévit dans les rues depuis un bon moment déjà et travaille autant avec des équipes locales que des marques internationales (comme Nike) ou encore des groupes comme Slayer et Guns N’ Roses. Cette murale du vilain Dr Doom (une merveilleuse idée de costume d’Halloween soit dit en passant) se trouve rue Marie-Anne, à l’est de Rivard. Nous lui levons notre chapeau d’avoir travaillé autour de l’affiche « Cette ruelle n’est pas une poubelle » et d’avoir dédié son œuvre à sa femme et ses enfants.

Earth Crusher : L’avenir prévisible (collectif A’Shop)

@earth_crusher

Créé par l’artiste montréalais Dré, Earth Crusher est un personnage en quête de profits qui aime la déforestation et le commerce du tabac. Il représente les leaders politiques et les patrons d’aujourd’hui. À bas le développement durable, pense-t-il. Le travail de l’artiste ponctue des façades un peu partout en ville. Collaborateur du collectif A’Shop, il a graffité à Under Pressure et au festival MURAL en plus de travailler ici et là avec un autre artiste d’ici, Five 8. Cette œuvre dystopique est située rue Saint-Mathieu, dans le Village Shaughnessy. Je la surnomme le « rôdeur du parc ».

Carnior : Trump et Hannity, le baiser qui fait trembler la démocratie

@carnior_streetart

L’art de Carnior peut être observé un peu partout en ville. Il travaille de façon anonyme et ses stencils prêtent à la réflexion et à l’autocritique. Se moquant de la masculinité toxique qui règne au sein du parti républicain américain, cette murale dépeint une idylle entre le chroniqueur pro-Trump de Fox News adepte des théories du complot Sean Hannity et le 45e président des États-Unis. Elle se trouve dans la rue de L’Abord-à-Plouffe, à Cartierville. Halloween ou pas, l’idée d’embrasser Donald me fait frissonner d'horreur.  

Insane 51 : Éros et Psyché

@insane51

Le long d’une portion piétonne de la rue Gilford, l’artiste grec Insane 51 a été invité à décorer un large pan de mur lors de l’édition du festival MURAL de 2019. Le jeune muraliste travaille avec la surimpression et la 3D. Grâce à des lunettes stéréoscopiques, la partie squelettique de l’œuvre Éros et Psyché prend vie.

Flavor : Popsicles

@flavor514

Flavor est un artiste montréalais qui s’adonne au graffiti, à la sculpture, au stencil et aux installations un peu partout en ville. Son nom s’inspire du kiosque à smoothies où il travaillait plus jeune et de ses saveurs du jour. Ses souvenirs de jeunesse les plus chers le ramènent après ses séances de natation alors que, peu importe ses performances, il pouvait savourer une sucette glacée avec ses amis. Ses œuvres en bois Popsicles sont éparpillées dans la ville, créant une sorte de chasse au trésor. Avis aux dents sucrées : vous en trouverez quelques-unes dans les ruelles à l’ouest de Saint-Laurent et au sud de Duluth.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus