FIFA : quand l'art s'invite au cinéma

Martine Rhéaume

Martine Rhéaume est rédactrice stratégique. Les textes qu'elle rédige ou dirige sont élégants mais précis, directs mais sympathiques. Diplômée d'abord en musicologie, Martine détient un DESS en communication marketing (HEC Montréal, 2016). Éditrice puis conceptrice chez TC Média Livres de 2011 à 2016, elle est responsable de la rédaction à C2 Montréal depuis janvier 2017.

Malheureusement, cet événement a été annulé.

La danse, les arts de la scène, l'architecture, le design et la musique sont des arts bien distincts. Mais du 17 au 29 mars 2020, ils se retrouvent tous à l'affiche du FIFA, le Festival international du film sur l'art. Pour une 38e année, le FIFA propose aux amoureux des arts et du grand écran un survol des meilleurs films artistiques et des plus récents films sur l'art en provenance de partout dans le monde.

Thumbnail

La diversité au premier rang de la programmation

Cette année, le FIFA compte autant de films réalisés par des femmes que par des hommes, tant du côté des films en compétition que de ceux en sélection officielle. Avec plus de 240 productions provenant de près de 40 pays, la programmation du FIFA est aussi imposante que diversifiée. En plus des événements-phare de la présente édition comme la Carte blanche à l'Opéra de Paris, la captation d'« O » du Cirque du Soleil et de la diffusion de Fantasia, Walt Disney 1940, voici quelques projections à ne pas manquer.

Architecture

Neutra – Survival Through Design

PJ Letofsky (États-Unis ; 2019 ; 102 min.)

En sélection officielle, une rétrospective couvrant les 125 ans de vie et de carrière de l’architecte Richard Neutra et de son fils, Dion Neutra.

En première québécoise (anglais).

Gastronomie

Auguste Escoffier ou la naissance de la gastronomie moderne

Olivier Julien (France ; 2019 ; 90 min.)

Un portrait du chef et visionnaire Auguste Escoffier, figure de proue de la gastronomie française. Par des entretiens, des reconstitutions et des images d'archives, découvrez celui qui souhaitait hisser l'art culinaire au rang des beaux-arts.

En première mondiale (français)

Art contemporain

Marcel Duchamp: Art Of The Possible

Matthew Taylor (États-Unis ; 2019, 90 min.)

Portrait de l'un des artistes les plus influents du XXe siècle, mis en parallèle avec les événements historiques de l’époque et l’explosion du courant moderniste.

En première canadienne (anglais)

Art engagé

Beijing Spring

Andy Cohen, Gaylen Ross (États-Unis; 2020 ; 100 min.)

Sur la base de documents d'archives inédits, le film retrace la construction du Mur de la Démocratie en Chine. Une période charnière de l'histoire culturelle chinoise enfin dévoilée.

En première nord-américaine (chinois, français et anglais, avec sous-titres en anglais)

Photographie

Peter Lindbergh – Women's Stories

Jean Michel Vecchiet (Allemagne ; 2019 ; 100 min.)

Voyage dans l'univers du photographe mythique des années 1990, dont les portraits de Naomi Campbell et Linda Evangelista ont contribué à faire d'elles de véritables icônes de la mode.

En première canadienne (anglais avec sous-titres).

 

Elliott Erwitt, Silence Sounds Good

Adriana Lopez Sanfeliu (France ; 2019 ; 61 min.)

Réalisé avec une sensibilité respectueuse par celle qui fut son assistante, ce portrait du photographe Elliott Erwitt fait découvrir un homme humble et attachant.

En première canadienne (français, anglais).

Danse

Dancing Darkness – Peggy Baker Conjures "Who We Are In The Dark"

V. Tony Hauser, Ellen Tolmie (Canada ; 2019 ; 40 min.)

Un portrait intimiste et sensible de la danseuse et chorégraphe canadienne Peggy Baker.

En première mondiale (anglais avec sous-titres)

Cinéma

Isabelle Huppert, message personnel

William Karel (France ; 2019 ; 52 min.)

Dans ce portrait d'Isabelle Huppert, dont la narration est assurée par l'actrice elle-même, nous sommes invités à voyager avec elle à travers son enfance, sa carrière et ses grands rôles.

En première mondiale (français avec sous-titres anglais)

 

Simone Signoret, figure libre

Michèle Dominici (France ; 2020 ; 52 min.)

Ce film brosse un portrait de l'actrice Simone Signoret, cette femme résolument libre au parcours aussi avant-gardiste que fascinant.

En première nord-américaine (français)

Musique

Taking Risks

Maria Stodtmeier (Allemagne ; 2019 ; 58 min.)

Ce documentaire suit la soprano devenue cheffe d'orchestre Barbara Hannigan tandis qu'elle se prépare à diriger le tout premier opéra de sa carrière au podium.

En première nord-américaine (anglais avec sous-titres).

 

Eliades Ochoa: from Cuba to the World

Cynthia Biestek (Cuba ; 2019 ; 100 min.)

Un vibrant portrait d'Eliades Ochoa, ce monument de la musique traditionnelle cubaine, membre du Buena Vista Social Club, qui a su faire voyager sa culture à travers le monde entier.

En première québécoise (espagnol, anglais avec sous-titres en anglais).

Thumbnail

Films d'ici

Raôul Duguay par-delà La Bittt à Tibi

Yves Langlois (Canada ; 2020 ; 80 min.)

Un documentaire qui capture la magie créative de Raôul Duguay et tente de percer les secrets de l’inspiration chez cet artiste multidisciplinaire aussi généreux qu'iconique.

En première mondiale (français)

 

Derouin – Métis des Amériques

Julie Corbeil (Canada ; 2019 ; 50 min.)

Un documentaire qui donne la parole à René Drouin, cet artiste infatigable et engagé. Animé par l’urgence de créer et de nourrir un dialogue, sa quête le mène du Québec au Mexique.

En première montréalaise (français, espagnol, avec sous-titres français)

 

Traces of Hope

Christine Doyon (Canada; 2019; 51 min.)

De jeunes Syriens réfugiés au Liban sont amenés à créer un court métrage d'animation qui leur permettra de faire l'expérience du pouvoir libérateur de l'art.

En première mondiale (arabe, anglais, avec sous-titres anglais).

Avec de nombreux forfaits vous permettant d'assister à plusieurs projections ainsi que des activités gratuites, le Festival du film sur l'art est parfait pour les curieux. Procurez-vous vos billets dès que possible : certaines représentations se remplissent rapidement.

Martine Rhéaume

Martine Rhéaume est rédactrice stratégique. Les textes qu'elle rédige ou dirige sont élégants mais précis, directs mais sympathiques. Diplômée d'abord en musicologie, Martine détient un DESS en communication marketing (HEC Montréal, 2016). Éditrice puis conceptrice chez TC Média Livres de 2011 à 2016, elle est responsable de la rédaction à C2 Montréal depuis janvier 2017.

Vous ne voulez rien manquer ?

L’infolettre de Tourisme Montréal, c’est toute l’action qui fait vibrer Montréal réunie au même endroit.

Moments à proximité
[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus