Le Centre Canadien d’Architecture a 40 ans

Le Centre Canadien d’Architecture (CCA), un des chefs de file mondiaux de la recherche dans le domaine, célèbre son 40e anniversaire. Avec son formidable centre de recherche, sa librairie étoffée et ses expositions qui brassent les idées en matière d’urbanisme ou encore de technologies de la construction, le CCA est un incontournable pour les amateurs d’architecture novices comme aguerris.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Magnifique depuis 1979

Le CCA a été fondé en 1979 par l’architecte montréalaise Phyllis Lambert, qui a aidé Peter Rose à concevoir le magnifique bâtiment qui l’abrite autour de l’historique maison Shaughnessy. L’endroit a été pensé pour accueillir la programmation avant-gardiste qu’elle avait en tête. Le CCA cherche à étudier la vie moderne sous la loupe de l’architecture et explore la manière dont celle-ci façonne et refaçonne la face de l’histoire. Depuis 40 ans, le questionnement n’a jamais cessé grâce à des expositions, à des lectures, à des symposiums, à des publications et à des projets de recherche annuels qui visent à repousser toujours plus loin les limites quant aux façons de penser et de construire nos espaces.

Tourné vers l’avenir

Afin de remplir sa mission et de continuer à analyser les choses différemment, le CCA profite de son 40e anniversaire pour regarder vers l’avant plutôt que de se tourner vers le passé. La programmation de 2019 remet en question les perceptions et s’inspire de tous les enjeux modernes. L’expo Nos jours heureux, à l’affiche jusqu’au 13 octobre 2019, examine le mieux-être et le bonheur à l’ère du capitalisme émotionnel. Celle qui suivra, Construire un Nouveau Monde (à partir du 12 novembre 2019), s’attarde à l’américanisme dans l’architecture russe. Des sujets fascinants.

Souhaitons au CCA 40 autres années à l’avant-garde.  

Isa Tousignant

Isa Tousignant, rédactrice

Rédactrice spécialisée dans les arts et le style de vie, Isa Tousignant vit dans le quartier montréalais de Parc-Extension. Quand elle ne promène pas son carlin borgne, elle écume les expositions, fait des emplettes d’articles vintage, sillonne la métropole ou encore crée des modèles de bijoux pour sa marque, Gré.

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.